Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 08:05

Je viens de terminer la biographie de Balzac et j'en sort ébloui.Comment ce monument de la littérature française a t-il pu sortir de sa province natale,sa Touraine qu'il a tant aimé et à qui il est toujours resté fidèle et d'où est peut être venue son inspiration inépuisable.Quelle a été l'influence des très mauvaises relations qu'il a entretenu depuis sa naissance avec sa mère.Lisez l'histoire de sa vie qui est véritablement incroyable.

Je voudrais vous conseiller de lire des biographies,surtout si vous avez passé l'âge du roman mièvre ou mielleux.(je me suis "emmerdé" en lisant le dernier Amélie Nothomb)Bien sûr le dernier Frantzen est inégalable mais que de déchets par ailleurs. (j'espère que celui que j'écris sera différent mais l'art de l'écriture est tellement difficile que j'ai peur de sortir un navet!!)

La biographie est sans aucun doute un miroir pour le lecteur car elle permet quelques fois d'avoir un modèle et de concilier la vie et l'approche sans fin de la mort,mais aussi d' apprivoiser les sociétés,et enfin de ne pas vivre de façon banale et enfermée.

La biographie est un exemple permanent,le moyen d'évoluer dans son esprit et dans sa vie:la vie de Balzac est pour cela un exemple frappant.

La biographie permet également de visiter l'histoire de France ou du monde ,depuis Platon jusqu'à nos jours.Bien sûr il faut bien choisir son biographe car le passé des grands hommes a été souvent visité et les "bio "sont quelques fois indigestes.

Nous sommes de passage sur terre,un bref passage,et  beaucoup ne veulent pas partir sans laisser une trace.C'est ce que va montrer une "bio" bien faite qui se lit comme un véritable polar.

Alors lisez des biographies et vous verrez qu'il y a beaucoup d'originalité chez tous ces personnages célèbres.

 

Lis toutes les biographies des grands morts et tu aimeras la vie.

 

                    Jules Renard

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 08:21

29 % des Français ont déjà renoncé à des soins, faute de moyens financiers

29 % des Français déclarent avoir renoncé ou retardé des soins médicaux, notamment dentaires et optiques, du fait de difficultés économiques. Un taux en nette augmentation (11 % en 2009) et qui figure parmi les plus hauts d'Europe. A titre de comparaison, ce phénomène concernerait 19 % de la population en Italie, 15 % en Allemagne, 6 % en Grande-Bretagne et un quart aux Etats-Unis . Par ailleurs, 51 % des Français pensent que l'égalité d'accès aux soins n'est pas garantie (contre 61 % des Américains et 67 % des Allemands), 50 % prévoient une hausse des tarifs des actes médicaux et 53 % s'inquiètent des ressources futures de la Sécurité sociale. Pour la financer, un tiers des personnes interrogées s'orientent plutôt vers un recours à l'impôt et un quart vers une augmentation des franchises.

Je me rend compte de la véracité de ces statistiques lors de mes consultations pour les plus démunis que je trouve toujours plus nombreux.Mais surtout je me rend compte que le profil des consultants change;car en plus des sans abri je vois maintenant des étudiants qui n'ont plus les moyens de se soigner mais aussi des jeunes travailleurs qui ne peuvent pas cotiser à une mutuelle.

Notre société s'américanise et il faudrait faire attention à ne pas perdre notre système par répartition qui reste , avec la retraite,le seul système induisant un peu de justice dans notre difficile société du "chacun pour soi".

Bien sûr il faut aussi que les soignants et les patients fassent un effort.En effet il m'apparait ,lors de discussions ,que tout le monde est conscient du problème mais ces mêmes personnes veulent toutes un IRM pour tout et n'importe quoi ou un bilan complet alors qu'aucun signe clinique ne vient étayer leur demande.

Les médecins vont devenir de plus en plus modérés dans leurs prescriptions car ils ont tous énormément de travail et la pression des patients devient de moins en moins forte.On voit moins de visites à domicile qui étaient souvent inutiles en dehors des personnes très âgèes;on voit plus d'organisation dans la journée du médecin avec moins de personnes qui appellent vers 20 heures ou le dimanche (le 15 ou l'hôpital est plus compliqué et on préfère prendre un peu de paracétamol et attendre le lendemain).Mais les systèmes de garde sont nécessaires pour désengorger l'hôpital qui doit rester à la pointe de la médecine et de la chirurgie.

Oui, il y a encore beaucoup de progès à faire pour arriver à un équilibre,mais les efforts doivent être répartis entre les patients,les soignants mais aussi les employeurs qui ne paient pas toujours leurs charges.

Alors ,mesdames et messieurs,soignants et patients,ayons tous un peu de civisme,car la santé coûte cher mais est si précieuse.

 

Sans la santé,pas de clairvoyance morale.

 

                  Georges Sand

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 09:00

                                         La pensée du jour

 

"Les finances publiques doivent être saines

Le budget doit être équilibré

La dette publique doit être réduite

L'arrogance de l'administration doit être combattue et controlée

L'aide aux pays étrangers doit être diminué de peur que Rome ne tombe en faillite

La population doit encore apprendre à travailler au lieu de vivre de l'aide publique"

 

                 Cicéron      55 avant JC

 

J'ai reçu ce petit texte et je ne sais pas si il est véridique mais il m'a amusé car nous voyons là l'inconséquence de tous nos politiques depuis 2000 ans qui .Quand ils gèrent leur portefeuille , ils doivent certainement se comporter différemment; car la dette nécessite un effort national  bien sûr mais il faut commencer par ceux qui nous gouvernent.

Je vous passe les compraisons des députés et sénateurs des différents pays qui court sur internet mais quand on voit l'empilement français : Maires (36000 en France ,6000 en Allemagne) Communautés de Communes,syndicat des eaux ,d'électrification,de la Durance etc.., Conseil général,Conseil Régional,députés , sénateurs,députés européens et j'en passe.Quand je vois tous les frais que cela génère!!!! vous penserez certainement que je crache dans la soupe;mais non,il y a trop de monde dans la gestion de notre chère France.

Il faudrait bien sûr faire des coupes sombres mais notre démocratie est une des plus anciennes et ceci explique peut être cela.

Chaque responsable veut garder un peu de son pouvoir et plus ce pouvoir est important,plus il est juteux, plus son bénéficiaire est gourmand.

Alors ,le futur Président de la République devra avoir le courage de faire une réforme administrative et structurelle en même temps qu'une grande réforme fiscale et on pourra remarcher sur nos deux pieds.

 

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 08:22

J'ai reçu un commentaire qui m'a interpellé.

Regardez cette vidéo très pédagogique et donnez-moi votre avis.

 

 

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 19:34

Connaissez-vous le MOX dont on parle tant ? Je vous résume un article lu hier et qui m'a bougrement intéressé.

C'est un mélange d'uranium et de plutonium soit en anglais ,mixed oxyde= MOX.

Un réacteur nucléaire fonctionne à l'uranium mais en même temps il est produit un élément plus lourd:le plutonium.

Pour fabriquer du MOX il y a 2 étapes:

On récupère d'abord le combustible irradié des réacteurs et à La Hague on en extrait un peu de plutonium.

Ce plutonium va à Marcoule et est mélangé à de l'uranium appauvri pour faire du MOX.

Voilà pour l'explication,mais allons plus loin: a t-on besoin du MOX ?

En 1960 la production de MOX avait pour objectif la bombe atomique.Puis il a été utilisé pour superphénix qui a été abandonné.

On a continué à utilisé le MOX dans 21 des 58 réacteurs français.Mais on peut s'en passer.

Les Finlandais ne prévoient pas de l'utiliser dans leur EPR et les USA qui ont le plus grand parc de centrales au monde ne l'emploient pas.Donc on peut se passer du MOX !!!

Le MOX est un million de fois plus radioactif que l'uranium.Il est donc plus dangereux en cas d'accident.Enfin il n'est pas retraité et est stocké.

L'arrêt du MOX ne signifie pas l'arrêt de La Hague car le travail sur le stockage des déchets radioactifs est énorme.

Donc les politiques ,arrêtez de nous prendre pour des billes car l'arrêt du MOX n'a rien à voir avec le débat actuel sur la sortie du nucléaire.

Et n'oublions pas que le retraitement des combustibles irradiés est plus coûteux que le stockage.

Vous avez compris ????

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 10:30

Le premier moteur de l'engagement est la volonté de palier le déficit des pouvoirs publics dans notre société.

Mais je pense personnellement que ce n'est pas que cela.C'est aussi et avant tout se sentir utile lors de notre passage sur la terre,c'est aussi donner un sens à sa vie , mettre ses idées en accord avec ses actes ou avoir la satisfaction de participer à un événement collectif.Je pense que la conviction politique n'arrive que bien plus loin.

Cet engagement peut être multiple: pour sa famille bien sûr mais cela n'est pas très original ,pour la protection de la nature,la lutte contre la pauvreté,la lutte contre les discriminations et autre droit au logement sont des causes nobles;mais je parle ,surtout en ce qui me concerne,de l'engagement local,l'aide à son prochain immédiat.

Je me rappelle de l'époque où j'étais médecin généraliste à Lesdins (02),période où je n'étais pas toujours d'accord avec le Maire;je lui avais fait une lettre , peu avant les élections,lettre où je lui disait que critiquer est facile et que j'avais donc décidé de m'engager dans la campagne électorale pour mettre mes actes en accord avec mes idées.Je fus élu et j'ai pu ainsi participer activement à la vie du village.Car s'engager c'est tout le contraire de faire le mort  et  de critiquer.Soyons audacieux et participons à la vie locale.

Il en est de même aujourd'hui pour ma fonction de Maire qui me prend énormément de temps (plus que je ne l'imaginais en tout cas) mais c'est surtout mon engagement comme médecin bénévole auprès des personnes en difficulté qui m'épanouit le plus car c'est là que je me sens le plus utile;en effet la santé et la vie n'ont pas de prix.Je me sens bien après une journée de consultations et l'engagement a sûrement un rapport avec mon ego personnel et ma manière d'y faire face bien sûr, mais c'est surtout une question de sensibilité par rapport à l'autre:le voisin,le concitoyen,celui qui n'a pas le temps,celui qui souffre ,celui qui a besoin des bénévoles.

Je trouve que je ne m'engage pas assez sur l'état de la planète que nous laisserons à nos enfants mais il est difficile de tout faire.

J'admire et j'ai toujours un mot pour tous les bénévoles quels qu'ils soient,car donner de soi-même,donner de son temps  le soir alors que les enfants,le nid douillet les attend est , pour moi,un véritable acte militant.

Le bénévole existe encore mais a tendance à disparaître tout doucement car il ne se remouvelle pas;ce sont toujours les mêmes que l'on voit aux manettes.Pourtant qil y a énormément de satisfactions personnelles dans le bénévolat,dans ces soirées passés entre copains , même s'il y a des "coups de gueule ", pour préparer une manifestation qui,quand elle a réussi est un vrai bonheur partagé.

 

Bref,l'engagement est sans doute ,pour moi, le contraire de l'égoïsme ,à moins de méconnaître ses bienfaits.

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 21:17

image001.jpg

 

La raison,c'est l'intelligence en exercice;

l'imagination,c'est l'intelligence en érection.

 

             Victor Hugo

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 09:34

Vous savez que j'ai passé  toute ma jeunesse sur le Chemin des dames;gamin,je jouais dans les bois dans les trous d'obus laissés par la grande guerre.

Aussi,même si je ne suis pas un fan des commémorations,je dois reconnaître que ces gens là ont sacrifié leur peau pour gagner quelques mètres ,mais surtout pour que nous soyons "debout" aujourd'hui.

Alors,écoutez bien la "Chanson de Craonne" et lisez les paroles.Vous comprendrez que nos misères sont bien douces et , je l'espère,que la tolérance est un "bien" à développer.

 

 

 

LA CHANSON DE CRAONNE

   L'auteur des paroles de cette chanson est toujours demeuré anonyme. Lorsqu'en 1917, elle a commencé à circuler dans les tranchées, la légende veut que les autorités militaires aient offert la démobilisation immédiate et 1 million de franc-or à qui le dénoncerait, mais en vain.

   La musique de Charles Sablon a été composée avant la guerre pour une chanson d'amour  enregistrée par Emma Liebel en 1911, et qui s'intitule "Bonsoir m'amour". J'en ai mis un couplet et un refrain ainsi qu'un extrait musical, en bas de page, pour que vous puissiez mieux comprendre l'origine de cette chanson exceptionnelle.

   Ne manquez pas la magnifique vidéo trouvée sur Daily Motion.

 

Quand au bout d'huit jours le r'pos terminé
On va reprendr' les tranchées
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile
Mais c'est bien fini on en a assez
Personne ne veut plus marcher
Et le coeur bien gros comm' dans un sanglot
On dit adieu aux civ'lots
Même sans tambour même sans trompette
On s'en va là haut en baissant la tête

REFRAIN
Adieu la vie adieu l'amour
Adieu toutes les femmes
C'est bien fini c'est pour toujours
De cette guerre infâme
C'est à Craonne sur le plateau
Qu'on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
Nous sommes les sacrifiés

Huit jours de tranchées huit jours de souffrance
Pourtant on a l'espérance
Que ce soir viendra la r'lève
Que nous attendons sans trêve
Soudain dans la nuit et dans le silence
On voit quelqu'un qui s'avance
C'est un officier de chasseurs à pied
Qui vient pour nous remplacer
Doucement dans l'ombre sous la pluie qui tombe
Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes

REFRAIN

C'est malheureux d'voir sur les grands boul'vards
Tous ces gros qui font leur foire
Si pour eux la vie est rose
Pour nous c'est pas la mêm' chose
Au lieu de s'cacher tous ces embusqués
F'raient mieux d'monter aux tranchées
Pour défendr' leurs biens car nous n'avons rien
Nous autr's les pauvr's purotins
Tous les camarades sont enterrés là
Pour défendr' les biens de ces messieurs-là

DERNIER REFRAIN
Ceux qu'ont l'pognon ceux-là r'viendront
Car c'est pour eux qu'on crève
Mais c'est fini car les trouffions
Vont tous se mettre en grève
Ce s'ra votre tour messieurs les gros
D'monter sur le plateau
Car si vous voulez faire la guerre
Payez-la de votre peau
 

 

 

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 21:17

Un article lu récemment dans un mensuel m'a interpellé.C'est quand la vieillesse ?

La vieillesse n'est pas dans les cheveux gris ou l'apparition de rides et des petits bobos;non,la vieillesse ,c'est quand on ne capte plus les nouveautés;c'est quand on ne découvre pas le monde qui change et que l'on reste scotché à ses vieilles musiques,à son agenda papier,quand on est hermétique à l'art nouveau,aux écrivains contemporains.

C'est tout cela la vieillesse:je pense qu'au final , c'est vivre dans le passé.On a stoppé l'aventure qu'est la vie à un certain niveau qui nous satisfait et on ne gratte pas,on ne fait pas d'effort pour la modernité,pour la découverte ,tout simplement.

C'est vrai que prolonger la vie ne sert à rien si c'est pour prolonger la vieillesse.Le défi,c'est de prolonger la jeunesse et cela,la médecine peut y contribuer mais l'état d'esprit et la curiosité sont essentiels.

Oui un jour on aura un ordinateur qui nous dira nos défauts métaboliques,nos risques majeurs et les moyens d'y remédier;cet ordinateur nous donnera notre espérance de vie mais personne ne sera capable de nous dire quand sera notre entrée dans la vieillesse , car cela ne se chiffre pas et reste très subjectif.

Savoir que le film va s'arrêter un jour donne à la vie sa vraie valeur.Ceci doit nous conduire à épuiser tout ce que notre cerveau peut et veut découvrir.

Regarder autour de soi,s'engager,aider les défavorisés,tout bêtement être bénévole sans attendre rien en retour n'a t-il pas pour but de rendre à la société un peu de ce qu'elle nous a donné et retarder ainsi notre versement dans les inactifs.Ceux qui bricolent,font du jardin ne se considèrent pas comme inactifs mais ils sont quelquefois un peu vieux car leur isolement ne leur permet pas de profiter de l'entraînement de la jeunesse,l'idéal étant le bénévole bricoleur bien sûr.

Dans la vie,la séquence vieillesse est la plus difficile à aborder.Il faut renoncer à son ancienne image et procéder à un véritable remaniement identitaire.

C'est pourquoi quand,dans ma venue dans le Nord,j'ai gentiment entendu : "Docteur,vous ne changez pas" est agréable mais n'est qu'un aspect de l'iceberg.L'autre côté est dans Facebook et le surf,dans Urban Ballet que j'ai vu hier soir où un mélange de Hip Hop,de classique et de danse moderne m'a ravi.

Je résumerai tout cela en disant que pour ne pas vieillir il faut aimer les autres et être curieux!!!

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 08:26

J'ai été frappé ,lors de mon retour en Picardie,par les sourires qui m'accueillaient.Le sourire est un mode de communication immédiat avec l'autre;il est la traduction d'un bonheur immédiat.

Plusieurs études ont montré l'effet extrémement positif du sourire dans les relations sociales.On dit aussi qu'il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne.Le sourire est le plus apte à transmettre une impression d'amitié.

Mais on ne sourit pas seulement pour les autres car ce sourire nous fait du bien à nous-même.Car sourire est bon pour le moral mais aussi pour le physique,les organes sécrétant alors des substances semblables au miel.

Bien sûr je parle d'un vrai sourire,spontané ,non forcé,et non d'une crise de rire,un sourire sollicite les 27 muscles peauciers que l'on a de chaque côté des joues.

On assimile le sourire au bonheur instantané,à une joie intérieure qui nous permet d'avancer avec bonheur dans la vie.

J'ai rencontré des centaines de sourires pendant mon retour sur mes terres et cela me rend heureux et je dois vous avouer que j'écris ce matin cet article avec le sourire.

P1020019.JPG

 

Un sourire coûte moins cher que l'électricité et donne plus de lumière

 

                                   Abbé Pierre

 

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 09:34

Ce sont mes trois villages dans lesquels j'ai pris beaucoup de plaisir au cours de ma vie,et mon pélerinage de 4 jours dans le nord a été une franche réussite.

Tout d'abord Beaurieux où j'ai retrouvé le cimetière de mes parents,un magnifique cimetière perché sur la colline autour d'une vieille église en pierre du XII ième siècle.EMOTION

Et puis je suis allé pique niquer au bord de la rivière ,l'Aisne, qui serpente dans le bas du village;je suis allé à la plage où j'ai passé toutes mes vacances d'été de gamin:un vrai bonheur.EMOTION

Enfin j'ai visité le couple d' instituteurs que j'ai eu de l'âge de 3 ans à mon départ en 6ième;ils ont 90 et 87 ans et nous avons passés deux heures délicieuses autour d'une tarte aux pommes et d'un café à deviser des bons moments du passé.EMOTION

Lesdins m'a ensuite tendu les bras et j'ai fait de multiples rencontres:associé,infirmière,employée,anciens patients allant des jeunes aux très anciens.Tout le monde m'a sauté dans les bras .J'ai revu tous ceux que j'ai au téléphone régulièrement et qui ont des passages difficiles.Ils sont tous dans mon coeur.Une réunion des gens du village m'a permis de rencontrer beaucoup de monde:EMOTION

Et puis il y a eu la réunion des coureurs à pied avec lesquels j'ai fait tous mes marathons :franche amitié et EMOTION

Les copains médecins m'ont aussi permis de revenir quelques années en arrière et de revivre ces repas amicaux:EMOTION

L'anniversaire de mes amis,qui était le but du voyage a reconstitué des groupes d'amis du passé .j'ai pu danser dans des lieux que je connaissais parfaitement,entouré de personnes me demandant de mes nouvelles après mon accident de moto:EMOTION

Et puis les amis qui me recevaient(une vraie amie de 40 ans)ont tout fait pour que mon séjour se passe au mieux (ils m'avaient prêté maison et voiture)et cela m'a permis de revoir des patients fidèles et amicaux:EMOTION

Enfin j'ai refait un golf avec une copine sur le magnifique parcours que j'avais contribué à construire et où j'avais brillé.Les arbres sont magnifiques et les couleurs d'automne étaient là:EMOTION

J'ai terminé en picorant quelques patients qui m'avaient réclamé et qui ne pouvaient pas se déplacer et qui m'ont reçu avec quelquefois des larmes dans les yeux :EMOTION

Je suis rentré  le coeur chargé de souvenirs de toute ma vie  qui est maintenant à Puget.

Que la vie est bien faite et que la relation à l'autre est forte .J'essaierai d'y allé un peu plus souvent (cela faisait déjà 4 ans)car,même si je me sens parfaitement bien à Puget ,au  sein de ma famille,de mes amis et de mes administrés,je ne renie pas ce passé riche en rencontres et en amitié qui a été le fil rouge de ma vie.

La vie peut être riche en émotion quelques fois quand le souvenir surgit sournoisement ,mais attention le souvenir n'est pas la nostalgie;bien sûr,je crois que si j'en avais la possibilité je referai le même parcours,dans les mêmes petits villages qui m'apportent sans doute une sorte de sérénité car j'aime la campagne et j'aime les gens.

Beaucoup de monde a regretté mon blog que je ne tient plus vraiment à jour et j'ai promis de donner des nouvelles plus souvent

aaaaaa-1291.JPG

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 17:57

Mercredi soir je dormirai dans ma Picardie natale.C'est pour moi une grande émotion de revoir tant de monde après plusieurs années et après mon accident de moto.

Je vais revoir Beauriaux ,le village de mon enfance (http://alain.sage.over-blog.com/article-4670821.html),le village où j'ai grandi,le village de mes parents,le village de mes racines.Je vais essayer de voir mon ancien maître d'école qui va,je l'espère ,toujours bien:je vais revoir ma rivière ,l'Aisne,où j'ai passé toutes mes vacances de jeunesse,je vais revoir les rues étroites de ce village de pierres,la maison où j'ai vécu tant d'heureuses années,le tout sans nostalgie du passé mais avec beaucoup d'émotion.

Et puis je vais revoir Lesdins,où j'ai passé tant d'années à soigner les corps et les âmes,tous les petits (qui sont grands maintenant ) et qui me donnent tous des nouvelles sur Facebook.Tous mes patients que j'ai profondément aimé et qui me l'ont bien rendu(réunion vendredi soir pour le ciquantenaire du football!!!)

Enfin je vais revoir tous les amis que j'ai laissé et qui m'attendent de pied ferme: un vrai moment de bonheur à venir et peut être un petit golf à Mesnil , ce qui n'est pas arrivé depuis 1994,date où j'ai débuté les marathons.

Je vais sans doute être submergé par des émotions succesives mais je me prépare.

A nous deux la Picardie!!!

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 07:00

Lire le texte avant de regarder la vidéo.  C’est exceptionnel


> >
Le 12 mars dernier, Silvio Berlusconi a dû faire face à la réalité.
> >  L’Italie fêtait le 150ème anniversaire de sa création et à cette occasion fut donnée, à l’opéra de Rome, une représentation de l’opéra le plus symbolique de cette unification : Nabucco de Giuseppe Verdi, dirigé par Riccardo Muti.
> > 
> > Nabucco de Verdi est une œuvre autant musicale que politique : elle évoque l'épisode de l'esclavage des juifs à Babylone, et le fameux chant « Va pensiero » est celui du Chœur des esclaves opprimés. En Italie, ce chant est le symbole de la quête de liberté du peuple, qui dans les années 1840 - époque où l'opéra fut écrit - était opprimé par l'empire des Habsbourg, et qui se battit jusqu'à la création de l’Italie unifiée.
> > 
> > Avant la représentation, Gianni Alemanno, le maire de Rome, est monté sur scène pour prononcer un discours dénonçant les coupes dans le budget de la culture du gouvernement. Et ce, alors qu’Alemanno est un membre du parti au pouvoir et un ancien ministre de Berlusconi.
> > 
> >
Cette intervention politique, dans un moment culturel des plus symboliques pour l’Italie, allait produire un effet inattendu, d’autant plus que Sylvio Berlusconi en personne assistait à la représentation
> > 
> > Repris par le Times, Riccardo Muti, le chef d'orchestre, raconte ce qui fut une véritable soirée de révolution : « Au tout début, il y a eu une grande ovation dans le public. Puis nous avons commencé l’opéra. Il se déroula très bien, mais lorsque nous en sommes arrivés au fameux chant Va Pensiero, j’ai immédiatement senti que l’atmosphère devenait tendue dans le public. Il y a des choses que vous ne pouvez pas décrire, mais que vous sentez. Auparavant, c’est le silence du public qui régnait. Mais au moment où les gens ont réalisé que le Va Pensiero allait démarrer, le silence s’est rempli d’une véritable ferveur. On pouvait sentir la réaction viscérale du public à la lamentation des esclaves qui chantent : « Oh ma patrie, si belle et perdue ! ».
> > 
> > Alors que le Chœur arrivait à sa fin, dans le public certains s’écriaient déjà : « Bis ! » Le public commençait à crier « Vive l’Italie ! » et « Vive Verdi ! » Des gens du poulailler (places tout en haut de l’opéra) commencèrent à jeter des papiers remplis de messages patriotiques – certains demandant « Muti, sénateur à vie ».
> > 
> > Bien qu’il l’eut déjà fait une seule fois à La Scala de Milan en 1986, Muti hésita à accorder le « bis » pour le Va Pensiero. Pour lui, un opéra doit aller du début à la fin. « Je ne voulais pas faire simplement jouer un bis. Il fallait qu’il y ait une intention particulière. », raconte-t-il.
> > 
> > Mais le public avait déjà réveillé son sentiment patriotique. Dans un geste théâtral, le chef d’orchestre s’est alors retourné sur son podium,
faisant face à la fois au public et à M. Berlusconi, et voilà ce qui s'est produit :
> >  [Après que les appels pour un "bis" du "Va Pensiero" se soient tus, on entend dans le public : "Longue vie à l'Italie !"]
> >  Le chef d'orchestre Riccardo Muti : Oui, je suis d'accord avec ça, "Longue vie à l'Italie" mais...
> >  [applaudissements]
> > 
> >
Muti : Je n'ai plus 30 ans et j'ai vécu ma vie, mais en tant qu'Italien qui a beaucoup parcouru le monde, j'ai honte de ce qui se passe dans mon pays. Donc j'acquiesce à votre demande de bis pour le "Va Pensiero" à nouveau. Ce n'est pas seulement pour la joie patriotique que je ressens, mais parce que ce soir, alors que je dirigeais le Chœur qui chantait "O mon pays, beau et perdu", j'ai pensé que si nous continuons ainsi, nous allons tuer la culture sur laquelle l'histoire de l'Italie est bâtie. Auquel cas, nous, notre patrie, serait vraiment "belle et perdue".
> >  [Applaudissements à tout rompre, y compris des artistes sur scène]

> > 
> > Muti : Depuis que règne par ici un "climat italien", moi, Muti, je me suis tu depuis de trop longues années. Je voudrais maintenant... nous devrions donner du sens à ce chant ; comme nous sommes dans notre Maison, le théâtre de la capitale, et avec un Chœur qui a chanté magnifiquement, et qui est accompagné magnifiquement, si vous le voulez bien, je vous propose de vous joindre à nous pour chanter tous ensemble.
> > 
> > C’est alors qu’il invita le public à chanter avec le Chœur des esclaves. « J’ai vu des groupes de gens se lever. Tout l’opéra de Rome s’est levé. Et le Chœur s’est lui aussi levé. Ce fut un moment magique dans l’opéra. »
> > 
> > « Ce soir-là fut non seulement une représentation du Nabucco, mais également une déclaration du théâtre de la capitale à l’attention des politiciens. »
> > 
> > Voici une vidéo de ce moment plein d'émotion

 

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 20:45

Huit jours de beau temps et de magnifiques visites et pour finir trois jours de pluie et de grèves multiples.J'ai tâté le pouls de ce pays que l'on dit ruiné.C'est un pays superbe,par son histoire et son archéologie mais aussi pour ses paysages avec en particulier le Péloponèse et ses centaines de milliers d'oliviers multicentenaires.

Les petits villages perchés,les ports où la moussaka est délicieuse,la gentillesse des Grecs qui aiment les Français,qui aiment discuté avec nous de leurs problèmes de dette.(le salaire minimum est passé de 650€ à 450€ et la vie est tout aussi chère qu'en France)

Enfin tout cela pour vous annoncer ma galerie photos ci-contre intitulée : "Grèce 2011" que vous pouvez regarder.

J'en retire la sensation d'un pays au passé riche sur le plan architectural mais aussi un pays où les paysages montagneux côtoient les petits ports baignés d'une mer turquoise.J'en retiens aussi un pays où la jeunesse est partout ,dynamique mais catastrophée par la charge laissée par leurs parents.

Quand je vois ce qu'ils savaient faire il y a mille ou 2000 ans ,je reste sans voix. Athènes,Mycènes,Epidaure,Olympie,Les Météores,Delphes sont autant de témoignages de leur savoir faire qui ne peut que nous éblouir.

Alors courage ,la Grèce!!!P1090870.JPG

P1090992.JPG

P1090942.JPG

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 00:54

J'ai trouvé un article dans la presse qui m'a fait vraiment plaisir.Je cite:

"Elle a beau être à la retraite,Monique Braquet,75 ans,n'a pas raccroché son stéthoscope;la généraliste pose régulièrement sa mallette de docteur sur la terre orangée du Burkina Faso.En 2005,la présidente de l'association Camélia Burkina a créé à Goundy un centre médico-social dispensant soins et cours d'alphabétisation aux villageois.Une action pour la santé et l'éducation des Burkinabés récompensée par une subvention généreuse de Valpaco."

Alors aujourd'hui je dois vous dire que je suis fier de travailler avec elle à Promosoins à Toulon pour les plus démunis mais aussi d'avoir consulté dans son centre de Goundy au Burkina Faso où j'ai pu mesurer , en février dernier, combien ce peuple extraordinaire avait besoin de nous et avait besoin de Monique.Sa générosité n'a d'égal que sa gentillesse et son attention pour tous les faibles de la terre,tous ceux qui n'ont pas eu la chance de s'en sortir dans notre monde difficile,tous ceux qui ne sont pas nés du bon côté de la Méditérannée,tous ceux qui n'ont pas eu la chance de naître avec la peau blanche et j'en passe.

Oui ce soir je suis content pour Monique,mais aussi content pour tous ces gens si généreux malgré leur pauvreté que j'ai rencontré pendant les 15 jours passés dans ce pays si attachant qu'est le Burkina Faso.

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju