Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 11:37
Je vous souhaite une belle Année 2018 avec la santé et  le bonheur qui sera toujours là si vous gardez votre bienveillance et votre générosité envers le monde entierBises à toutes et à tous

Je vous souhaite une belle Année 2018 avec la santé et le bonheur qui sera toujours là si vous gardez votre bienveillance et votre générosité envers le monde entierBises à toutes et à tous

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2017 3 20 /12 /décembre /2017 17:17

Attention,je n'ai pas titré cet article "extase religieuse " mais "extase spirituelle " ce qui est très différent.J'avoue que j'avais intitulé cet article "orgasme spirituel" et puis je me suis ravisé et je me suis dis que cela  allait être mal interprété et je me suis donc automutilé..euh,pardon, autocensuré.

Certes il existe une extase religieuse indiscutable ; on le voit dans les églises,on le voit au mur des Lamentations,on le voit malheureusement surtout avec le terrorisme.

En dehors du terrorisme,chacun a droit a sa planche de salut et la seule chose qui me dérange, même si je le respecte,ce sont les rituels.Prier doit être, pour moi, quelque chose de personnel, une véritable introspection,un voyage intérieur et non un voyage collectif.(je dois avoir tort car les croyants se rassemblent,sans se parler le plus souvent)

L'extase spirituelle est plus insidieuse,plus délicate,encore plus personnelle.On peut le voir en situation amoureuse,quelques soient ses amours (on rejoint là l'extase religieuse) ,on peut  également voir cette extase lors de la méditation,lors d'une amitié incomparable,lors d'une guérison,lors d'une réussite personnelle,comme à un examen,où même lors d'une conférence, d'une soirée entre amis, lors d'un spectacle, de la lecture d'un livre,où encore lors d'un film,d'un ballet,d'une pièce de théâtre,et enfin l'extase des enfants face au Père Noël.

Mais on peut connaître cette extase spirituelle aussi lors de la contemplation d'un paysage (je me souviens des aurores boréales,du Grand canyon,du Taj Mahal mais aussi de certains paysage de montagne,en particulier cette vue du haut du Mont Blanc qui m'a marquée)

Vous voyez,il existe beaucoup de possibilités de communier avec ce qui est impalpable,ce qui vous met en état d'euphorie,et vous déclenche une sécrétion soudaine de dopamine,cette hormone du bonheur qui s'invite chez vous sans crier gare,et qui vous fait quelques fois rougir.

Certains se demanderont pourquoi je passe de ma poule aux SDF,de Johnny aux migrants pour atterrir sur cette crise extatique.Et bien,tout simplement,parce que je viens de lire le dernier  livre de Boris Cyrulnik ,"Psychothérapie de Dieu" (et ceux qui me suivent depuis longtemps savent que j'ai un attachement particulier à cet homme)  livre où je n'ai pas trouvé ma réponse personnelle puisque je suis vierge de toute extase religieuse mais livre qui m'a fait toucher du doigt les raisons de l'extase  religieuse.

Il fallait donc trouver l'équivalent dans ma vie , comme peut-être dans la vôtre, et j'ai pensé que l'extase spirituelle convenait bien ,comme terme,à ces moments de félicité que tout le monde peut connaître , à condition de ne pas le galvauder car ces moments de grâce sont rares dans la vie et il ne faut donc pas passer à côté et les apprécier et même ensuite les ruminer pour qu'ils remontent régulièrement en surface.

Vous voyez que je peux être sérieux de temps en temps,même si "à quoi bon prendre la vie au sérieux puisque de toute façon nous n'en sortirons pas vivants "disait Alphonse Allais.

Je vous mets en photo un de mes plus beaux moments d'extase montagnarde,du haut du Mont Blanc.Mon extase spirituelle ne se voit pas car je le cache derrière mes lunettes embuées.

L'extase spirituelle

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 09:36

Les Miss de TF1 auraient fait un carton d'audience,paraît-il. ? j'ai entendu qu'elles avaient rendu hommage aux femmes victimes de harcèlement ,elles ont aussi rendu hommage à Johnny mais elles ont oublié toutes ces femmes qui vivent dans la rue.

Regardez bien la vidéo ci-dessous.Je ne voudrai pas vous gâcher vos fêtes de fin d'année avec votre famille et vos amis mais je voudrai seulement que vous ayez une toute petite pensée pour toutes ces femmes qui vivent à la rue,le plus souvent qui se cachent,et j'insiste particulièrement au moment de l'actuelle débauche d'achats .(quand je pense que je vais retrouver les cartons dans les containers de la commune,souvent n'importe comment,sans respect pour la propreté, sans civisme)

Une femme dans la rue,c'est une fleur dans un vase sans eau.Elle va mourir à petit feu et les passants détourneront le regard et ne rempliront pas le vase; rien ,nada,nothing ,quedal,,et le dégoût s'y ajoute souvent.

Il y a sûrement autour de vous des femmes en difficulté,pensez-y,et aidez-les.Souvent ce qui ne représentera pas grand chose pour vous  sera beaucoup pour elle.

Je  sais,j'en vois dire ou penser que je vous casse un peu à la fois les bonbons et l'ambiance de Noël,mais il fait froid et l'immense gaspillage est devant nous.Faites-en profiter quelqu'un ou quelqu'une !!

Vivre dans la rue est une épreuve infligée intolérable.J'en vois à chaque consultation à MDM et j'ai un pincement au coeur et je ne suis pas fier de ne pas pouvoir régler ce problème,même si nous soulageons ,un peu,leurs maux.

La vie dans la rue,c'est le froid mais c'est aussi la toilette,c'est aussi la faim,c'est enfin les agressions.Et que dire de celles et ceux qui , en cachette,pour se faire oublier,vivent dans leur voiture.Il y en a des milliers et ce n'est ps dans des Mercedes tout confort!!!

Bref,j'abrège votre culpabilisation en terminant cet article.Rassurez-vous , je vous ferai un beau post,plein de couleurs neigeuses avant Noël mais pensez à ce que je vous ai dit.Et ne raisonnez pas comme j'ai pu l'entendre en disant:" chacun sa merde " car personne n'est à l'abri d'un trou d'air et la Solidarité est sans doute ce qui manque aux frontons des Mairies en plus de la Liberté,de l'Égalité et de la Fraternité,même si cette dernière fait déjà un grand pas vers l'autre.

Bref,voilà que je me prends pour l'abbé Pierre,moi,maintenant(un peu de modestie,Alain!!); pourtant moi,l'athée confirmé, je l'ai admiré cet abbé,ce monument,comme vous sans doute.Alors écoutez-le,car s'il n'est plus là pour les dire,ses paroles résonnent encore dans nos coeurs.

Bises et bon bout d'an et à l'an que ven

Après Miss France...Miss Rue ???

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 21:08
Une rencontre improbable (suite et fin,ouf !)Une rencontre improbable (suite et fin,ouf !)
Une rencontre improbable (suite et fin,ouf !)Une rencontre improbable (suite et fin,ouf !)

J'ai vu , sans doute comme vous,la retransmission des obsèques de Johnny: c'était plus que grandiose ,c'était du jamais vu mais une chose m'a frappé : la France d'en haut,les politiques,les artistes,les décideurs étaient tous dans l'église et on a vu qu'ils se connaissaient tous très bien et les embrassades volaient bas (comme disait Coluche,vous n'en faites pas partie,et moi non plus ) .La France d'en bas ,elle,était dehors,debout et fervente,ce n'étaient pas les courtisans,c'étaient les vrais fans et j'ai alors compris la force de Johnny qui est sans doute le seul à avoir su réconcilier ces deux "France" pendant près de 60 ans.C'est cela qui a fait sa force ,sa popularité et son génie.Chapeau l'artiste !!

Mais attention à ce qui va suivre  "BREAKING NEWS "

Ce matin très tôt une vidéo m'a été envoyée de l'au-delà ,de façon anonyme,vidéo me montrant la rencontre entre ciel et nuages entre Jean d'Ormesson, notre cher Johnny et Marguerite ma poule bien aimée,tous les trois disparus en trois jours.

Cette vidéo confidentielle (que je garde jalousement )entre trois êtres si différents est absolument sublime.Pour les profanes je vous rappelle que Marguerite et Jean d'O ont 98,5% de patrimoine génétique en commun et sans doute un peu plus pour Johnny, mais certains diront que je suis méchant.Non,pas du tout,je suis chambreur,car Johnny a été un compagnon de route.

Contrairement à ce qu'on aurait supposé et pensé , c'est Marguerite ,posée sur un petit nuage orangé par un magnifique coucher de soleil,qui a caqueté la première: la pauvre avait son oeuf à faire et ne trouvait plus le foin préparé par mes soins.

Johnny a immédiatement rebondi en lui chantant "j'ai oublié de vivre" et a ajouté qu'il avait "un problème",lui aussi.

Très vite,Jean d'O pris le dessus avec sa verve habituelle en délivrant  un long message chuchoté mais optimiste, en leur répondant que la vie est naturellement une vallée de larmes mais qu'elle a aussi été une vallée de roses.Il ajouta les dernières lignes écrites avant sa mort:" tout passe,tout finit,tout disparaît; et moi qui m'imaginais devoir vivre toujours,qu'est ce que je deviens ? Mais que je sois passé sur et dans ce monde où vous avez vécu est une vérité et une beauté pour toujours et la mort elle-même ne peut rien contre moi"

"Perdu mon Jean d'O,rétorqua Marguerite car moi je sais que je serai partie en cuisine  dès que mon trois millième et dernier oeuf aurait été pondu,car les hommes sont ingrats et seul la tune et le profit les intéressent.Une poule sans oeuf est toujours condamnée dans notre société actuelle "(reconnaissez-vous le message du Sage).

Johnny a toujours eu l'habitude d'écouter avant de s'exprimer.Il le fit comme d'habitude en chanson en appelant ma poule Marie au lieu de Marguerite mais il avait l'habitude des lapsus:"Oh Marie,si tu savais ! "puis il parla de ses "souvenirs,souvenirs "et essaya de "retenir la nuit",mais sans succès.

Mais rien n'y fit,les nuages les ont enveloppés et j'ai cru entendre des brides de paroles où étaient mêlées "que la vie fut belle ",mais aussi "cot, cot , cot,cot cot" ,et encore"envie d'avoir envie" "au revoir et merci" et re "cot, cot cot" puis ce fût le trou noir(noir c'est noir) et le silence enveloppa la pénombre et on vit virevolter dans une brise légère des pages de livres  où il était écrit "un jour je m'en irai sans en avoir tout dit" mais aussi "Pléiade".Il y avait aussi des oeufs,des jaunes,des blancs,des en chocolat ainsi que des "couleur crête" et encore des CD,des milliers de CD où j'ai pu entrevoir et entendre dans un silence assourdissant "je te promets que je vais allumer le feu"

Bref,nos 3 compères se sont volatilisés dans la nuit étoilée,dans cet espace si mystérieux qui se refuse à nous mais très vite ils nous enverront des cartes postales quelques fois dans les librairies mais aussi des CD chez les "disquaires" avec des rééditions et des rééditions ainsi que chaque année , à Pâques,des oeufs cachés dans les buissons pour le bonheur des enfants.(chacun son domaine !)

Merci Marguerite !

Merci Johnny !

Merci Jean d'Ormesson

Bon vent tous les trois.
 

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2017 4 07 /12 /décembre /2017 20:23
Jamais deux sans trois:troisième nécro en 3 jours

Après Jean d'Ormesson dont j'ai été un fidèle lecteur,après Johnny qui a bercé ma vie,j'ai le regret de vous informer du décès de Marguerite,une de mes deux poules dont j'étais très proche et dont je vous joins la photo.(de dos car Marguerite était très timide)

J'avais fait des articles sur cette gallinacée avec qui j'avais des conversations quotidiennes et je suis triste aujourd'hui.

J'ai décidé , en tant que maire de Puget,de lui offrir un hommage local en défilant chemin de la Baronne , au milieu des autres poules du quartier.

Marguerite était une poule de luxe qui me montait sur les genoux pour me montrer sa crête et réclamer une caresse sur ses merveilleuses plumes rousses.

Elle n'est pas morte de maladie,elle n'est pas morte de vieillesse,non,elle est morte d'un odieux attentat que je condamne in solidum.En effet,elle a été agressée par un vol de buses qui l'a dépecée en totalité.(photo que j'appellerai "à peu près" car j'ai pris cette photo d'un Grand Duc alors que je visitais un dispensaire pour oiseaux en détresse )

J'ai aussitôt entonné une chanson d'adieu que les plus jeunes ne peuvent pas connaître:"viens poupoule,viens poupoule,viens" de ce fait,j'ai relu "le guide des égarés" de Jean d'O et j'ai écouté "je te promets" de Jonnhy ,une revanche busophobe.

Les pisse-froids ou ceux qui ne partagent pas mon humour vont penser que j'en fais un peu trop ou crier au sacrilège mais c'est ma nature:il faut aimer les gens quand ils sont vivants , pas quand ils sont partis.

Tous ces événements m'ont fait penser sans peur (et sans reproche) à mon propre départ ,et je pense que je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée germer dans sa petite cervelle,mais je me souviens m'en être ouvert à une fifille: bières à flots,rires,musique avec Queen,eagles,et bien sûr les méditations de Thaïs de Massenet,au milieu de ma famille et mes amis,ceux de Picardie,bien sûr mais aussi ceux de Puget.

On pense toujours à ce genre de cérémonie de notre vivant mais elle n'a jamais lieu et c'est un tort car plutôt que de pleurer Johnny ou Jean d'O ,on ferait mieux de les fêter et de le remercier.

Bon,ma poule,qu'est-ce que j'en fait ? je la rempaille ? non,je la remplace et il en est de même pour les Hommes car nul n'est indispensable ,même si vous êtes tous nécessaires.

Le dicton de jamais 2 sans 3 étant accompli,c'est la dernière nécro pour cette année,sauf si les buses récidivent.

Bon week end ,en regardant sans doute comme moi (un peu voyeur le mec) le défilé des Champs Élysées, ne serait-ce que pour voir défiler un millier d'Harley Davidson.(toujours ma nostalgie de la moto!!)

Jamais deux sans trois:troisième nécro en 3 jours

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2017 3 06 /12 /décembre /2017 08:48

J'en ai marre des nécro dès le bon matin.

Je me réveille chaque matin avec la matinale de France Inter et j'ai entendu plus de chansons de Johnny en une demi-heure qu'en 20 ans de matinale.

Alors que dire car tout a été dit ou sera dit dans la journée et même pendant plusieurs semaines.Johnny est parti et , charité oblige,il va prendre Jean d'Ormesson sur le porte bagage de sa Harley Davidson.

Pour ma part ,c'est une tranche de vie,une tranche de ma vie,qui part.Je ne vous referai pas le coup de faire un article avec les titres de ses chansons,non,mais je voudrai essayer de vous transmettre pourquoi je suis "un peu" triste aujourd'hui:

Johnny a deux ans de plus que moi,c'est un compagnon de radio,de Teppaz (les jeunes ne peuvent pas comprendre) de walkman(là non plus) et enfin de CD et de MP3.

Je l'ai vu à l'Opéra (cinéma) à Reims en 1963 et j'avais fait le mur (encore incompréhensible pour les jeunes ) du lycée Clémenceau où j'étais pensionnaire et je me souviens des fauteuils cassés et de la folie de la salle.

Je l'ai revu au stade vélodrome il y a une dizaine d'année,j'avais été traîné par ma belle dans la fosse à lions,j'avais attendu deux heures,debout,au milieu des vrais fans mais j'avoue avoir été bluffé par le spectacle.Il avait vraiment "allumé le feu" !!

C'était l'époque où l'on préférait quelques fois Eddy à Johnny ,c'était surtout l'époque de "salut les copains",l'époque des trente glorieuses,l'époque de ma jeunesse à Beaurieux ,l'époque du transistor !!!!

Il votait à droite et était aimé par les ouvriers de gauche,un peu Macroniste,non ? c'était un exilé fiscal mais personne ne lui reprochait,c'est dire sa popularité.

Si j'ai un peu de vague à l'âme c'est surtout parce que c'est un peu de ma jeunesse qui s'en est allé avec lui.

J'espère qu'après d'Ormesson et Johnny je rangerai le clavier nécro et que les bonnes nouvelles viendront,mais je doute .

L'idole des jeunes est partie,au moins physiquement , car ,comme d'Ormesson,il a laissé des traces.

Qui peut faire la vidéo ci-dessous , sinon Roboroc ..

 

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2017 2 05 /12 /décembre /2017 20:24
Jean d'Ormesson

Jean d'Ormesson a traversé ma vie,sans doute comme la vôtre.Je n'ai pas toujours été d'accord avec lui mais je dois dire que je l'ai beaucoup lu.

En apprenant sa mort,je vous propose de faire un article avec ses citations qui resteront sans doute pour quelques décennies.(elles sont , comme vous le voyez , toutes en bleu,le bleu du ciel de l'éternité.

La première est bien entendu celle-ci:

"je pense qu’il faut être heureux en dépit de tout le reste.”

elle me rappelle celle de Prévert " il faut essayer d'être heureux,ne serait-ce que pour donner l'exemple".Je vous accorde que ce n'est pas facile et je suis bien placé pour le comprendre mais il y a le respect pour les autres et puis “Tout le bonheur du monde est dans l'inattendu.”

Et puis,moi qui suis athée,j'adore celle-ci “La science, la morale, l'histoire se passent très bien de Dieu. Ce sont les hommes qui ne s'en passent pas.”

Jean d'Ormesson a beaucoup écrit sur la télévision,cette machine à abêtir,l'opium des familles, avec “La télévision est une machine à montrer ceux qui y passent et à cacher ceux qui n'y passent pas.” mais aussi l'écriture “L'éternité, c'est ce qu'il y a de plus fragile, c'est du papier. Qu'est-ce qui reste de tout le passé ? Non pas les idées, parce qu'elles s'envolent, mais des mots écrits.”

J'aime bien aussi sa citation sur l'égalité des chances: “La naissance est le lieu de l'inégalité. L'égalité prend sa revanche avec l'approche de la mort.”car il est vrai qu'on naisse à Neuilly ou en Thiérache ne donne pas souvent le même destin et que votre père soit au RSA ou normalien vous feront envisager un parcours un peu différent.

La vie n'est pas un espace de liberté carChacun est prisonnier de sa famille, de son milieu, de son métier, de son temps.” et puis "Il y a des jours, des mois, des années interminables où il ne se passe presque rien. Il y a des minutes et des secondes qui contiennent tout un monde".

Enfin,Jean d'Ormesson ,académicien,digne représentant d'une certaine culture à la Française,a été un symbole culturel,une marque de fabrique estampillée France car "La culture est proche d'une façon d'être, d'un coup de foudre, d'une fête toujours inachevée du bonheur."

92 ans et une crise cardiaque pour un homme né avec une cuillère en argent dans la bouche,pour un normalien brillant,pour un écrivain remarquable,pour un académicien qui a occuper les médias depuis 40 ans,92 ans et l'abandon instantané du souffle de la vie, un beau départ,Monsieur d'Ormesson.

"AU REVOIR ET MERCI"

Jean d'Ormesson

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 14:37
Je ne suis pas Jacobin,je ne suis pas Girondin,je suis Pugétain

J'ai du mal à comprendre cette rivalité,cet antagonisme,entre les partisans d'un centralisme dur et ceux qui veulent une décentralisation efficace.

Il paraît que notre Président de la République est de tendance jacobine,toutes les décisions remontant vers Paris,et,mieux encore,rue du Faubourg Saint Honoré,c'est à dire à l'Élysée (sans passer par les ministres ou consorts).J'en suis surpris car le roi de "et en même temps" devrait être à la fois Jacobin et Girondin,c'est à dire,pour moi,Pugétain.

En effet,le régalien,c’est à dire ce qui appartient au roi et qui est donc le cœur de l’Etat ,donc  ce régalien ne peut être délégué car c’est ce qui fonde la souveraineté : L’Armée, la Diplomatie, la Justice (on dit encore le Garde des Sceaux, comme sous l’ancien régime !), l'Ordre Public,donc ce régalien doit être centralisé.

Mais ne serait-il pas tout aussi intelligent que les régions décident de leur sort sur le plan de la gestion,que les communes ne perdent pas leurs compétences comme c'est le cas actuellement.Un Maire connaît ses administrés,un Président ne connaît que des technocrates.

Je blague quand je dis qu'il faut donc être Pugétains,car je ne parle pas de politique avec un petit "p" mais de Politique,la vraie,l'organisation de la cité.

À Puget nous avons eu des réserves parlementaires de gauche,nous avons eu des réserves parlementaires de droite,des subventions de la gauche,des subventions de la droite mais aussi des subventions de l'état régalien.À Puget,on bouffe à tous les râteliers ,pourvu que ce soit pour le bien du village.

Qu'y a t-il de commun entre un petit Maire de Province (Puget,Lesdins,Beaurieux,mes communes de coeur réparties dans toute la France) et un décideur parisien,pour lequel je n'ai pas de mépris mais une incompréhension.

Peuvent-ils comprendre que tous ces petits Maires sont corvéables à merci,ils sont juste bon maintenant à changer les ampoules,planter des arbustes et remplacer les manquants ,cueillir les olives etc..etc..peuvent-ils comprendre,eux qui sont dans des bureaux feutrés,avec beaucoup de personnel.

Peuvent-ils comprendre les soucis de gestion au quotidien, avec un souci d'économie permanent pour pouvoir boucler un budget en équilibre.Eux se contentent de baisser nos dotations sans nous écouter,sans nous entendre , sans étudier nos problèmes.

Tous les Maires des petits villages gèrent avec des bouts de ficelle pour pouvoir imprimer un élan à leur commune,la faire rentrer dans la modernité,sans folie,sans dépense inutile car tout est discuté et négocié.

N'opposons pas les Jacobins aux Girondins,soyons Pugétains en recevant les aides de l'état mais"en même temps"en gardant une certaine autonomie.Peut être des Jarondins ou des Gicobins ??? comme vous voudrez ! vous pouvez essayer d'inventer un nouveau mot mais pour moi le dénominatif Pugétain me convient bien .

Bises à tous(tes) en écriture inclusive chère à certains Jacobins (quel malheur !)

Je ne suis pas Jacobin,je ne suis pas Girondin,je suis PugétainJe ne suis pas Jacobin,je ne suis pas Girondin,je suis PugétainJe ne suis pas Jacobin,je ne suis pas Girondin,je suis Pugétain

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2017 7 26 /11 /novembre /2017 12:57

J'ai vu ,sans doute comme vous,le trafic de Migrants en Libye ,vendus comme esclaves.

Si vous n'avez pas vu,regardez la vidéo ci-dessous avant de lire mon article.

Ceci rappelle des temps anciens qu'on croyait révolus.Mais non ,mes amis,ceci existe toujours et s'est même développé depuis la chute de Khadafi .(cela existe certainement encore très fréquemment ailleurs)

À Médecins Du Monde,nous savons que les Migrants sont maltraités ,nous le dénonçons depuis longtemps mais les images de CNN viennent confirmer nos doutes.Car les hommes et les femmes que nous voyons, surtout des hommes en vérité,de jeunes hommes,quelques fois mineurs,des gamins de 15 ans,tous,je dis bien tous,nous racontent la même histoire:

ils partent d'Afrique subsaharienne,la plupart du temps pour des raisons de violence politique,car ils subissent tout ce qu'on ne voudrait pas à son animal de compagnie.Ils marchent ou ils prennent ce fameux taxi-brousse,ils finissent leur course en Libye pour atteindre ce qu'ils pensent être leur graal,c'est à dire traverser la Méditerranée pour accoster en Europe.En réalité leur calvaire commence. Ils sont enfermés,obligés de travailler sans être payés,ils sont frappés,ils sont rançonnés auprès de leurs familles avec menaces bien entendu,et ils sont vendus.Ils restent souvent plus d'un an en Libye avant qu'un passeur véreux leur propose une traversée sur un pneumatique en mauvais état et en les laissant seuls.Il y a des morts,beaucoup de noyés et l'Aquarius que je connais bien ainsi que Frontex repêche les cadavres et amènent les survivants à Lampeduza .

Imaginez ce que ces pauvres bougres ont subis.

On les retrouve fermés,tristes ,amers,sans toit,sans argent,sans famille,sans espoir.Car là-bas,chez eux,on leur avait vendu un eldorado occidental et ils trouvent la rue pour tout accueil pour leurs nuits pendant lesquelles ils doivent se cacher,car ils sont souvent attaqués pour trois sous.C'est pour cette raison qu'ils dorment près des gares où le passage est permanent.

L'hiver arrive et le froid avec.Que faire de ce gamin de 15 ans que la loi oblige à mettre à l'abri mais qui passent souvent beaucoup de temps à la rue.On n'est pas très fiers de la France,ce magnifique pays des droits de l'homme et de l'enfant.

Ils sont tristes,très tristes ,je l'ai dit,mais ils ne se plaignent jamais,ils sont fiers et ils ont raison car ce qu'ils font est digne de héros.Malheureusement cela ne se termine pas souvent très bien pour eux.

Rappelez-vous mon Sierra Léonais que j'ai décrit dans un article précédent; comment voulez-vous qu'on ne soit pas déchirés de les remettre à la rue,de ne rien leur proposer,de n'avoir aucune solution si ce n'est de s'occuper de leur santé et d'avoir une empathie et une bienveillance naturelle à Médecins Du Monde.

Les réactions à cet article vont être multiples: il y a ceux qui vont demander , sans coeur et sans état d'âme,qu'ils retournent chez eux,et je passe car mes propos risquent d'être durs,et aussi ceux qui ont des grands principes de partage mais qui ne lèvent pas le petit doigt:"rien que de la gueule " dirait un copain.

Et puis il y aura ceux qui ont une belle âme et qui comprendront que la vie se partage et que la planète est à tout le monde.Les migrations ont toujours existé,celle-ci n'est qu'au début d'un cycle,jusqu'à ce que l'Afrique se calme et retrouve la démocratie et la sérénité et cela va demander des décennies et même peut-être plus.

Merci pour votre bienveillance et bon dimanche,au chaud,près de votre cheminée avec une petite bière belge en regardant la France dans les yeux.

 

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2017 4 23 /11 /novembre /2017 17:33

Je viens de découvrir et de m'abonner à des vidéos Youtube qui se nomme "Postmodern Jukebox" que vous pouvez aussi retrouver sur itunes.

Quézaco ? me direz-vous ? et bien ce sont des vidéos qui ont été tournées par Scott Bradley et qui présentent des musiques vintages avec jazz et swing en particulier.

Bradley est un jeune pianiste américain de jazz qui,chaque semaine, depuis 2011, réunit un orchestre dans sa chambre pour jouer une reprise. Le dispositif est simplissime :  Une caméra fixe, une seule prise, le son est enregistré en live bien entendu.

La chanteuse au centre, les cuivres et la batterie derrière, le piano sur le côté, pour restituer la spacialisation naturelle de la pièce.

Alors que les techniques d'enregistrement étaient devenues de plus en plus sophistiquées, que les budgets atteignaient des montants pharamineux, la révolution internet a balayé tout ça.

A l'heure ou l'on peut faire chanter des robots et monter des clips dans son ordi, le spectaculaire n'est plus celui des machines mais le fait de jouer dans son salon avec des musiciens en live, un répertoire de reprises et de les détourner divinement sur les voies de la soûl.

Btadley a pour cela, une bonne recette, c'est de passer une chanson pop sous le prisme de la soûl ou du jazz, ces musiques qui anoblissent tout ce qu'elles touchent.

Il faut dire que les chanteuses Haley Reinhart et Morgan James ont juste une voix exceptionnelle, et nous voilà soudain bouche bée!! mais il existe tant d'artistes différents que ,en tapant "postmodern Jukebox" sur youtube , vous pouvez vous régaler encore et encore et puis,anonnez-vous.

Bien sûr, Ils font des albums de leur performance, une édition spéciale France sortira le 24 Novembre,soit demain, avec en invités Thomas Dutronc, Lisandro Cuxi et le groupe Madame Monsieur.

La musique , ça fait un bien monstre dans les périodes difficiles.Allongez-vous et dégustez ces voix extraordinaires avec cette musique envoûtante .J'avoue avoir écouté le Postmodern Jukebox en boucle depuis quelques jours,sans pouvoir lire mais en fermant les yeux pour laisser les notes me pénétrer au plus profond de mon âme.

Je vous ai mis deux spécimens de ces enregistrements et la seule chose qui m'a choquée ou interloquée,c'est qu'il n'y a pas d'applaudissements à la fin de la chanson.Pas vous ??

Bonne écoute et bonne soirée

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2017 4 16 /11 /novembre /2017 10:55

Je viens de lire un article sur Françoise Héritier,décédée hier, et j'ai écouté France Inter de façon passionnée ce matin,consacré à ses thèses.

Elle avait une explication sur les différences morphologiques entre les hommes et les femmes,explication valable selon moi,mais je n'ai pas trouvé d'articles expliquant la différence des caractères sexuels ainsi que des différences hormonales.

Lisez cet article mais peut être comme moi,au final,vous direz que heureusement que les femmes et les hommes sont différents et,si les uns ne sont pas supérieurs aux autres,cette différence est l'essence même de la vie sur terre.

 
Françoise Héritier faisait remonter les origines de la domination masculine à la préhistoire .
Pendant la guerre, envoyée dans une ferme de sa famille en Auvergne, elle était révoltée de voir que tous les hommes et garçons s'asseyaient autour de la table et que les femmes restaient debout et devaient se contenter de manger les aliments et morceaux les moins nobles. Elle-même était mise à contribution pour aller chercher de l'eau alors que des hommes adultes auraient pu s'en charger avec bien plus de facilité. Pourquoi une telle injustice?
Pour expliquer l'universalité de cette domination, Françoise Héritier remontait le temps. Elle s'attaquait ainsi à un mythe qui l'entoure: la femme est physiquement plus faible que l'homme. "Une différence construite" dans des temps très anciens selon l'anthropologue.
"Pour diverses raisons, relevant toujours du symbolique et non de contraintes biologiques, l'alimentation des femmes a toujours été sujette à des interdits. Notamment dans les périodes où elles auraient eu besoin d'avoir un surplus de protéines, car enceintes ou allaitantes, je pense à l'Inde, à des sociétés africaines ou amérindiennes. Elles puisent donc énormément dans leur organisme sans que cela soit compensé par une nourriture convenable; les produits 'bons', la viande, le gras, etc, étant réservés prioritairement aux hommes. Cette 'pression de sélection' qui dure vraisemblablement depuis l'apparition de Néandertal, il y a 750.000 ans, a entraîné des transformations physiques. A découlé de cela le fait de privilégier les hommes grands et les femmes petites pour arriver à ces écarts de taille et de corpulence, entre hommes et femmes."
 Mais le cœur du problème est encore ailleurs. Pourquoi les femmes peuvent donner naissance à d'autres femmes mais aussi à des hommes? Voilà un fait qui a longtemps semblé paradoxal à l'esprit humain. Là est la clé de la domination masculine selon la célèbre anthropologue: les femmes sont devenues des objets et non des sujets."
Le coït étant nécessaire à la fécondation, nos ancêtres en ont conclu que c'était les hommes qui mettaient les enfants dans les femmes, . Pour avoir des fils, et prolonger l'espèce, il leur fallait donc des femmes à disposition. Des femmes dont il fallait s'approprier le corps car il importait que personne ne leur vole le fruit qu'ils y avaient mis. Des femmes sur lesquelles ils pouvaient aussi capitaliser, puisque ne pouvant pas coucher avec leurs sœurs, en vertu de l'interdit de l'inceste, ils pouvaient au moins les échanger contre les sœurs des autres hommes. Ainsi s'est créée une société parfaitement inégalitaire où la mainmise sur les corps et les destins des femmes a été assurée, au fil du temps, par des privations (d'accès au savoir et au pouvoir) et par une vision hiérarchique méprisante."
C'est pourquoi, François Héritier voyait dans le droit à la contraception une vraie révolution. "Pour la première fois de l'histoire de l'humanité, les femmes peuvent choisir si elles veulent ou non procréer, quand, combien de fois, avec qui. Elles redeviennent sujets à part entière".

Tout cela lui permettait d'affirmer qu' "il n'y a aucune raison objective, biologique, naturelle qui impliquerait une infériorité féminine et une supériorité masculine.

Françoise Héritier le dit :"Les deux sexes sont différents mais la nature ne dit rien en terme de hiérarchie". Un constat qu'elle n'a eu de cesse de répéter dans ses ouvrages comme dans les médias.

Et que dire du chromosome Y ,grande particularité de la femme et que tout le monde semble oublier.

Je suis quand même heureux qu'elle ait affirmé cette différence sans hiérarchie,au moment où les intégristes de l'égalité prennent la parole,au moment de l'écriture inclusive,la chose la plus débile que j'ai jamais vue dans l'éducation nationale.Mettons toutes les phrases au féminin pendant quelques siècles,ce sera plus simple pour nos bambins qui ont déjà du mal à aimer l'orthographe.

Il vaut mieux être mâle un seul jour que femelle dix jours de suite

 

             Proverbe Kurde

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2017 7 12 /11 /novembre /2017 15:38
Les femmes et les hommes sont-ils différents ?

Pour écrire cet article,j'ai l'impression de marcher sur les oeufs de mes poules car,à l'heure de "balancetonporc",à l'heure du harcèlement,à l'heure du politiquement correct,à l'heure où les plaisanteries sexistes ou soi-disant sexistes sont interdites,à l'heure où les histoires de blondes n'ont plus lieu,bref ,à l;heure où notre société change,les mots doivent être choisis et l'autocensure me guette mais je me lance.

Bien entendu,dénonçons d'emblée tous les abus de pouvoir des hommes,tous les viols,tous les harcèlements lourdingues et toutes les formes d'oppression faites aux femmes.Ça,c'est dit et c'est sincère.

La différence des sexes est en fait devenue une hiérarchie : celui qui a le phallus est le sexe fort et commande. Celui qui ne l’a pas est le sexe faible et il obéit.Mais la différences des sexes est devenue aussi une injustice,la domination masculine dénoncée comme une faute, le fort devenant le méchant ; le faible, vu comme victime, se révolte contre l’abus de pouvoir. On entre dans une ère de révolte et même de vengeance en même temps que de recherche, d’essai d’égalisation. Or cette égalisation est très difficile à établir en ce qui concerne les sexes. Puisqu’il s’agit là d’une différence fortement asymétrique (ce n’est pas comme les chaussons des bébés : il n’y a pas un zizi bleu pour les garçons et un zizi  rose pour les filles…).

Peut être que la différence des sexes rend impossible la juste répartition des pouvoirs et des libertés entre les humains ? je me pose la question.

Alors,qu'est-ce que le « genre » ? Aujourd'hui, ce terme désigne bien plus qu'une classification grammaticale distinguant le féminin du masculin. Apparu récemment dans le vocabulaire des sciences humaines, la notion de genre s'attache à montrer que les différences entre les sexes ne sont pas seulement issues de la nature biologique, mais aussi - et surtout - d'une construction sociale et culturelle.

Simone de Beauvoir a écrit "qu'on ne naît pas femme mais qu'on le devient" et ce ,en 1949!!

Une question me hante souvent depuis quelques années depuis qu'on veut supprimer le féminin et le masculin : les hommes et les femmes sont-ils, ou sont-elles , les mêmes ?

Je ne reviendrai pas sur le fait que les deux sexes sont d'intelligence égale,sans aucun doute,que les femmes sont "exploitées" dans notre société, avec des salaires inférieurs,avec des sous postes dans les hiérarchies,dans les entreprises,en politique et ailleurs,je ne reviendrai pas sur le fait que toutes les décisions sont prises par les hommes ,non,tout cela est connu,rabâché et regrettable et il faudra sans doute encore des années avant de voir une égalité parfaite mais,mais,les hommes et les femmes sont-ils les mêmes ?

Pourquoi faut-il amalgamer le mâle et la femelle ? regardons un couple et détaillons le physique d'abord.Taille,poids,musculature,rien n'est identique.

Ensuite regardons les caractères sexuels extérieurs dans un premier temps et rien n'est identique.Le médecin que je suis pense aussi aux hormones secrétés par les deux sexes et rien n'est encore identique avec des différences notoires et importantes.

La femme "enfante ",la femme "gestationne "la femme accouche,la femme allaite..... et l'homme regarde (et va arroser cela !!) Même si je suis certain,quelles que soient les résistances de la société,que dans deux siècles les nouvelles procréations ( fécondations in vitro, clonages, etc. ) qui vont permettre des alliances et une transmission de la vie qui ne tiennent plus compte de la sexualité d’origine.Les enfants ne naîtront plus alors de la volupté.

Et que dire des qualités humaines des hommes et des femmes ? sont-elles identiques ? est-ce seulement une construction sociale ? la testostérone de l'homme ne le rend-il pas agressif et dominateur ?

Il n'y a pas d'inférieur ou de supérieure,il y a des êtres différents et quoi de plus merveilleux que la différence.Vous vous voyez dans un monde d'individus identiques ? non,certainement pas et la rencontre d'un être différent n'est-elle pas le début d'une aventure ? que ce soit une femme ou un homme ,peu importe mais découvrir l'autre est et restera toujours une merveilleuse aventure.

Je vous conseille de lire un bouquin que j'ai dévoré il y a peut être maintenant 20 ans et qui s'appelle "le féminin de l'être " de Annick de Souzenelle (ou comment en finir avec la côte d'Adam) qui nous met sur la voie des différences sexuées.J'ai mon féminin de l'être et vous l'avez certainement aussi comme votre compagne a son masculin.

Pour finir cet article que je pourrai continuer à l'infini ,mais je sais que vous ne lisez que les articles courts,paresseux que vous êtes, je dirai qu'il faut une égalité parfaite,statutaire , entre les hommes et les femmes,on est bien d'accord,même s'il y a encore des freins actionnés par les hommes et qui vont disparaître petit à petit,mais pourquoi vouloir les amalgamer,pourquoi vouloir supprimer le genre,pourquoi nier la différence , pourquoi s'offusquer de la séduction, pourquoi ne pas comprendre qu'un garçon n’a jamais été une fille, ni une fille un garçon. La dissymétrie des sexes est considérable. L’écart de forme et de fonction des deux sexes est si important qu’il rend toute comparaison impossible. Un homme ne sait jamais ce que c’est que d’être une femme et réciproquement. Il y a une inexpérience, une inconnaissance radicales entre eux.

Enfin,il y a la religion et Annick de Souzenelle écrit que le mot mâle, en hébreu, c'est le verbe «se souvenir», et n'importe quel être, qu'il soit un homme ou une femme, porte en lui cette capacité à se souvenir. Le mot femelle en hébreu, c'est, d'une façon très crue, «un trou» (vous voyez venir le carabin que je suis). Mais un trou qui est un abîme sans fond, c'est-à-dire toute la transcendance de l'être. En même temps, c'est le mot qui veut dire aussi «le blasphème» . et là,on a tout compris et on voit l'impact du religieux sur le genre(comme on le voit encore aujourd'hui de façon très marquée dans certaines religions )

J'arrête là mes divagations;je vous ai mis tout un peu en vrac et vous ferez le tri. Certains,naturellement,ne seront pas d'accord,mais c'est la diversité des opinions qui construit le monde.Personnellement,je deviens inquiet pour nos ados.Pourront-ils encore dire comme Jean Gabin à Michèle Morgan dans Quai des brumes: "t'as d'beaux yeux tu sais " et l'évolution ira alors sans doute vers l'amour virtuel,internet oblige !!! et ça,c'est pour moi désolant.

Qu'en pensez-vous les amis ?

Bises

Les femmes et les hommes sont-ils différents ?Les femmes et les hommes sont-ils différents ?Les femmes et les hommes sont-ils différents ?

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 22:17
Une histoire médicale avec les mots supprimés du dico  Une histoire médicale avec les mots supprimés du dico  Une histoire médicale avec les mots supprimés du dico

Je suis un " picoreur "  de la vie et je regrette "l’euphuisme " ,surtout en voyant les réseaux sociaux.Je crains le " futurition " pour les " friponneux ".

" Gaminer " , c’est bien et il ne faut pas " immortifier " la jeunesse et être un " attiseur ",mais la nouvelle écriture " m’assote " et le " badinage " qui ne fait que " baliverner "  ne va pas de faire de moi un "chipotier ".

J’aime " conjouir " avec les mots,excusez moi.

Je me souviens d’un " patronnet " , chaussé de " carrelures " , qui avait dressé une "pantière"  lors d’une partie de chasse et qui avait pris un coup sur le " péricrâne ".Il était devenu            " phlegmoneux",un peu "psorique", avec des " pissements " involontaires et souffrait beaucoup "d’ostéoscopes ".

Il ne pouvait plus " brandiller ",le pauvre !

Ayant une formation " d’ostéogénie "  et n’étant ni " biaiseur "  (avec un i ) , ni " oedipien " , j’entrepris une " curation " et je fis une " ostéographie ",sans " chipoter " car je ne suis pas un "convoiteux ".C’était un "courte-botte ",un " crapoussin " et j’entendis  facilement  ses " péristoles "  en travaillant "persévéramment " et sans "ergoterie". Mais il avait un pouls "duriuscule ",le pauvre gars.

Son dernier vœux a été de manger une "mouille-bouche " dans un " musico " car il avait perdu son "apervance ".Sa peau était devenue " ophite " .

Il est mort de "pleuropneumonie"  dans une "charmoie"  et j'ai fini par le  "monseigneuriser ".

Je ne vous ai pas fait un "poétereau " terrible car je ne veux pas être un "abuseur"  et "nigauder"  et je vous souhaite d'avoir cette nuit "des pavots de Morphée" !!

PS: attention les amis,j'ai dû bosser pour créer cette histoire en mots supprimés mais je pense , par contre, qu'il faudrait inventer des mots nouveaux comme le fait ATD Quart Monde  avec "la pauvrophobie"  car un français sur 3 pense que si une personne est pauvre c'est qu'elle est responsable et ceci se manifeste dans l'attitude des voisins,des riverains,des collectivités . Rappelez-vous,"la pauvrophobie ", vous en entendrez peut être parler lors des prochaines parutions des dicos.

Une histoire médicale avec les mots supprimés du dico

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2017 5 03 /11 /novembre /2017 20:44

Nous sommes tous des immigrés,il n'y a que le lieu de naissance qui change

 

 

J'ai revu ce matin à Médecins Du Monde un migrant venu de Sierra Léone.Il était en grande détresse.

Je l'avais vu il y a une quinzaine de jours ; un très chouette garçon de 23 ans,musclé,souriant et sympathique qui avait fuit la misère et les exactions de son pays.

Il faut savoir que la Sierra Léone est un des pays les plus pauvres de la planète,situé entre le Liberia et la Guinée,un pays où les enfants travaillent dans les très dangereuses mines de diamants,un pays où la guerre civile a laissé de nombreuses traces.

Son parcours,je le connais par coeur ,car tous les Africains ont le même: toutes les économies des familles sont rassemblées pour son départ,convoyage pendant plusieurs mois jusqu'en Libye où il a subi des violences (pour ne pas dire des tortures) ,où il a été rançonné,c'est à dire du chantage aux familles,puis traversée sur un bateau pneumatiques après avoir payé un passeur véreux,traversée dont il taira son angoisse et l'angoisse de ses 140 coéquipiers ainsi que les accidents.L'arrivée en Italie fut un signal de victoire avec des couvertures et à boire et à manger.

Depuis le départ de Sierra Leone il s'est passé un an et demi !!!!

Ce fut ensuite un convoyage vers Marseille car il voulait venir en France et ne pas rester en Italie.Nous étions sa vraie bouée.

Je l'ai donc vu une première fois il y a 15 jours,inquiet pour sa demande d'asile.Il devait être convoqué pour examiner sa situation.J'avais senti sa peur,son inquiétude légitime pour cet entretien et il avait raison d'être inquiet car ,même si la Sierra Leone est un pays difficile,il n'est pas considéré comme une dictature sauvage.

Il est revenu ce matin,son maigre sourire s'était transformé en grimace de chagrin,sa parole avait disparue et il m'a fallut lui arracher les mots et les maux qui le torturaient : sa demande d'asile était refusée et il allait être remis aux autorités italiennes qui le renverront dans son pays , ce pays qu'il espérait ne plus revoir,ce pays misérable où les hommes se battent,même si la guerre civile s'est tassée mais où les réglements de compte persistent de façon quotidienne.

Il allait devoir affronter la honte de l'échec face à son ethnie mais surtout être traité comme un déserteur par son pays.J'ai longuement discuté avec lui car il me semblait se débattre pour survivre,il essayait de trouver des causes médicales pour motiver un report de la sentence mais c'était reculer pour mieux sauter car le refus était sans appel.

Nous venions de fabriquer peut être un sans-papier permanent qui allait se cacher pour rester en France,un sans-papier comme il en existe des milliers et souvent pour la même raison,en raison de ces mêmes refus.J'avoue que je m'étais non pas attaché mais un peu quand même car il a été extrêmement sympathique,même dans la défaite et j'ai eu un coup de blues en lui disant au revoir.

J'en entends certains applaudir des deux mains mais la détresse d'un homme et le manque d'humanité de notre monde ne peut laisser personne insensible.

En écrivant ce post,en décrivant cette consultation qui,somme toute,est une consultation habituelle mais vous savez comment sont les ondes,celles de l'attachement immédiat (même si je ne devrais pas ),en écrivant donc,j'écoute la retransmission en direct sur France Inter du concert de Gérard Depardieu qui chante Barbara (je vous conseille de l'écouter en podcast car j'ai été bluffé,moi qui adore Barbara) et en écoutant,je pense à ce jeune homme dont l'angoisse va monter crescendo jusqu'au 15 novembre,date où il sera remis ,s'il ne fuit pas,aux autorités italiennes et il ne chantera jamais , comme Depardieu et Barbara: "ma plus belle histoire d'amour,c'est vous "

Bonne nuit les amis.

Quiconque a le malheur d'immigrer une fois,une seule fois,restera toujours métèque toute sa vie , et étranger partout,même dans son pays d'origine.C'est notre malédiction à nous,immigrants.

 

               De Pan Bouyoucas / Une bataille d'Amérique

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2017 4 26 /10 /octobre /2017 08:16
La rigidification de la société (peut-on encore rire de tout ?)
La rigidification de la société (peut-on encore rire de tout ?)

L'humour,c'est aussi une façon de résister.

 

                               Bedos

Je viens de revoir quelques sketches de Coluche que j'étais allé voir au théâtre du gymnase,à Paris,lors de sa gloire "électorale ".

Aucun de ses sketches ne pourraient être dits lors des stand-up actuels.Il y parle,avec ses mots,avec son humour corrosif,des juifs,des musulmans,des homos,de Dieu,des curés,des putes,des politiques,des Français,des sportifs,et j'en passe,bref,il caricature à souhait les Hommes,surtout les hommes et rarement les femmes.

Qu'aurait-il dit sur les terroristes islamiques qui n'existaient pas alors? il aurait sans doute essuyé les balles de kalachnikov des tueurs,comme Cabu et ses amis.(je parle de Cabu car je le connaissais bien ayant fait mon lycée avec son frère : un grand déconneur)

En 2017,on ne peut plus tout dire,on doit se contenter de suggérer et le politiquement correct a pris le dessus dans tous les domaines.

Le harcèlement sexuel tel qu'il est décrit dans les médias actuellement doit être condamné , bien entendu,mais,en entendant tous ces témoignages,je me demande jusqu'où cela ira t-il et je pense à notre jeunesse et à ce que j'appelle "la drague" qui va devenir difficile.

Jean Gabin pourrait-il encore dire de nos jours : "t'as de beaux yeux tu sais " ?? je me pose la question.En m'exprimant sur ce sujet avec des amis , on m'a répondu que la tendance actuelle était plutôt : "t'as un beau cul tu sais"... amis poètes,bonjour !

Néanmoins ,il va falloir distinguer la drague du jeune ado des témoignages du terrible "balancetonporc" de l'homme de pouvoir mais si la société continue de se rigidifier sur tous les plans,ce ne sera pas facile.L'autocensure nous guette sur tous les sujets et,même si vous êtes bienveillants, l'humour ne passera plus comme il passait il y a 40 ans et le tribunal populaire qu'est Twitter vous clouera au pilori .

Les hommes de pouvoir qui profitent de leur situation doivent être jugés et condamnés avec la plus grande sévérité,mais méfions-nous que cet épisode ne serve pas aux censeurs de l'humour,même s'il est gras et incompris.Laissez nous déconner,plaisanter et laissez les jeunes draguer,se toiser,et s'aimer.

C'est la société du futur qui peut devenir complètement aseptisée, sournoise et faux-cul,où la joie du délire de l'amour sera absente,remplacée par le conventionnel et l'ennui.

Peut être tient-on dans ces exemples l'explication de la drague et de l'amour internet,aseptisé et sans saveur.

Desproges disait "qu'on pouvait rire de tout mais pas avec n'importe qui" et j'ai toujours aimé et repris cette citation car elle décrit très bien le terrible dilemme de l'universalité de l'humour.

Vous voyez,je viens moi-même de me censurer car j'avais un dessin de bonne soeur  très rigolote mais salace que j'ai ôté volontairement au dernier moment ,juste avant de faire un clic sur "publier" car si je trouve ce dessin très drôle,je sais que mon humour carabin ne sera pas compris .Il en est de même des vannes sur la religion qui peut prendre une tournure agressive , même si j'ai beaucoup de respect pour tous ceux qui ont une croyance quelle qu'elle soit.

Alors rêvons d'un peu de fantaisie,rêvons d'un peu de bienveillance et condamnons les gros porcs.

 

Les lois de l'humour sont très sévères:on ne peut pas se moquer des victimes,des noirs,des homos,des musulmans,des juifs,des handicapés..... moi je dis : de qui se moque-t-on ?

 

                                     Geluck

La rigidification de la société (peut-on encore rire de tout ?)
La rigidification de la société (peut-on encore rire de tout ?)
La rigidification de la société (peut-on encore rire de tout ?)

Partager cet article

Repost0

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju