Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 14:59
Je suis donc sorti définitivement de l'hôpital (enfin pour l'instant) et les amis sont venus m'apporter le réconfort nécessaire dans ces moments là.Nous nous sommes donc retrouvés à 16 dans ma modeste demeure et chacun avait amené de quoi se restaurer et Claudine avait prévu le champagne pour arroser ce bel événement.
Ce sont des soirées douces où je regarde tout mon petit monde heureux et qui me vont droit au coeur.
Le sourire et la tchache étaient au rendez-vous.
Nous sommes là dans l'expression vivante de l'amitié,contrairement aux paroles ou aux pensées abstraites et sans saveur.
Le week end va me permettre de reprendre mes repères dans la maison mais aussi de redécouvrir le jardin que j'avais perdu de vue depuis presque 2 mois.
On ne se réintègre pas aussi facilement dans la vie active ,surtout handicapé comme je le suis.J'avais une vie bien rythmée et bien huilée et tout tournait autour de moi dans ma chambre 29.Maintenant c'est à moi de jouer mais la fatigue me rejoint vite et ma jambe est bien vite douloureuse.
J'en profite pour dire la grande qualité de mes soignants et de ma kiné.Après avoir passé 8 jours de réanimation en enfer à Aix ,mon centre de rééducation m'a paru bien doux.
J'ai encore un long chemin devant moi et Noël en famille et valide sera mon prochain but personnel.Voir ma petite fille,Alice, ne fera qu'agrémenter ce parcours.



Ouvre les yeux Alain,tu as encore la vie devant toi


Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 15:24

La sortie et l'insécurité

 

Vous allez sans doute trouver cela bizarre mais la joie de ma sortie n'est pas totale. En effet à l'hôpital je suis totalement en sécurité. tout tourne autour du malade qui peut trouver assistance à tout moment comme hier lors de ma chute dans les escaliers où tout a été fait pour me venir en aide ; radios, massages, glace etc Chez moi je vais être livré à moi-même et je ressens donc une sensation très spéciale, mêlée de grande joie mais aussi d'inquiétude.

C'est la dernière fois que je vous joins par l'intermédiaire de mon iPhone qui a été un fidèle compagnon des bons et des mauvais jours et Internet m'a indiscutablement enrichi.  Mon grand Mac va me retrouver.

Je vais retrouver tout mon petit monde dès cet après-midi et ceci va calmer mon inquiètude sous-jacente.

Alors à bientôt sur le blog d'un Picard en Luberon mais de chez moi Merci pour votre fidélité

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 14:00

 

Voilà,mon hospitalisation se termine.Sept semaines de soufrance puis de récupération et de travail sérieux et assidu.

J'ai fait ma résilience des 8 premiers jours et je sais maintenant que je suis au milieu du gué. Le tout n'est pas de prendre l'eau mais de dominer mon corps, non pas par le mépris mais par une écoute attentive.

Je suis tombé dans les escaliers ce matin, sans trop de bobo, mais je considère ceci comme un avertissement sévère.

Je sors donc demain et je vais retrouver ma maison, ma famille, mes amis qui m 'ont préparé une petite surprise. Je vais également pouvoir retrouver ma Mairie qui va occuper mon esprit si turbulent et indiscipliné, certainement préoccupé par l'état de mon corps.

La vie est semée quelquefois d'embûches. Il faut alors relever la tête et le défi. C 'est toujours possible tant qu 'il n'y a pas mort d'homme.

Bien sûr cela n 'est pas toujours facile et j'ai eu des coups de blues difficiles à gérer quand on se retrouve seul le soir dans sa chambre d'hôpital. Mais il faut rebondir et faire des projets pour l'avenir et restructurer ainsi son cerveau malmené dans la difficulté.

Je prévois donc une cure de thalasso pour remplacer le ski, une remastérisation de mon tandem pour pouvoir refaire des parcours avec ma fidèle compagne. Ouf!!! Après on verra et il sera temps de vous faire connaître mon évolution alain

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 15:09

e n'ai jamais vu le temps qui déroule son tapis quotidien car je n'ai

jamais connu l'ennui.

Ma vie s'est déroulée comme un bulldozer,avalant les journées de

travail,de fêtes entre amis ou en famille et de sport.

J'avoue avoir eu du mal à voir grandir mes enfants;enfin non ,je les

ai vu grandir mais je n'ai pas assez participé à leur éducation .ils

ont réussi alors je n'ai pas tout raté

Je crois avoir réussi mon exercice professionnel car j'étais très

proche des patients

Les amis et ma famille proche, principalement mes parents ,ont été

très importants pour moi et de vrais compagnons de vie

Le sport,tous les sports,ont été ma thérapie,ma décompression ert

mon plaisir.

Je vais sortir de l'hôpital le 30 octobre après 2 mois

d'hospitalisation et le temps est passé lentement comme cela ne m 'est

jamais arrivé:je me suis rendu compte que les nuits étaient très

longues et que 10 minutes denuit de souffrance valent des heures et

des jours de plaisir et que la théorie de la relativité chère à

Einstein est vérifiée.

Deux mois c'est important,même si cela paraît dérisoire à

l'échelle d'une vie,mais la souffrance physique et morale est un

facteur d'allongement temporel,même si aujoud'hui je me sens mieux.

Il me reste 7 nuits à passer dans un lit qui connait tout de mes

difficultés et je retrouverai PUGET!!!!!!!!!!!

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 08:31

Ah,ce petit outil réglable à ma taille que j'effleure du regard, qui sera dans la prochaine étape ma troisième (et même quatrième ) jambe qui va me donner une certaine autonomie et me permettre ainsi d'avoir une vie presque normale, je lui adresse tous mes remerciements pour ce dépannage de quelques mois.

Certes, le fauteuil roulant puis le déambulateur (quel progrès!!!!) m'ont rendu un service inestimable avec bien entendu mon  lit mais la canne anglaise a quelque chose de plus sportif qui me va bien mais que d'efforts en perspective en particulier pour monter les escaliers qui vont malmener mon pauvre corps polymeurtri.

Mais enfin c'est un nouveau challenge puisque je n'ai pas droit à l'appui avant décembre ces béquilles vont être mes complices quotidiennes et synonymes d'autonomie.  J'ai encore deux semaines de rééducation avant de retrouver ma presque liberté. Bien sûr je dis presque car mon espace de vie restera limité.

Je vais reprendre mes activités au niveau de la Mairie entre mes séances de kiné.

Je suis très étonné par l'espoir que cela suscite chez moi ,ce qui veut dire que malgré les périodes d'abbatement je ne lacherai rien.

"Quand tu auras appris à espérer, je t'apprendrai à vouloir " nous a dit Sénèque. Je crois que tout est dit dans cette citation.
Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 08:25

Je suis donc allé à Aix pour voir le chirurgien : petit voyage en  ambulance et poireau dans la salle d'attente.

Je retrouve le chirurgien avec plaisir et Je pense que c'est réciproque. Après avoir regardé les radios ensemble il répond à mes 

interogations:

- Oui je peux sortir fin octobre et terminer enfin ces deux mois 

d'hospitalisation

- Oui je peux me servir de béquilles

- Non je ne peux pas prendre appui avant début décembre en dehors d'un  déroulement léger du pied

- Oui je peux retirer mon attelle

- Oui je dois remuscler ma pauvre jambe si maigre et qui m'a rendu 

tant de services

Voilà les résultats d'un mois et demi d'attente prudente et le 

chirurgien m'a bien prévenu que cette prudence doit être mon credo 

pour plusieurs mois. Je vois enfin une toute petite partie du bout du tunnel même si ce  n'est qu'au printemps prochain que je serai peut être opérationnel

Après un grand désordre la vie reprendra son cours et même si, comme  je le pense, je serai diminué , je m'adapterai à une nouvelle vie.

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 10:01

Ma petite Alice

Alice cela rime avec malice!!

Je ne sais pas si la naissance de ma petite fille correspond à l'arrivée d'Alice au pays des merveilles mais j'ai été étonné d' entendre mon fils dire qu'il allait faire un enfant bio!! J'en suis flatté Par contre je me demande comment un psychiatre peut-il élever son enfant mieux qu'un autre? C'est sans doute en parti vrai dans l'intention En attendant cette naissance me requinque le moral et j'espère aller voir ce petit bout de chou prochainement.

La naissance est le début d'une grande aventure terrestre et j'espère que nous laisserons à nos petifs enfants un jouet en bon état.

La vie est une très belle aventure et jusqu'à cet accident j'avais été gâté même si cela n'a pas été toujours facile.

Je souhaite qu'Alice vive autant de vies différentes que son papy et profite autant des amis, du sport, de la famille, de diverses activités professionnelles et qu'elle ait la même impression de plénitude que moi ( hors accident!!!!!)

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 08:41

Coucher de soleil hospitalier

Aprés la naissance de.ma petite fille et la première journée de sa future belle vie , un coucher de soleil magnifique est venu clore cette journée ensoleillée par le sourire d'un nouveau né et éclairer le Luberon et la vallée de la Durance, laissant présager des jours lumineux à venir où ce bébé sera le centre de mon coeur.

 

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 09:16

 

8h et demi, le téléphone sonne, au bout du fil un CRI de bébé ; Mon fils m'annonce la naissance de ma petite fille ce matin, plus tôt que prévu, toujours sans prénom , 3 kg.  De quoi me rebooster le moral pour aujourd'hui qui s'annoçait morose.  Merci aux enfants de nous donner la joie d'être grand parent!!!

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 09:15

Cela fait bientôt 6 semaines que je suis hospitalisé, allongé sur le dos strict la nuit et partagé entre le fauteuil roulant et la kiné le jour.

J'avoue humblement que j'en ai raz le bol et que le blues me gagne petit à petit.  La réanimation m'a broyé mentalement et physiquement et mon corps encore sportif part en guenilles.

Mon objectif actuel est l'utilisation de béquilles si mes côtes et ma clavicule le permettent pour pouvoir acquérir une autonomie qui me laisserait la liberté d'aller voir ma famille, mes amis et de retourner à la Mairie.

Vous savez, la gestion du temps perdu est difficile même avec la meilleure volonté.  Il faut se forcer pour lire, il faut se forcer pour écouter la télé, il faut se forcer pour écouter la radio, il faut se forcer pour écouter les conseils des visiteurs qui me disent tous gentiment que cela va mieux que l'on va vers l'amélioration et que cela va aller.  Bien sûr les visites me font du bien et me délient l'esprit et entretiennent mon sens relationnel.  Seules la Mairie et la naissance de ma petite fille programmée le 21 octobre me motivent.

J'essaie de progresser tous les jours, mentalement et physiquement mais que cela est lent pour quelqu'un comme moi qui avait l'habitude d'être plutôt rapide et à l'esprit aiguisé.  Ce coup de blues (car j'ai un véritable coup de blues) sera sans doute passager mais le fait de n'être pas sûr de retrouver ma jambe complètement fonctionnelle va faire durer cet état précaire.  Pour l'instant je suis comme un animal blessé qui se cache pour guérir et non pas pour mourir!!!!!

Alors tous les jours je me botte les fesses pour avancer et redresser la tête Rassurez-vous, je connais de par mon expérience médicale ce phénomène, et donc je gère au mieux mais que c'est long et difficile!!!!

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 08:11

Quand je suis rentré en sixième, j'étais pensionnaire et je ne retournais chez mes parents que tous les 15 jours. C'est de là qu'est venu mon horreur du dimanche soir : tous les 15 jours je repartais au lycée par le bus dès 18h. Cela m'a marqué toute ma vie et comme celle-ci est un éternel recommencement je récidive à 63 ans.

En effet chaque vendredi maintenant je suis en permission chez moi, où je suis choyé et où je dors bien ; mais quand arrive 19h le dimanche soir je dois retourner à l'hôpital et bien que ma raison sache que c'est nécessaire mon esprit ne suit pas et je retrouve la tristesse de mon enfance.

Je ne sais pas encore combien de temps cela va durer, sans doute 3 à 4 semaines, pour pouvoir sortir avec des béquilles qui vont me tenir compagnie pendant quelques mois.

Vous voyez mes amis que l'on est toujours marqué par son enfance. Ce n'est pas de la psychologie de bazar mais la réalité qui marque.

Je n'ai pas la sensation d'avoir une fragilité particulière mais mon accident a été très révélateur.

Alors supprimons le dimanche soir !!!!!!!

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 09:45

Un petit pas pour l'homme,un grand pas pour moi!!

Voilà une photo qui me fait plaisir et me met du baume au cœur
Enfin je redeviens un bipède.Enfin pas tout à fait car je reste sur 
une jambe
Je pense passer très vite au déambulateur puis aux béquilles et 
retrouver mon village et ma maison
Certes le chemin est encore long mais je tiens le bon bout
Ma vie sociale va pouvoir recommencer ,la Mairie m'attend ,les copains 
également
Je ne parle pas de mon épouse qui est souvent près de moi mais je 
pense avec joie à ma petite fille qui va naître.
Enfin retrouver la fonctionnalité d'une de ses jambes,c'est déjà 50 
pour cent de gagné
Je suis comme un bébé qui apprend à marcher mais gare à la chute de 
mon mètre 90 !!  Soyons prudent
Je pars. en perm .viva la casa !!!
Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 08:10

J'ai été très étonné par la polémique déclenchée par le refus de cette équipe musulmane de jouer un match de foot contre le Paris foot gay. Il y a peut être des homos dans l'équipe et je m'en fiche pas mal mais c'est avant tout une équipe qui lutte contre l'homophobie et c'est tout à son honneur.  Et si les chrétiens ou autres boudhistes refusaient de jouer contre une équipe musulmane?  Que ne dirait- on pas ?

De ma petite chambre d'hôpital tout cela me semble bien dérisoire.

Je me demande quelle serait la différence si les infirmières, les kinésithérapeutes, les aide-soignantes étaient gay ? Je m'en contre fiche mais je suis prêt à parier que cela ne changerait rien à ma vie hospitalière.

La vie ne se résume pas à un acte sexuel quel qu'il soit mais à un acte d'amour !!!

Ce serait bien d'organiser un match avec des gays des musulmans des chrétiens des athées, des boudhistes, des hommes et des femmes : un match de la fraternité qui ferait peut être avancer l'honneur de l'humain.

 

PS : je vous quitte car  Venise est au programme des racines et des ailes qui me rappellera tant de souvenirs de cette merveilleuse Italie visitée à moto

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 16:26

J'ai décidé de repasser à des sujets plus généraux et qui me tiennent à coeur, mais rassurez- vous je continuerai de vous informer de l'évolution de mon corps étrangement fatigué, symptôme que je ne connaissais pas à ce jour.

Je voudrai revenir sur ce qui se passe à La Poste.  Cela reste pour moi un service qui a accompagné toute ma vie. Je revois le facteur de mon enfance avec son vieux vélo et sa sacoche.Je revois sa bonhommie ,sa serviabilité, ramenant les médicaments des personnes âgées, faisant les menues courses des personnes à mobilité réduite. C'était un véritable service social. Il ramassait l'argent des impôts d'EDF ,il distribuait l'argent du livret d'épargne. C'était,avec le curé ,l'instituteur et le médecin le lien social du village.  Je me demande si l'on  n'avait pas deux distributions par jour dans ma tendre enfance ???

Les grosses boites à lettres jaunes étaient un véritable repère dans la commune et elles étaient relevées plusieurs fois par jour.

Puis nous avons vu les vélos jaunes, déjà plus modernes avec des tournées plus longues et donc moins de temps à consacrer aux habitants. Aux vélos succèdèrent les Mobs jaunes. Ce fut enfin les voitures toujours jaunes avec des tournées morcelées ,la valse des facteurs qui fait perdre leur repère aux personnes âgées.  Heureusement, j'ai gardé un facteur à Puget, ancienne génération qui discute , s'intéresse et rend service mais La Poste de mon enfance est déjà morte. Il serait dommage de l'achever. Il faut au contraire revenir à un service de proximité si nous ne voulons pas voir nos campagnes se désertifier. La concurrence peut-elle être bénéfique ? J'en doute car quel intérêt aura le privé à desservir nos campagnes reculées qui en feront les frais. Réfléchissons avant de modifier un système qui s'est déjà étiolé et qui doit être au contraire renforcé. C'est l'avenir de nos campagnes qui est en jeu et je ne parle évidemment pas de privatisation.

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 10:00

 

Je suis étonné de voir comme c'est naturel pour tout le monde de marcher sur ses deux pieds. Rassurez-vous j'étais dans le même cas que vous auparavant.

La nature est bien faite, en particulier nos deux chères jambes qui supportent allégrement nos excès de poids, nos danses endiablées, nos footings et autres randos, tennis et VTT.

Aujourd'hui je les admire et j'ai l'impression de leur avoir manqué de respect.

C'est comme si j'avais cassé mon jouet préféré, ce jouet qui m'a porté et supporté 63 ans lors d'aventures que je ne regrette nullement.

Un jouet de bonne qualité se répare indiscutablement mieux!! Encore faut-il y mettre du sien et l'aider et même l'accompagner dans cette quête du renouveau.

Quoi de plus bête que de marcher, se déplacer, courir ? La verticalisation différencie l'homme de l'animal et tout le monde trouve cela normal. Sauf quand un des deux membres perd la boule et sa fonction. Tout à coup c'est l'unilatéralité qui s'installe et l'accessoire devient indispensable : béquilles, fauteuil roulant, déambulateur.

Je sens jour après jour (en faisant de petits essais) que mon jouet va se réparer, même si cela doit être long et jalonné de difficultés et de découragements passagers.  Tout cela pour vous retrouver toutes et tous au royaume des bipèdes et comme vous, après une mauvaise expérience, trouver tout naturel de marcher, sauter et courir!!!!!!!!!!!

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju