Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 07:58

J'ai reçu un mail récemment où il était question de planter 1000 milliards d'arbres pour résoudre le problème du climat et de la couche d'ozone en capturant le CO2.

Nous n’imaginons pas tout ce que les arbres font pour nous. Leurs racines préviennent l’érosion des sols, leur canopée nous offre de l’ombre ; leurs feuilles se décomposent en nutriments bénéfiques aux plantes qui alimentent le bétail.

Les arbres offrent aussi un habitat pour nombre d'animaux et quantité de produits essentiels à nos modes de vies et nos économies,comme le caoutchouc ou le café.

Dans le monde entier, ils contribuent aussi à marquer les frontières et jouent un rôle spirituel , culturel et social primordial au sein de nombreuses communautés de petits exploitants.

En 2015, les biologistes on avait dénombré pour la première fois le nombre d'arbres sur la planète et en était arrivé au chiffre de 3.000 milliards, soit environ 422 arbres pour un habitant. D'après une nouvelle étude  , il serait possible d'en ajouter 1.000 milliards de plus, ce qui ferait diminuer de 25 % le taux de CO2 dans l'atmosphère.

En excluant les surfaces déjà recouvertes de forêt ou utilisées pour l'agriculture et les villes, ils ont déterminé combien d'arbres additionnels pourraient être plantés et en sont arrivés à 0,9 milliard d'hectares, soit 1.000 milliards d'arbres et l'équivalent de la superficie des États-Unis. Ces arbres pourraient alors capturer 205 gigatonnes de CO2 dans les prochaines décennies, cinq fois la quantité émise en 2018 dans le monde et les deux tiers de tout ce que l'Homme a généré depuis la révolution industrielle. En plantant tous ces arbres , nous pourrions avoir une baisse de 25% du CO2.

La moitié du potentiel de reforestation se situe dans six pays seulement : Russie (151 millions d'hectares), États-Unis (103 millions), Canada (78 millions), Australie (58 millions), Brésil et Chine. Et pour les auteurs, il n'y a pas de temps à perdre car il va falloir quelques décennies pour que ces arbres atteignent leur potentiel de stockage.

La meilleure solution reste sans aucun doute d'arrêter de brûler les énergies fossiles car il faudrait planter un milliard d'hectares de forêt afin de limiter le réchauffement à 1,5 °C d'ici 2050.

Avant de planter des arbres, il faudrait surtout songer à protéger les forêts existantes.

Mais soyons réalistes et critiques car tout n'est pas aussi limpide et facile qu'il n'y paraît,même si c'est une vraie solution partielle à nos soucis de pauvres humains en train de casser leur jouet.En effet,certains remettent en cause la validité des calculs sur la quantité de carbone stockée. Car la capacité de stockage d'un arbre dépend en effet d'un grand nombre de facteurs, comme l'espèce, le climat, le niveau de CO2 atmosphérique et l'écosystème général. Une étude de 2017 suggère ainsi que la capacité d'absorption des forêts subtropicales ou tropicales aurait été largement surévaluée car le sol sur lequel elles poussent est trop pauvre en nutriments. De plus, les forêts plantées artificiellement sont beaucoup moins efficaces que les forêts naturelles pour stocker le CO2. En 2016, une précédente étude avait de son côté montré que le remplacement des forêts naturelles par des forêts gérées en Europe avait entraîné une réduction de 10% du stockage de carbone.

Vous voyez , mes amis,c'est sans doute une solution,même si elle est imparfaite.Vous vous souvenez toutes et tous de vos cours de sciences naturelles,de la photosynthèse et je me souviens encore aujourd'hui avoir été à cette époque (ancienne) incrédule en entendant que le CO2 que nous expirons est capté par les arbres.Mais l'homme se fiche de tout cela car sa motivation première reste l'appât du gain et après l'homme le déluge.

On creuse des puits de gaz de schiste" à tout va" aux States ,on détruit les forêts en Amazonie et en Afrique pour y faire cette chère huile de palme qui encrasse vos artères,les assassins et autres criminels mettent le feu dans toutes les forêts du globe,car 95% des incendies sont d'origine criminelle,bref l'homme ,sans doute plus bête et cynique que tous les animaux de la terre court à sa perte en chantant et remplit son porte monnaie à ses dépends.

Le climat est un bien commun,de tous et pour tous,a dit un jour le pape François.

Alors,l'Australie va lancer un vaste programme visant à planter un milliard d'arbres d'ici 2050, soit 400.000 hectares de forêts supplémentaires, avec sa « grande muraille verte », la Chine a déjà planté 66 milliards d'arbres le long du désert de Gobi depuis 1978 afin de stopper l'avancée du sable. Le Pakistan a annoncé en juillet dernier que 10 milliards d'arbres seront plantés à travers tout le pays d'ici 2023. En 2017, l'Inde a battu le record du monde de 66 millions d'arbres plantés en seulement 12 heures grâce au concours de 1,5 million de bénévoles. Même les villes s'y mettent : en décembre,Milan s'est ainsi fixé un objectif de 3 millions d'arbres d'ici 2030 pour  améliorer la qualité de l'air et l'environnement des habitants . Et cela semble fonctionner : une toute récente étude vient de montrer que la planète verdit: elle a gagné 5,5 millions de km2 de forêt entre 2000 et 2017, soit l'équivalent de l'ensemble de la forêt amazonienne.

Mais tous ces programmes sont-ils au final bien efficaces en matière de réchauffement ?

Les chercheurs disent que planter 1.200 milliards d'arbres pourrait absorber suffisamment de CO2 pour annuler dix ans d'émissions humaines.

Malgré l'énormité de l'objectif, on estime pourtant que ce reboisement massif serait possible sans empiéter sur les terrains agricoles ou urbains, en ciblant « les parcs ou terrains abandonnés ». On a un peu de mal à voir où ces milliards d'hectares sont ainsi vacants.

D'autre part, si les forêts absorbent bien 2 milliards de tonnes de CO2 par an, les arbres peuvent se transformer en émetteurs de CO2 en cas de sécheresse ou d'assauts d'insectes par exemple. Quant aux incendies, « ils peuvent envoyer dans l'atmosphère en quelques heures tout le CO2 qu'une forêt a patiemment accumulé au fil des décennies »,met en garde l'inra. De plus, toutes les forêts ne se valent pas : les conifères sont ainsi plus efficaces que les feuillus pour absorber le CO2.

Bref,tout ceci est vrai mais théorique car il ne suffit pas d'annoncer des chiffres spectaculaires pour qu'un reboisement soit efficace. En Chine, par exemple, on estime qu'à peine 15 % des arbres plantés ont effectivement survécu : la monoculture de peupliers a été décimée par une maladie et dans certains endroits, les plantations ont carrément aggravé la situation en pompant les rares ressources en eau et en éliminant les herbes fixant le sol.

Vous voyez,les arbres ne suffiront pas,même si c'est une solution partielle indiscutable.Il nous faut surtout arrêter de produire du CO2 et ça,on n'y est pas,mais alors pas du tout,à notre époque de l'argent roi,car si certains considèrent que ce système de replantation est gagnant-gagnant pour l’environnement, indépendamment de qui le met en œuvre, la compensation ne consiste en réalité en rien d’autre qu’une nouvelle forme d’écoblanchiment utilisée par les entreprises,avec des monocultures d'arbres à croissance rapide car il faut gagner vite de l'argent,or,nous savons qu'il faut mélanger les espèces pour avoir une absorption maximale.

Vous voyez les amis,on n'y est pas vraiment et l'homme aura toujours la cupidité au fond de sa poche.Enfin,quand je dis l'homme,j'aurai du dire certains hommes car l'immense majorité de ceux qui habitent la planète en souffrent et particulièrement les plus pauvres.

En même temps,et je ne sais pas si ceci est en rapport , mais je lis par ailleurs dans un article (dont je vous mets le lien en bas de page) que la famille la plus riche du monde empoche 70.000 dollars par minute, 4 millions par heure et 100 millions par jour,alors que les employés de leurs magasins sont payés 11 dollars de l'heure.(soit 10 euros).On a du chemin,beaucoup de chemin à parcourir !!

Il faudrait planter 1.200 milliards d’arbres supplémentaires sur la planète pour absorber l’équivalent de dix ans d’émissions de CO2 anthropiques. © vitaga, Fotolia

 

Partager cet article

Repost0
7 août 2019 3 07 /08 /août /2019 09:50
Le décès d'un MaireLe décès d'un Maire
Le décès d'un MaireLe décès d'un Maire

J'ai entendu,comme vous,parler de cet "accident"du Maire de Signes,sans doute tué pour avoir montrer le droit chemin et je voulais rebondir sur la dégradation indiscutable du civisme communal.

Je suis Maire d'une petite commune de 700 âmes,nichée tranquillement au pied du Luberon,très boisée (et nous verrons que cela  a son importance) et à priori sans histoire.

Mais la société change,les anciens partent et sont remplacés par des rurbains et le civisme a été remplacé par un" j'menfoutisme " impressionnant: les points d'apport volontaires où les gens peuvent trier sont "salopés" en permanence,les gens déchargent n'importe quoi n'importe où ,alors qu'une déchetterie est à portée de voiture (quand on a chargé sa voiture , pourquoi ne pas pousser un peu plus loin ?).On retrouve des sacs poubelles au pied des containers,les couvercles ne sont pas refermés et les chiens s'en donnent à coeur joie pour déchiqueter le tout.Une vraie honte !!

Mais je voudrai revenir sur l'incident ayant occasionné la mort du Maire de Signes en vous donnant quelques exemples montrant que cet "accident" n'en est pas vraiment un car tous les Maires sont impactés par ce problème.

Plusieurs fois,à Puget,des personnes,voyant quelqu'un faire n'importe quoi dans un point de tri(même si les lâches viennent souvent la nuit) ces personnes,donc,expliquent aux contrevenants qu'il faut aller à la déchetterie,ou qu'il faut mettre dans les containers et ces malheureux se font copieusement insulter et traiter de tous les noms d'oiseaux par ces individus souvent menaçants.Le numéro d'immatriculation de la voiture m'est alors communiqué et je retrouve alors avec surprise un couple de jeunes gens,qui semblait bien sous tous rapports mais dont toute l'éducation civique est à refaire ainsi que les bases de la vie en collectivité.Ceci arrive très souvent.

Autre exemple : Puget est la seule commune à ramasser dans tout le village chaque mois les déchets verts (car le village est vraiment très boisé) et cela coûte près de 30000 euros par an à la commune mais il en va de la sécurité incendie.Normalement,les personnes déposent leurs déchets verts les 3 derniers jours du mois et le ramassage se fait  dans la foulée sauf pendant l'été car les risques d'incendie étant trop importants,le Préfet interdit à juste titre ces dépôts.

Et bien je vais vous citer deux cas de figures:

1-à peine le tractopelle a t-il ramassé les déchets verts,à peine est-il arrivé au bout de la rue que certaines personnes déposent à nouveau,sans scrupule,des déchets verts qui vont donc stagner un mois avec les risques que cela implique.

2-Autre attitude:certains se permettent de déposer pendant l'été un peu n'importe où des déchets verts qui vont rester ainsi jusqu'en septembre avec des risques majeurs.Dernièrement un habitant faisait déverser  ses déchets verts par un entrepreneur qui déboisait chez lui et je l'ai surpris avec mon adjoint.Nous avons bloqué le camion et j'ai appelé la gendarmerie.Très rapidement,la secrétaire a reçu un coup de fil du propriétaire,très menaçant, disant que: je le cite " le Maire et son abruti d'adjoint commencent à me casser les c....". Car ces gens là n'ont pas de civisme mais en plus,ils n'ont pas la politesse infuse (la science non plus d'ailleurs)

Certaines personnes sont très menaçantes et la mort du Maire de Signes ne m'étonne pas outre mesure.On a déjà tiré à balles sur le commerce de Puget parce que la lumière était trop forte !!!! invraisemblable,non ?

La société change,certaines personnes ne respectent plus rien,surtout quand ce n'est pas chez eux ou devant chez eux,ils se foutent de tout,jettent les bouteilles en plastique par la fenêtre de leur voiture,comme les mégots etc etc.

Personnellement,je pense que seule l'école peut faire quelque chose en reprenant à zéro l'éducation civique car la génération actuelle est en partie perdue et seuls,les enfants peuvent obliger les parents à retrouver un comportement exemplaire.

Le Maire de Signes est devenu le symbole de la dégradation de notre société,ce n'est pas un accident isolé,c'est un attentat au civisme collectif.

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2019 4 25 /07 /juillet /2019 08:38

La France crève de chaud.Je me souviens de 2003 et ses milliers de morts.Je faisais le tour de la France en moto avec mon épouse et nous sommes arrivés à Paris avec 42°.Difficile de visiter la ville.Nous avions eu l'idée d'aller visiter Notre Dame en espérant la fraîcheur mais tout le monde avait eu la même idée et tout ce monde avait réchauffé cette magnifique bâtisse maintenant blessée.

En Vaucluse , nous avons l'habitude des épisodes caniculaires de l'été mais 44° cette année a été éprouvant.

 Difficulté à dormir, perte d’appétit, problème de circulation sanguine, déshydratation peuvent vous guetter et notre corps est mis à rude épreuve. 

Si notre corps fatigue, c’est avant tout parce qu’il met tout en œuvre pour éviter la surchauffe et tenir le rythme. Quand la température extérieure dépasse les 37°C, notre organisme doit tout faire pour rester à cette température. Dans ce combat pour ne pas courir le risque de l’hyperthermie, ses défenses sont assez efficaces.

D’abord via notre circulation sanguine qui permet de transporter la chaleur aux extrémités de notre corps. Les vaisseaux sanguins se dilatent et une partie de la chaleur est ainsi évacuée. L’évaporation ensuite est l’arme la plus efficace que nous ayons à notre disposition. Nous sécrétons une hormone antidiurétique pour permettre à l’eau de ne plus être évacuée par la vessie mais par la transpiration. Les reins ralentissent alors leur travail.

Les glandes sudoripares qui sont responsables de la transpiration fonctionnent ainsi à plein régime. La transpiration rafraîchit le corps naturellement car l’air autour de nous circule sur cette fine pellicule d’eau.

Si cette machinerie fonctionne bien, ce processus “est extrêmement fatigant pour l’organisme. Assez rapidement, une réaction négative se fait sentir, surtout quand la température ne baisse pas la nuit.

Outre les mécanismes d’auto-préservation que met en place notre corps, réussir  à rafraîchir le corps quelques heures par jour suffit à atténuer une grande partie des effets sanitaires, mais si cela suffit à ne pas trop souffrir de la prochaine canicule, qu’en sera-t-il quand les températures très élevées seront bien plus courantes, qu’elles arriveront dès le printemps et jusqu’au début de l’automne? 

Le scénario le plus probable et souhaitable sur le court et moyen terme est celui d’une adaptation des sociétés, plutôt que d’une évolution génétique de notre organisme, c’est-à-dire d’une meilleure protection contre les vagues de chaleur en aménageant nos modes de vie, nos habitats, nos villes. C’est ce qu’on observe dans certaines villes. Cela se fait parfois via un recours accru à la climatisation, ce qui n’est pas tenable du point de vue du bilan carbone, surtout si l’électricité n’est pas produite à partir d’énergies renouvelables.”

Le climatologue américain de l’Université de Purdue, Matthew Huber,va plus loin dans l’idée que nos corps pourraient subir des modifications. “La réponse physique la plus directe des humains et qui prendrait des milliers d’années si tel est le cas (nous allons plus probablement changer nos comportements) est de devenir plus petits et plus fins, de réduire notre volume et d’utiliser au mieux la surface de notre corps pour évacuer la chaleur avec plus d’efficacité”.

En fait, le problème ne vient pas forcément de la seule chaleur mais de la conjugaison de celle-ci avec un taux d’humidité élevé car notre corps ne sera plus capable de mettre en place de l’évaporation par sudation.

Selon les simulations de certains spécialistes du climat, le golfe Persique, la Chine et l’Inde pourraient connaître d’ici 2100 une chaleur humide inédite de 35°C. Sur le papier, ça n’a pas l’air si terrible? Une chaleur sèche de 35°C conjuguée à un taux d’humidité de 100% serait pourtant un cocktail mortel pour bien des espèces, dont la nôtre.  Malgré tous ses efforts via la circulation sanguine, les organes vitaux s’arrêteront les uns après les autres. 

Tous les experts s’accordent à dire que la solution ne viendra pas de notre capacité physique à nous adapter mais d’un changement de mode de vie. Penser des villes plus résilientes à la chaleur et aux canicules, repenser nos modes de consommation.

Il y a tant d'hérésies sur notre planète:

-consommer des pommes  bon marché venant du Chili avec un bilan carbone terrifiant que nous payons différemment

-acheter des vêtements en Chine fait souvent par des ados ou des femmes exploités et , chez nous,payer des chômeurs à rester chez eux et fermer tout le textile.Nous payons aussi ces vêtements bon marché autrement !

-délocaliser et encore délocaliser avec les drames sociaux que cela implique !

- acheter,avec les récentes signatures commerciales avec le Canada et l'Amérique du sud ,des animaux le plus souvent nourris avec des farines animales.Nous n'avons pas tirer les leçons de la vache folle

- continuer à ne pas favoriser les énergies renouvelables

- importer des fruits et légumes pleins de pesticides alors que les maraîchers crèvent et que l'avenir est aux circuits courts.

Je pourrai continuer ma liste indéfiniment mais je suis ,comme vous sans doute,fatigué de crier dans le vide,les hommes politiques n'ayant aucunement la volonté d'améliorer le sort de la planète...ou si peu !!

Bonne journée à l'ombre,à Lesdins,à Beaurieux,à Reims,et bien sûr à Puget

Partager cet article

Repost0
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 08:07
Le cannabis thérapeutique

J'aurai dû appeler cet article :le cannabis "soit-disant" thérapeutique !! vous avez été abreuvé depuis quelques mois par l'expérimentation du cannabis thérapeutique et encore plus aujourd'hui par ce mouvement journalistique,à type de vague,avec du flux souvent suivi de reflux.

Je vais vous raconter une histoire que je connais sur le bout des doigts.

Il est prouvé depuis pas mal de temps que le cannabis est bénéfique dans les affections neurologiques comme dans les tremblements de la maladie de Parkinson ,dans la dépression,dans les douleurs chroniques,dans la maladie d'Alzheimer,dans les douleurs de la sclérose en plaques,dans l'épilepsie,le glaucome,dans la chimiothérapie des cancers,la schizophrénie,dans la SLA,appelée aussi Maladie de Charcot,car ce cannabis apaise les malades,leur permet de mieux dormir et aurait même des effets sur le ralentissement de la progression de la maladie.Les preuves de ces effets n'ont nullement été amenées par les chercheurs mais tout bêtement par les malades qui ont tous le même discours selon leur pathologie en disant : je me sens moins douloureux,je me sens apaisé,je fais moins de crises,la maladie semble évoluer moins vite,etc,etc.....

De temps en temps,lors d'une vague un peu plus haute,tout ceci est "blablaté" par les radios,les télés et ,bien entendu,les hommes politiques pour qui parler et faire des promesses est un sport national.Peu importe pour eux le sort des malades ,ils préfèrent aller dans le sens du vent,c'est à dire se plier à l'opinion publique qui vote,composée des plus de 40 ans.

Allez dans les plus grands hôpitaux,allez dans les pharmacies,et on vous opposera un étonnement et un sourire poli car ce cannabis thérapeutique n'existe pas.La Timone,le plus grand hôpital du sud de la France va seulement,peut-être,un jour,débuter une expérimentation qui va durer des lustres !! pendant ce temps là,les malades s'enfoncent dans la détresse.

Alors,il faut que les familles s'en procurent par la bande,en allant glaner cela dans des réseaux plus ou moins douteux,en allant dans les quartiers dits sensibles ou tout bêtement en en cultivant,avec les risques que cela implique.

Nous voyons par cet exemple l'inertie,le manque de c...... des hommes politiques qui ne savent que parler,qui se moquent pas mal des malades et de leur famille,et qui n'ont qu'un seul mot à la bouche: "c'est un projet!!"

Si un Maire se comportait de la même manière , en promettant monts et merveilles,sans jamais passer à l'acte,ses administrés le sanctionneraient rapidement et ce serait normal.Car cela fait des lustres que l'efficacité du cannabis dans les maladies neurologiques est reconnu à l'étranger,dans plus de 30 pays,et pas plus loin que notre voisine la Belgique,ou encore l'Allemagne,mais chez nous,en France,on parle,on parle ,mais nous n'agissons que très peu.

Par exemple,le "Sativex",mis au point en 2014 contre la sclérose en plaques,n'est toujours pas commercialisé pour des raisons financières obscures.

Les députés Allemands ont légalisé le cannabis thérapeutique pour les maladies graves et en l'absence d'alternative efficace ; c'est déjà un premier pas intelligent,non ?

Pourtant,l’intérêt du cannabis utilisé à des fins thérapeutiques est aujourd’hui prouvé scientifiquement à l'étranger dans certaines situations. C’est ce que montre un très récent rapport de l’Académie américaine des sciences, qui fait le point sur les effets du cannabis à la fois « récréatif » et médical. Au total, les auteurs ont passé en revue plus de 10 700 articles.Il a été démontré que le cannabis est antiinflammatoire et anxiolytique,cette dernière action étant très importante pour les maladies évolutives et sans traitement possible.

Pendant encore longtemps les familles devront s'en procurer sous le manteau,avec des qualités plus ou moins bonnes,avec l'impression d'être un délinquant,en évitant d'en parler à l'entourage de peur d'être suspect d'être un consommateur.

Messieurs les politiques,messieurs les décideurs,passez à l'acte car les malades attendent un geste de votre part,pour leur bien-être,pour apaiser leur survie mais aussi pour effets thérapeutiques positifs.

Faudra t-il aller vivre à l'étranger pour certains malades pour éviter la souffrance et l'évolution ? la loi Leonetti autorise la sédation profonde en fin de vie,pourquoi ne pas enfin s'occuper de ceux qui n'ont pas tout de suite envie de partir ?? Les malades souffrent,leurs familles souffrent , alors.......

Légalisez le cannabis thérapeutique !!

 

Partager cet article

Repost0
7 juin 2019 5 07 /06 /juin /2019 06:38

Je voulais vous faire un article sur le D-Day mais nous avons été abreuvés d'images sur ce jour si important pour notre liberté que mon humble avis aurait été sans importance ,même si je viens de lire un bouquin étonnant sur les dessous du débarquement que je vous résumerai prochainement.

Le Jazz est lié à la guerre puisqu'il est arrivé en France avec les troupes américaines lors de la première guerre mondiale,en 1917.Puis,il est revenu transformé après le débarquement de 1944 avec le Bebop et son interprète fétiche ,je veux parler de Dizzie Gillepsie.

Puis les mélanges et le vintage a fait le reste.

En fouillant le web,je suis tombé sur Scott Bradlee et le PostModern Jukebox (PMJ) dont je vais essayer de vous résumer brièvement l'histoire:

Le PMJ a été créé en 2011 par Scott Bradlee qui est connu pour avoir réinterprété le swing et le Jazz.Il y a 3,6 millions d'abonnés "youtube" avec plus d'un milliard de vues.

Ces vidéos ont été presque toutes interprétées et enregistrées dans l'appartement de Bradlee   situé en sous-sol et souvent en une seule prise.Mais très souvent  également, les enregistrements sont effectués dans un appart vide ou décoré pour l'occasion.On est là vraiment dans l'acoustique,et c'est ce qui est très important à mes yeux,ou plutôt à mes oreilles.

En 2015 , une reprise de "Creep" de Radiohead ,grand succès des années 90,a fait décoller le PMJ.

Comment sont choisis les chanteurs et chanteuses ? en 2014,Badlee a lancé le premier concours annuel "PMJsearch" pour découvrir les talents musicaux.La compétition d'un mois demande aux fans de soumettre des vidéos d'eux-mêmes interprétant des versions de chansons de PMJ pour avoir la chance de jouer sur une vidéo officielle à venir.Parmi les nombreuses vidéos soumises chaque année,le gagnant est sélectionné par Scott Bradlee et un enregistrement est réalisé dans un banal appartement prêté par un ami. .

Les voix sont magnifiques,souvent un peu érayées,avec beaucoup de voix de femmes,mais aussi quelques duos sympas et même quelquefois des claquettes en prime.

Vous trouverez tout cela sur Youtube avec nombre d'enregistrements.Personnellement j'adore écouter cette musique,ce genre de musique,qui me rappelle tous les live que j'ai pu entendre sur scène (il y a très longtemps )car on est là vraiment en acoustique,sans arrangement,avec le minimum d'instruments et toujours des voix originales qui bercent mes oreilles .A écouter en musique de fond ou à déguster en vidéo car ce sont maintenant plus de 70 artistes qui ont réenregistré des morceaux allant de Kate Perry à Lady Gaga en passant par The Strokes ou les White Stripes.

Écoutez quelques morceaux et ensuite,allez sur youtube et mettez en boucle sans modération!!

Partager cet article

Repost0
17 mai 2019 5 17 /05 /mai /2019 16:32
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.
Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.

Schéma de la BBC montrant l'emplacement de la cavité de grand volume mise en évidence par la muographie. La grande pyramide de Kheops renferme trois grandes chambres intérieures et une série de passages, dont le plus impressionnant est la grande galerie de 47 mètres de long et de 8 mètres de haut.

J'ai été très impressionné hier soir par un documentaire de France 5 sur les recherches impliquant la pyramide de Khéops au Caire que tout le monde a sans doute déjà vu,au moins à la télévision.

La pyramide de Khéops a été construite par les Égyptiens il y a environ 4500 ans.Celle qui est considérée comme la première merveille du monde a une base de 230 mètres de côté et une hauteur de 146 mètres: une belle bête,non ?

Elle est constituée de 2,3 millions blocs de pierres et pèse 5 millions de tonnes,chaque bloc pesant 2,5 tonnes.(et ils  n'avaient pas de tractopelle,eux !)

C'est un Temple funéraire avec 2 parties:une partie basse accessible des rives et d'une partie haute,toutes les 2 reliées par une chaussée montante.

Bon,vous en avez assez pour comprendre l'exposé: nous connaissons ses chambres ,ses boyaux etc mais la muographie a permis de savoir qu'il existe sans doute d'autres chambres qui n'ont pas été ouvertes depuis 45 siècles.Comment fonctionne cette muographie ?

Petit cours rapide de physique:

Nous sommes exposés en permanence sur Terre au rayonnement cosmique . Cela donne naissance à de véritables cascades (ou gerbes) de particules formant au niveau du sol une pluie continue et invisible. Dans cette pluie, on trouve notamment des muons , qui sont des particules élémentaires, cousins lourds et instables de l’électron !! vous suivez toujours ?

Contrairement à beaucoup d’autres particules, les muons sont très pénétrants, environ la moitié issue du rayonnement cosmique peut traverser un mur de béton de 5 mètres d’épaisseur sans interagir. Mesurer leur absorption dans un objet permet ainsi de déterminer sa densité : plus le nombre de muons le traversant est élevé, plus la densité est faible dans la direction considérée. C’est le principe de la muographie (c'est un peu la même chose qu'une radiographie de votre corps,la seule différence est qu'il faut attendre beaucoup de temps pour capter ces muons)

C'est ce qu'a appliqué la mission Scanpyramid en 2016 sur la Pyramide de Khéops.Lors d’une première mission, ils ont révélé la présence d’une cavité inconnue, située proche de l’arête Nord-Est à environ 110 m de hauteur,et d'autres missions en cours nous apprennent qu'il existe peut être plusieurs chambres supplémentaires.

Bon j'arrête là mon cours et je voudrai vous dire que j'ai trouvé ce documentaire passionnant (à revoir sur France 5 replay) pour trois raisons:

1- j'ai eu l'impression d'assister à un vrai suspens car ce n'était pas gagné et en regardant le doc je me suis rendu compte des difficultés à mettre cette muographie en place entre les Français,les Japonais et les Égyptiens.

2- cette pyramide que je connais et bien j'ai eu l'impression de la voir  sous un jour nouveau.

3- j'ai appris ce qu'était la muographie,j'ai appris qu'on était traversés en permanence par les muons qui pouvaient traverser n'importe quoi si on leur laisser le temps.(j'ai un muon qui me gratte)

4- qu'y a t-il dans ces chambres , dont une ferait 47 mètres de long,et,en dehors du fait que des trésors de l'humanité pourraient être découverts,ce qui m'excite le plus est que ces trésors n'ont pas été "touchés " depuis 4500 ans !!!

J'espère que cet article vous encouragera à voir ce film passé hier soir jeudi 16 mai sur France 5 et que,comme moi,cela vous passionnera.(et je ne m'appesantis pas sur la construction qui mérite elle aussi un article à part)

Bonne nuit,la tête dans les nouvelles cavités de la pyramide de Khéops.

 

Partager cet article

Repost0
16 mai 2019 4 16 /05 /mai /2019 08:24
Les élections européennes
Les élections européennes
Les élections européennes
Les élections européennes
Les élections européennes

Il y a donc 34 listes aux élections européennes et chaque liste comprend 79 candidats: de qui se moque t-on ?

Nous ne sommes plus dans un vote mais dans un "machin" aurait dit le Général,un machin qui n'a ni queue ni tête,incontrôlable et même incontrôlé.

Il sera difficile pour les Français de connaître toutes ces listes. Car même si la campagne officielle a commencée et prévoit quelques règles précises pour garantir le pluralisme politique, de nombreuses listes risquent de passer inaperçues aux yeux d'une majorité d'électeurs faute notamment de moyens financiers. Voici quelques explications:

En période de campagne, chaque commune doit mettre à disposition des candidats des panneaux, près des bureaux de vote voire à d'autres endroits de son territoire, afin d'y coller les affiches électorales. C’était le cas à compter "du 13 mai à zéro heure" pour ces européennes,À Puget comme dans beaucoup de communes de France,nous avons dû racheter des panneaux,même en divisant les panneaux en 2.Quel magnifique décor  et quel gâchis et je pense aux petites communes qui ont 4 ou 5 bureaux de vote! 

Les frais d'affichage sont à la charge des candidats .Ces frais peuvent être remboursés par l'Etat, mais seulement pour les listes recueillant plus de 3% des suffrages exprimés. C'est donc un coût à assumer pour celles qui seraient en-dessous, et qui n'ont pas forcément le budget nécessaire.

Il y a donc fort à parier que plusieurs de ces panneaux métalliques restent vides. Rappelons que l'ordre des listes, lui, a été déterminé par tirage au sort et doit être respecté partout sur le territoire. En l'occurrence, la France insoumise occupera la première position, quand EELV sera par exemple à la 30e. Les affiches peuvent être de deux tailles différentes (en grand format et en petit format, pour annoncer une réunion publique) mais leur nombre n'est pas limité, du moment que chaque liste respecte son propre emplacement.

Les bulletins de vote sont également à la charge des candidats.

Les électeurs n'auront donc pas forcément les 33 bulletins à disposition dans leur bureau de vote. Soit parce qu'une liste n'imprimera pas en quantité suffisante les siens, pour pouvoir les transmettre partout sur le territoire, soit tout simplement parce qu'elle n'en imprimera pas du tout.

Il est en revanche possible de mettre à la disposition des électeurs un bulletin téléchargeable sur internet à condition que celui respecte les nombreuses règles prévues:format,couleur etc...je pense à nos pauvres vieux qui veulent s'écarter du vote consensuel!!

jusqu'au vendredi 24 mai à minuit, les spots de campagne électorale vont revenir à la télévision et la radio publique. Ils permettront une expression libre de chacune des listes. Cette fois,toutes les dépenses  liées à la production et la diffusion de ces spots directement sont prises en charge par l'état précise le ministère de l'Intérieur.

A quoi tout cela sert-il ? pour faire vivre la démocratie allez-vous me répondre,et vous aurez raison.Mais à quel prix ? avec quel intérêt ? cette pléthore ne dessert-elle pas l'envie d'aller au vote?

Quel est l'intérêt d'avoir 3 listes dites "Gilets Jaunes »,4  listes écolos,3 listes d'extrême droite etc etc.

Savez-vous ce que c'est,pour une petite Mairie et pour la secrétaire responsable des listes de s'occuper de cela?

Qu'il y ait une pluralité d'accord mais qu'on mette une tête de liste et qu'on nous lâche la grappe.Personne ne connait les candidats en dehors des têtes de liste (et encore) à part 2 ou 3 retraités de la politique qui se casent pour continuer à alimenter leurs revenus.Et que dire des candidats qui sont déjà Maire, Conseillers Départementaux ou Régionaux et qui cumulent sans vergogne et sans honte,ce qui nous permet de voir leur assiduité.

Je vous rappelle qu’il faut au moins 5% pour avoir un élu. Pourquoi ne pas élire une tête de liste et avoir ainsi 27 représentants(un dans chaque pays) au lieu de nourrir grassement 750 députés qui ne servent à rien.

L’Europe est nécessaire car on est plus forts groupés mais que de gâchis .C’est ce gâchis qui nous désintéresse de la politique et plus particulièrement de la politique européenne. Les gens en ont marre qu’on les prenne pour des pigeons !!

Quand j’entends les politiques en campagne je crois rêver: c’est une succession de populisme sans courage politique , de fake news, de mise en exergue de phrases tronquées, de discours insipides etc etc et cela , quelque soit l’interviewé ! 

Il y aura 18 millions de votants soit un peu plus d’un quart des Français .Pour avoir un député il faut 900 000 voix et 500 000 pour être remboursé et tout cela est à revoir.

Oui,il faut de la démocratie mais pas ce joyeux bordel qui coûte très cher.

Alors bien entendu il faut aller voter pour ne pas se plaindre ensuite .J'entends des abstentionnistes dire que les élus ,même à la Présidence ne représentent qu'une partie infime des Français pour dire qu'ils ne sont pas légitimes au regard des abstentions mais la faute à qui ? à ces abstentionnistes qui ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes,non ? alors votez ou bouclez là !!

Bon vote!

Partager cet article

Repost0
8 mai 2019 3 08 /05 /mai /2019 16:10
La douleur psychique

J'ai passé mon temps , pendant mon activité de médecin de famille ou médecin de campagne ,comme vous voudrez,à expliquer la douleur morale à mes patients concernés et à leur famille.

La souffrance psychique est avant tout un vécu : la personne ressent diverses formes de souffrance. Celles-ci se vivent avec plus ou moins d’intensité.

Parfois, ce vécu est de l’ordre du diffus. Il est alors difficile à vivre, car ardu de mettre le doigt dessus pour l’arrêter. En un mot, parfois il est impossible de localiser cette sensation pour la raccrocher au corps. Dans ce cas, on parle plus de mal de vivre, d'être mal dans sa peau,de détresse morale, etc. Tout le monde peut comprendre alors ce qu’est une souffrance psychique, ou souffrance psychologique.

D’autres fois, ce vécu est plus concret : on ressent alors une boule, quelque part. Par exemple une boule au ventre, quand on se sent stressé au réveil le matin. Cela peut être aussi une pression, au niveau de la gorge, ou sur la poitrine. Nous raccrochons aisément cette sensation au corps. Mais on ne peut pas se faire opérer d’un stress, d’une boule d’angoisse, etc. Tout le monde sait que si l’on découpe le corps, nous n’y trouverons pas la boule d’angoisse

J'ai toujours expliqué que la douleur morale était beaucoup plus insupportable que la douleur physique.En effet,je ne connais pas ou peu de personnes ayant voulu mourir à la suite de douleurs du corps, soit accidentelles soit par maladies telles que les métastases osseuses qui sont si douloureuses à chaque mouvement.J'ai entendu des patients dire qu'ils préféreraient la mort mais j'en n'ai rarement vu passer à l'acte.Je ne parle pas des soins palliatifs qui correspondent à la fin de vie et qui ne sont donc pas concernés par mon article.

Il en va tout autrement des douleurs morales,des dépressions extrêmes,des gens qui sont au fond du trou sans lueur d'espoir,des personnes qui ne dorment pas et qui se lèvent la boule au ventre avec l'espoir          de ne pas assister à la journée qui pointe son nez et , le plus souvent,qui vont un peu mieux au fur et à mesure que la journée se déroule.

En effet j'ai vu beaucoup de suicides ou de tentatives de suicides dues à  cette âme rongée par le désespoir et la douleur.Beaucoup parlent d'appel à l'aide quand on assiste à l'ingestion de quelques comprimés mais savent-ils quelle souffrance a amener cette personne à passer à l'acte.Il ne faut jamais négliger ce genre de patient.Est-ce une pathologie vraie ? sans doute car pour moi,à partir du moment où le corps ou la tête fonctionne mal,on est dans le pathologique.

Il est difficile d'expliquer cette souffrance à quelqu'un qui va bien.En effet,les gens comprennent très facilement la tristesse mais ,n'ayant jamais été confronté au problème,ne savent pas de quelle ordre est la douleur morale qui se traduit le plus souvent au niveau de l'abdomen,là où le nerf sympathique a le plus de ramification.

Vous avez toutes et tous eu un jour mal au ventre avant un examen,un permis de conduire,une rencontre importante quelle qu'elle soit,avec même quelques fois un peu de diarrhée et bien c'est dû à notre cher et tendre ami,le nerf sympathique (pas si sympa que cela !) qui s'active et ces douleurs abdominales passent comme par  hasard après l'examen.

La douleur morale c'est cela en continu,avec une véritable boule au ventre comme je l'ai déjà dit,souvent "métaphorisé"par les nerfs en pelote ,mais de façon beaucoup moins superficiel car au plus profond de l'être.Cette douleur est tellement insupportable qu'elle fait sauter ceux qui en souffrent par la fenêtre et ce n'est jamais du premier étage.

Bien entendu,toutes les personnes qui souffrent de cette pathologie ne se suicident pas,heureusement, mais beaucoup sont en souffrance permanente pour diverses raisons qui vont de la séparation,du décès,de la maladie d'un être cher,de problèmes au travail,mais aussi quelquefois d'un traumatisme psychologique lointain ou d'une souffrance psychologique chronique ancienne.

Avec un peu d'humour et quand je vois les footballeurs se tordre de douleur sur le terrain en se roulant par terre,je dirai que je ne parle pas des simulateurs car cela existe et j'en ai vu,non,je ne parle pas de ceux qui passent leur temps à se plaindre mais je parle de ceux qui se cachent  pour souffrir car il est rare d'exposer sa douleur morale et dans notre société il est de bon ton de faire bonne figure si vous ne voulez pas passer pour un emmerdeur ou un empêcheur de tourner en rond.

Quand vous êtes victimes d'une douleur physique,même la pire,les médicaments sont toujours là pour vous apaiser mais en cas d'angoisse qui vous enserre tout le corps comme un boa,les médicaments ne sont pas toujours très actifs car  le dosage et les indications sont subtils et bien différents d'un individu à l'autre et les échecs thérapeutiques sont fréquents.C'est là que l'aide psy,qu'elle soit professionnelle ou amicale ,est nécessaire avec un entourage apaisant sur lequel vous pouvez compter.J'ai souvent jouer ce rôle dans ma vie ,par conscience professionnelle bien entendu mais beaucoup plus souvent  par empathie.

La question qui m'a souvent été posée correspond à un diagnostic,car dans notre société,tout doit être étiqueté: dépression ou anxiété ??? That is the question !! la réponse est difficile car, comme je l'ai dit plus haut,chaque cas est différent mais le début est toujours généré par l'angoisse qui monte,petit à petit,avec ses tentacules qui vous étouffent et alors,la dépression est quelquefois très proche.

J'espère que cet article vous aura éclairer et aura permis de comprendre certains de vos proches, même si cet article n'est pas très fun mais je sais que beaucoup de monde est concerné par ce problème, directement ou indirectement.

Bises et bonne soirée.

Plus le développement des individus les mène à l'empathie,plus l'intelligence collective invente des mondes virtuels et plus nous éprouvons le malheur des autres et l'angoisse de l'inconnu. Nous pouvons donc prévoir en toute certitude le développement mondial de l'angoisse et de la dépression.

 

                     Boris Cyrulnik

Partager cet article

Repost0
29 avril 2019 1 29 /04 /avril /2019 09:36
Il vaut mieux avoir la santé
Il vaut mieux avoir la santé
Il vaut mieux avoir la santé
Il vaut mieux avoir la santé
Il vaut mieux avoir la santé

Je vais sans doute jeter un pavé dans la mare mais marre en ont tous les gens qui se sentent dépossédés d'un système de santé qui part tout doucement à vau-l'eau.

Que se passe t-il ?

- Il n'y aurait plus de médecins généralistes,je dis bien,il y aurait,car il y avait 120000 généralistes et 200000 aujourd'hui,tous en activité.Il y avait 1,25 médecins pour 1000 habitants en 1970 et il y en a actuellement 3,30 !!mais il y a 5 médecins pour 1000 habitants dans les Alpes Maritimes et 2,2 dans l'Aisne !! que dites-vous de ces chiffres officiels ?

- Quand il y a un médecin généraliste ,il ne veut plus faire de visites à domicile même si vous avez 40 de fièvre et ne prend plus que sur rendez-vous.

- À 18 heures il faut appeler le 15 , comme la nuit, comme le vendredi très tôt,comme le week-end bien sûr,et vous finissez aux urgences pour souvent peu de chose et vous rassurer.

- Les infirmières sont débordées.

- Dans les maisons de retraite,il vaut mieux ne pas être malade,car on ne fait que distribuer des médicaments.Les pensionnaires doivent se retenir pour uriner car ce n'est jamais l'heure (ce qui entraîne des vieux qui se retiennent de boire et qu'on retrouve déshydratés)

Je pourrai en rajouter comme cela des lignes et des lignes et je pense qu'en dehors des services de pointe et de la pédiatrie et , bien sûr ,de toutes les personnes ayant leur conscience professionnelle exacerbée quelle que soient les fonctions  et qui ne doivent pas se sentir concernées et cela existe heureusement encore,et bien pour beaucoup c'est devenue la chienlit.

Je vais vous raconter quelques expériences personnelles lors de deux hospitalisations: après mon séjour en réanimation après mon accident de moto de 2009,on m'a mis dans une chambre seule,en me demandant si on pouvait laisser la fenêtre ouverte.Ce fut pour moi une offrande car la réa n'offre que des boxes livrés à la lumière artificielle.Il était 18 heures.Le temps passa doucement et je respirais l'air de septembre en Provence.Vers 21 h,ne voyant rien venir,je cherchais la sonnette,introuvable ! on ne m'avait pas mis de sonnette alors que 2 heures avant j'étais en réa.Vers 22 h,ayant mon téléphone,j'appelais ma fille qui téléphona à l'hôpital.Je vis arriver une dame peu amène qui me dit qu'elle allait venir,referma la fenêtre et me promis une tisane qui arriva à..... minuit moins le quart.

Deuxième expérience: lors de mon premier séjour au fauteuil,au bout de 10 minutes,étant encore très faible,je sentais que j'allais faire un malaise.J'appelais l'infirmière.Une élève infirmière arriva et me dit que l'équipe allait venir.Heureusement deux copains sont arrivés et m'ont couché alors que tout mon corps était fracassé et que je les guidais.L'équipe arriva 20 minutes après !!

Troisième expérience , décrite dans un article précédent: en trouble du rythme cardiaque et connaissant le traitement mais aussi les risques,je vis arriver un médecin vers 22 heures  qui disparut très vite.Il ne revint jamais et je dus rester avec ce trouble dangereux toute la nuit et ce n'est que vers 11 heures du matin qu'un cardiologue me vint en aide.

Que dire de nombre de pensionnaires que j'ai connu en maison de retraite et  qu'on laissait dans leur pipi et qui nous interdisaient d'aller nous plaindre à la direction de peur des représailles!!

Enfin,mais je pourrai en ajouter des caisses,pourquoi n'y a t-il plus de médecins généralistes dans mon village où j'ai exercé alors que SOS médecins situé en zone franche à 5 km compte un nombre pléthorique de médecins généralistes. Attention,je ne critique pas SOS médecins qui est un service d'urgence utile mais 30 Médecins qui remplacent les bons médecins de famille,est-ce raisonnable ?

Alors que se passe t-il dans le domaine de la santé ?

Certes il y a peut être une pénurie de personnel mais là n'est pas le fond du problème et je pense surtout qu'une certaine idée de la conscience professionnelle a disparue,que la notion de service à la personne n'est plus vraiment la priorité,que la réduction du temps de travail a donné d'autres idées aux gens et que ce qui était un beau métier rêvé,un métier de vocation,un métier reconnu de la population , et bien ce métier de la santé est devenu un métier comme un autre,avec un poste de travail, et pas plus,avec un temps de travail,et pas plus,avec un salaire ou un revenu,et beaucoup plus !!je vais le répéter encore et encore,la relation médecin-malade a été remplacée par un entretien technique.La médecine est devenue un métier comme un autre,comme le plombier ou l'électricien,c'est devenu un service sans déplacement, même si les visites à domicile étaient trop nombreuses à mes débuts mais s'étaient réduites à 20% à la fin.

De toutes parts j'entends les gens se plaindre de s'entendre dire d'un médecin:" je passerai dans deux jours" alors que ce pauvre vieux a 39,5 de fièvre,je vois des patients qui redoutent d'appeler de peur de se voir refouler.

Et le service au patient, bordel,quelque soit l'heure du jour et de la nuit ? et la gentillesse vis à vis de cette pensionnaire de la maison de retraite qui a perdu la tête et qu'on laisse mariner dans son pipi???

Que se passe t-il ? on accuse sans arrêt le manque de personnel,d'accord,mais qu'est devenue la conscience,qu'est devenu le serment d'Hippocrate,qu'est devenu l'amour des gens, le geste au service de l'humain ???

Je pense vraiment qu'on se trompe de problème ou de solution car il y a 3,23 médecins pour 1000 habitants en France mais 2,97 en Belgique,2,81 en Angleterre,2,48 au Canada,et il est vrai un peu plus que nous en Allemagne mais surtout les jeunes ne veulent plus sacrifier leur vie privée.Ils ont peut être  et même sans doute raison mais ne pas rendre service à une famille qu'on soigne depuis 30 ans parce qu'il est tard ne relève t-il pas d'un abandon de poste au combat contre la maladie  et l'empathie ?

Je pense vraiment que le problème est dans la tête des soignants et non pas exclusivement dans leur nombre.Je sais que mon article ne va pas plaire à tout le monde,je sais qu'il y a encore beaucoup de soignants qui ont leur conscience chevillée au corps mais ils perdent tous pied peu à peu car une génération de techniciens est à nos portes et moi qui répète à souhait que pour faire ce métier il faut aimer les gens,je pense que j'ai perdu.La médecine de Papy,c'est terminé et le médecin qui était au centre des soucis familiaux disparait peu à peu et ça,ce n'est pas dû à un manque mais à un état d'esprit.

J'ai entendu un confrère me dire qu'il n'était pas là pour s'occuper des problèmes de couple,des problèmes financiers,des problèmes de famille,non,certes,mais la santé des gens n'est-elle pas intimement liée à leurs propres soucis ?

Quel dommage de voir se transformer ce superbe métier car j'ai adoré faire cela et je plains ceux qui travaillent seulement pour un revenu !!

Cet article ne s'adresse pas à tout le monde car il reste des médecins de famille ,des infirmières et des aide-soignantes au top mais cela devient rare et leur disparition est programmée.

Bises et bonne journée

La morphine a été inventée pour permettre aux médecins de dormir tranquille.

 

               Sacha Guitry (bien sûr)

Partager cet article

Repost0
23 avril 2019 2 23 /04 /avril /2019 07:43
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société
Le bonheur dans notre société

Le bonheur est un état et non un sentiment comme la joie,donc un état de satisfaction durable (contrairement au plaisir éphémère) de plénitude, où l'individu se sent comblé dans un ou plusieurs domaines de sa vie.

Nous pouvons être heureux en n’accordant du prix qu’au présent. Le passé n’est plus en notre pouvoir, et nous n’avons pas de moyen d’agir sur le futur.

Mais,avez-vous remarqué qu'il vaut mieux paraître heureux que triste dans notre société ??(et si en plus vous êtes riches et en bonne santé,c'est le top,aurait dit Coluche)

C'est vrai pour trouver des amis,c'est vrai pour trouver du boulot,c'est vrai dans la cour de récréation,dans les associations,dans les maisons de retraite etc etc Nous vivons dans une société où il faut cacher son mal être pour être dit "sociable ".J'ai toujours remarqué ce fait chez mes patients mais aussi mes amis.

Il est vrai que les gens ont déjà beaucoup à faire avec leurs problèmes et  ne "s'attachent " souvent aux autres uniquement pour se divertir.

Les seules personnes capables d'être en empathie avec le malheur restent les amis,les vrais,pas ceux qui disparaissent au moindre problème,ceux qui occupent une place importante,non pas dans votre vie mais dans votre coeur.Mais là n'est pas mon propos c'est à dire le vrai sujet de cet article.

Je voudrais plutôt parler de la société du bonheur fabriqué: les Club Med ,symbole du bonheur en vacances ,(qui a fait partie de mon sujet de thèse sur la propagation de la syphillis),les achats compulsifs, les réseaux sociaux où le bonheur est affiché en continu,les rires tonitruants des lieux publics qui montrent à toutes et à tous LE bonheur en le faisant partager à toute une terrasse de café,les livres sur la recherche du bonheur à tout prix qui pullulent actuellement et qui font la fortune de certains écrivains comme Frédéric Lenoir,la prolifération des activités ludiques comme le yoga,le Qi Qong ,les activités artistiques,les publicités où le bonheur est affiché comme un trophée ou un Graal que tout le monde peut atteindre etc.

La société a changée.Nous sommes passés en 50 ans du trop peu au trop plein,de la société de l'économie (dans le sens d'être économe)à la société de l'obsolescence programmée et du gâchis,bref,à la société de consommation,symbole du bonheur."J'achète donc je suis heureux" est devenu le dicton qui pourrait symboliser notre société.

Quand aux relations humaines où le bonheur se manifeste facilement (il est rare qu'il se manifeste dans la solitude en dehors du bonheur intérieur sur lequel je vais revenir),donc dans les relations humaines,le joyeux est au centre,le triste dans un coin,l'heureux attire tous les regards et le déprimé est souvent délaissé,surtout s'il n'a pas l'habileté de faire bonne figure et de faire semblant.

Nous vivons dans une société où la mort et la souffrance n'ont pas leur place et même où la tristesse n'a pas vraiment sa place.L'employeur va t-il embaucher une personne triste ? spontanément,allez-vous vers une personne maussade ? les enfants s'agglutinent-ils autour d'un enfant solitaire et muet ? NON.

On peut comprendre tout cela car certains vous diront que nous sommes de passage et que ce passage doit être le plus heureux possible ! sans doute,mais la vie c'est aussi la solidarité,avec les plus faibles,avec les malades,avec les dépressifs,avec les amis.

Je me souviens de mon père disant souvent qu'on ne mange qu'un beafsteack par repas,voulant dire par là qu'il ne sert à rien d'essayer d'engranger l'argent qui ne fera pas mon bonheur et de mourir avec.Certes l'argent ne fait pas le bonheur mais il y participe et les gens qui vivent dans la rue le savent,mais l'argent ne doit jamais être un but en soi.Toutes les personnes que j'ai rencontrées dans ma vie et qui cogitaient sur la somme qu'elles espéraient ramasser dans la journée,toutes,sans exception,n'étaient pas dans le bonheur mais dans l'espérance du bonheur.

Car c'est après avoir bien travaillé,après avoir fait une bonne journée,une bonne intervention,une journée réussie que la dopamine,hormone de la motivation et de l'excitation, arrive à votre cerveau pour sécréter l'hormone du bonheur,la sérotonine.

Mais tout ceci peut aussi se produire avec une marche rapide et la sécrétion de vos endorphines,avec une alimentation saine,manger du chocolat,admirer un paysage ou avec un bon câlin.

Nous sommes dans la société de la dopamine qui est l'hormone du plaisir immédiat alors que la sérotonine calme et favorise la sérénité durable. et cette hormone est inégalement partagée.C'est pour cette raison que certaines personnes très pauvres,dans le besoin,sont toujours gaies malgré leurs soucis et que d'autres,très riches,sont en dépression chronique.(Je me souviens de ce petit tableau accroché  au mur de certains de mes patients où il était inscrit:" il vaut mieux une chaumière où l'on rit qu'un château où l'on pleure" .)

La particularité de ces hormones,c'est qu'elles sont à votre portée et que vous pouvez les stimuler.

Je m'éloigne un peu du titre de mon article qui avait l'ambition d'expliquer que dans notre société de consommation du bonheur .Un conseil,même si vous avez des soucis,faites comme si tout allait bien et ne vous ouvrez de vos problèmes qu'aux très proches,sinon,vous allez être évités pour ne pas dire occultés.

Il existe 7 grands facteurs pouvant provoquer le bonheur : la santé,les relations familiales,le travail,le groupe auquel nous appartenons et nos amis,la situation financière,notre liberté individuelle et , bien entendu,nos valeurs personnelles .Ma liste n'est peut être pas exhaustive mais elle concentre nos soucis,vos problèmes (et les miens).En réfléchissant,j'ajouterai aussi l'âge et l'éducation,mais je n'en suis pas totalement convaincu.

Enfin je terminerai cet article par le bonheur intérieur personnel qui n'a rien à voir avec le bonheur partagé.Tous les gens qui pratiquent la méditation,le yoga,la marche dans la nature,l'introspection,vous diront combien elles en sortent sereines et que cela les aide à affronter la vie car ces personnes se sentent non seulement apaisées mais aussi indifférente à leurs "petits "problèmes qui prennent souvent des proportions pathologiques chez la plupart des gens.C'est,un peu,la théorie de la relativité d'Einstein : "on est toujours le malheureux de quelqu'un" ou,au contraire,"on est toujours l'apaisé de quelqu'un" !!

Bref,Coluche avait très bien résumé la situation en disant qu'il valait mieux être riche avec un bon job et bien portant que malade,au chômage et pauvre et que si,en plus,votre couleur de peau est foncée ou noire,cela allait être très très dur pour vous dans la vie.

Partager cet article

Repost0
22 avril 2019 1 22 /04 /avril /2019 16:40
La religion et un peu d'étonnement
La religion et un peu d'étonnement
La religion et un peu d'étonnement

Que les nouvelles fraîches nous amènent un lot d'attentats régulièrement,nous ne sommes plus très étonnés et nous pensons tous que cela va durer encore un moment mais quelle ne fut pas ma surprise , hier,en écoutant la radio qui palabrait sur les attentats du Sri Lanka d'entendre le journaliste qui expliquait qu'il y avait beaucoup de Bouddhistes  extrémistes  dans ce pays!!

Moi qui croyais que cette philosophie,d'ailleurs plus qu'une religion,faisait l'apologie de la tolérance,de la "sérénitude ", quelle déception,même si je ne suis pas bouddhiste.

Les 83%de bouddhistes du Sri Lanka auraient engendré des extrémistes qui auraient tué 300 catholiques???.N'oublions pas qu'il y a,dans cette terre lointaine,8 %de catholiques et 9 %de musulmans.

La différence,l'étranger,rend décidément les gens très cons,même les bouddhistes.En regardant l'histoire du Sri Lanka j'ai lu ceci:" les religions se mêlent les unes aux autres joyeusement.  Jésus côtoie Bouddha. Les pèlerins hindous, bouddhistes, chrétiens et musulmans s’acheminent ensemble vers le sommet de l’Adam’s Peak, lieu de pèlerinage pour les quatre confessions.". Ben voyons,c'était sans compter sur les extrémistes,d'où qu'ils viennent !!

Car,en y regardant de plus près,j'ai vu que depuis 1983,le Sri Lanka est toujours peu ou prou en guerre civile qui aurait fait plus de 100000 morts,même si un traité de paix a été signé en 2009,après nombre de crimes contre l'humanité et en l'absence d'observateurs étrangers.Tout cela avec l'aide de la Chine et du Pakistan!! étonnant,non ?

Alors, pourquoi , me direz-vous ? et bien parce que les Tamouls venus d'Inde et qui ont une langue propre,et les Bouddhistes se disputent le pays comme des chiffonniers depuis des lustres. "J'étais là le premier",me rappelle l'histoire d'Israël avec tout ce qui en a suivi. 

Je ne vais pas vous faire un cours d'histoire mais que l'homme immodéré est con!!.Nous avons vu cela avec les croisades,la Saint Barthélémy,le Jihad,le terrorisme,bref,avec toutes ces personnes qui prétendent,à part les bouddhistes,avoir tous le même Dieu,mais qui se chipotent pour des différences minimes,Marie ou pas Marie,Prophète ou pas Prophète et je vous invite d'ailleurs à relire mon article le plus lu tous les jours et paru en 2016 ,avec une moyenne de 100 lecteurs par jour (incroyable car je ne sais pas d'où ils sortent), dont je vous donne le lien en fin d'article.

Marx avait raison en parlant de l'opium du peuple.Moi,je parlerai maintenant du Cannabis du peuple,ou de la cocaïne du peuple,mais plus sûrement de la crédulité du peuple.Car , pour tuer l'autre,le différent,celui qui ne pense pas comme vous,croire qu'il faille l'éliminer pour une raison religieuse me laisse sans voix.

Que l'on soit croyant de n'importe quelle religion,pas de problème et respect,mais "qu'on se foute sur la gueule " pour quelque chose qu'on n'a jamais vu et dont on n'a aucune preuve,c'est pour moi aussi stupide que ces braves gaulois qui avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête..

L'extrémisme religieux a amené 99% des guerres depuis le début de l'humanité et je me demande s'il ne faudrait pas interdire la religion en dehors de son âme et de son esprit.Croire,cela peut être bon et utile pour l'Homme et doit pouvoir engendrer une vie meilleure et une espérance éternelle,d'accord,mais pourquoi ne pas respecter les autres croyances,celles qui sont différentes.Chacun son chemin,non ?

La seule chose à laquelle j'ai cru dans ma vie a été le Père Noël et cela m'a permis de m'inventer des rêves, de m'inventer un futur,et cela me permet aujourd'hui de poursuivre cette idée avec le rêve éveillé dont j'ai déjà parlé dans mes articles.Je respecte toutes les religions,toutes les philosophies,mais que dire de toutes ces violences qui perdurent depuis la nuit des temps au nom d'un guide suprême ?

Alors,même si les 300 morts du Sri Lanka ne sont pas dues à des différences religieuses,cela m'aura permis de vous faire un coucou et de vous donner mon humble avis sur un sujet délicat et très "épineux".

Bises et bon chocolat !!

PS:je viens d'entendre à la radio que la piste islamique est privilégiée c'est à dire que les 9% de musulmans auraient attaqué les 8% de catholiques,quelle misère.Néanmoins j'ai été surpris d'apprendre qu'il existait des bouddhistes extrémistes,moi qui croyait que Bouddha amenait la sérénité !!

Partager cet article

Repost0
5 avril 2019 5 05 /04 /avril /2019 17:40

C’est ainsi qu’on l’appelait : on disait "on va à la rivière "et jamais on va dans l’Aisne.

C’était notre rivière ou plutôt notre bout de rivière car , non loin de là,il y avait également la même rivière,bien entendu,l'Aisne,dans un village proche nommé Maizy,mais ce n’était pas du tout la même chose,car c’était plus touristique , avec l’apport des campeurs venus de Reims ou même de Paris.

Notre rivière était réservée aux habitants de Beaurieux,petit village construit entre la vallée et "le chemin des Dames",aux familles,aux groupes de jeunes et d’enfants du village qui venaient passer leurs vacances dans un lieu magique pour eux.

Pour aller à la rivière,il fallait prendre un chemin près de chez Raymond Lemaire et de son fils Maurice,les forgerons qui ont bercé mon enfance avec leur enclume, et de la ferme des Cadet,chemin assez bon au début puis herbeux et souvent entrecoupé d’ornières profondes dues aux tracteurs qui passaient par là.Nous étions entre des pâtures fermées de barbelés où paissaient des vaches laitières qui nous regardaient passer avec dédain.Nous n’étions pas des trains,mais nous étions des humains qui partaient pour une journée de vacances.

Nous allions à la rivière à pied et il n’y avait pas loin d’un kilomètre pour atteindre la plage,enfin,ce que nous appelions la plage . Nous arrivions près de l’eau par une descente en pente douce et nous étions rapidement sur des petits cailloux qui faisaient mal aux pieds,car nous allions « goûter » l’eau pieds nus.

Il n’y avait pas beaucoup de « fond » près de la plage et nous voyions l'eau courir sur les herbes folles qui ployaient sous les courants et les cailloux quelques fois un peu plus gros.Plus on s’éloignait du bord en remontant vers Maizy,plus c’était profond, foncé et inquiètant,remplaçant l’eau très claire des bordures.

Tout autour,en amont et en aval,il y avait des roseaux,des joncs innombrables qui patrouillaient en groupe serrés,mais aussi de beaux nénuphars quelquefois fleuris et des herbiers de fond qui cassaient les lignes de péche.

C’est là qu’à cette époque,tous les enfants apprenaient à nager avec une botte de roseaux,comme mon père me l’a aussi appris. On faisait une botte de roseaux ficelés avec un autre jonc ,assez grosse pour bien flotter,on nous mettait cette botte sous les bras et on apprenaient les mouvements de la brasse pour pouvoir avancer dans l’eau,puis,tout doucement,petit à petit,quand mon père avait vu que la synchronisation était bonne et suffisante ,il enlevait très progressivement quelques roseaux.Le soir on cachait notre botte ou,quelques fois,on en refaisait une le lendemain,et nous recommencions ,toujours en enlevant progressivement quelques roseaux.Au bout de quelques jours ,nous n’avions plus que quelques roseaux sous les bras,ce qui,psychologiquement,était important,car notre naïveté enfantine faisait penser que ces quelques roseaux nous soutenaient , alors qu’il n’en était rien,puis mon père a fini par tout enlever et je savais alors nager la brasse,ce qui tranquillisait les parents : hourra !

Bien sûr la plage,c’était aussi le plaisir de batailles d’eau,de jouer,d’aller là où c’était profond et il n’y avait pas d’alarme à cette époque,pas de brassard,pas vraiment de surveillance car nous étions souvent seuls,mais nous savions à peu près tous nager.

Je me souviens que nous avions installé un plongeoir un peu plus en amont ,là où l’eau était un peu plus profonde et nous faisions des concours de plongeon,avec des pirouettes,souvent pour épater la galerie.

C’était nos vacances,et cela a été très longtemps mes seules vacances jusqu’à  ce que je parte en Angleterre avec ma sœur,vers 14 ans,,mais cela est une autre histoire que je raconterai un jour.

Mais la rivière , ce n’était pas que la plage,c’était aussi un magnifique petit chemin qui la longeait et qui nous menait,mon père et moi, à « la barque » ,qui nous permettait d’aller pêcher au milieu de l’Aisne,le long des herbes, le long des  bancs de roseaux,là où les poissons se cachaient.

Ce petit chemin était vraiment superbe ,il longeait un cours d’eau de rêve,avec les arbres couchés léchant l’eau qui courrait et mon père me disait que les poissons se cachaient sous les branches,et sous ces fleurs de nénuphars et ces joncs . La rivière était tortueuse ,lassive et apaisante ; voir cette eau couler en permanence,lentement,sans se presser,sans bruit,filer entre les obstacles naturels qui poussaient du fond développait chez moi une véritable sérénité.J'ai toujours ensuite aimer dormir le long des torrents de montagne pour entendre ce doux bruit continu et ,pour moi,joyeux.

Le long de ce chemin,nous croisions des pêcheurs qui avaient souvent « leur place ».En effet chaque pêcheur s’était souvent attribué une place,au bord de la rivière,place qu’il avait souvent aménagé avec des marches pour descendre au bord de l’eau quand le chemin était un peu en hauteur,mais aussi un petit palier en bas,près de l’eau pour poser le pique nique,les gaules, le matériel et amener quelques fois son épouse ou ses enfants.

Avec mon père,nous partions vers 5 heures du matin pour pêcher au lever du jour car mon père disait que c’était là que les poissons mordaient le mieux.A cette heure là,les places étaient souvent encore vides , à part quelques mordus qui passaient leur journée près de l’eau.

Quand nous arrivions à la barque,nous descendions l’accès qui menait à deux barques,celle de Raymond et la nôtre.C’était une grand barque verte et noire,allongée qui paraissait solide et qui pouvait transporter sans problème 4 ou 5 pêcheurs.A l’avant un peu effilé,il y avait un coffre où on mettait un poids,qui était en réalité un carré de béton que mon père avait confectionné avec un crochet et une chaîne.Il y avait la même chose à l’arrière,même si le coffre était un peu plus petit.Dans les coffres on laissait aussi du matériel sans valeur qui nous permettait de ne pas tout transporter à 5 heures du matin car nous descendions toujours à pied puisque nous n’avions,pas de voiture à cette époque.

Plus tard,quand mes parents achèteront une vieille 203 ,et nous emprunterons un chemin d’accès qui nous amenait assez près de l’emplacement de la barque.

La Barque,c’était un vrai cérémonial pour le gamin que j’étais.Nous arrivions dans la douceur de l’aube, entre chien et loup.et j’avais dû quitter mon lit vers 4heures/4 heures et demi du matin,prendre un petit déjeuner rapide pour partir à pied jusqu’à la plage puis à la barque et il y avait environ deux kilomètres à faire avec le matériel sur l’épaule et les sacs en bandoulière.Après avoir accéder au bateau,tout préparer sans bruit pour être prêt à faire feu ,mon père ramait pour rejoindre une place qu’il était allé repérer et amorcer avec des graines et des pains de « chénevis ».Nous nous mettions souvent en position pour pêcher le long des roseaux ou des arbres à longueur de gaule,nous descendions les poids de part et d'autre du bateau que nous tendions au maximum pour que la barque ne bouge plus malgré le courant et nous commencions à déballer.C’est là que ça se compliquait pour moi car j’étais un enfant remuant et je faisais un peu de bruit sur la barque et je me faisais copieusement engueulé car je faisais fuir le poisson,disait mon père.

Même si j’adorais aller à la pêche avec mon père,la galère commençait alors pour moi car rester sans bouger toute une journée était une vraie torture.De plus,mon père ,lui, pêchait à la graine qui est une méthode de pêche professionnelle car on n’avait droit qu’à une seule touche.En effet il fallait avoir un oeil exacerbé pour ferrer instantanément le poisson qui,sinon,se sauvait avec la petite graine.Mon père faisait germer ses graines la veille et il fallait voir apparaître un tout petit germe blanc pour qu’elle soit opérationnelle et donc efficace.

Moi,j’étais trop distrait pour pouvoir m’exercer à ce genre de pêche et c’était surtout la pêche à l’asticot frétillant qui faisait mon bonheur car le poisson, "titillait " l’amorce mais il lui fallait un moment pour partir avec mon asticot et cela impliquait nombre de touches qui me laissait le temps de ferrer , mais,il faut avouer que j’attrapais 10 fois moins de poisson que mon père.

Le midi,nous mangions un sandwich dans la barque,sans trop bouger et en parlant toujours à voix basse(pour ne pas effrayer les poissons),mon père piquait un bon roupillon, allongé dans la barque et moi,ne pouvant dormir, j’essayais de combler mon retard poissonnier sans succès.

La soirée était également propice,comme le matin,pour choper quelques gardons supplémentaires.Ah oui,j’oubliais de vous parler des victimes,les poissons :la première chose que mon père faisait en arrivant était de pêcher une ablette,un petit poisson vigoureux pour ensuite le mettre au bout de l’hameçon terrifiant de la ligne à brochet,une bonne grosse gaule à moulinet alors que la gaule normale n’en possédait pas et le pauvre vif, comme nous l’appelions, se débattait dans l’eau pour attirer les voraces,les gros,les brochets qui venaient les manger et avaler ainsi un énorme hameçon triple et là,c’était la grande bagarre qui s’annonçait entre mon père et le brochet qui,s’il était bien ferré,n’avait aucune chance. Il fallait le fatiguer,surtout quand il faisait entre 15 et 20 livres (nous parlions en livres car cela fait plus qu’en kilos,enfin c’est mon avis) .

Je vous mets une photo où je suis avec deux brochets.Ce jour là,nous avons attrapé le plus petit,puis,une heure après,c’était branle-bas général dans la barque car mon père a tout de suite vu que c’était un gros. Après l’avoir épuisé (je ne sais d’ailleurs pas qui était le plus fatigué de mon père ou du brochet ),il a été ramené près de la barque et mis dans la grosse épuisette mais un restant d’énergie l’a mis en fureur et l’épuisette a été trouée.Il a alors fallu beaucoup de patience pour l’amener près du bord et mon père m’a demandé d’ôter ma veste pour l’attraper dans l’eau car , avec les mains , cela aurait glissé  et il aurait pu me mordre et ,de plus,il était impossible de le soulever sans casser la ligne.Ma veste fut momentanément sacrifiée.

En général,mon père étant un très bon pêcheur .le vivier était souvent plein quand nous rentrions à la maison avec des coups de soleil,des histoires à raconter, à n’en plus finir et ma mère se mettait à gratter tous les poissons toute la soirée pour manger les plus petits comme les ablettes en friture, dans la poêle ,et les plus gros comme les brochets au four et au vin blanc.Un vrai délice!

C’était une journée type car , en général,nous n’allions pas très loin en barque,nous n’allions pas dans la « grande fosse » réputée pour avoir 7 mètres de fond et remplie de poissons moins bons comme les barbeaux remplis d’arêtes.Dans ces fonds plus profonds,le courant était moins rapide et mon père,qui ne pêchait qu’à la coulée et aimait taquiner le poisson en maniant sa gaule de façon très habile n'aimait pas du tout la pêche au coup,immobile,qui avait tendance à l'endormir ,ce qui n’était pas mon cas..

Mes souvenirs  remontent aussi à ce moment délicieux alors que je devais avoir une dizaine d’année et que j’avais décidé d’emmener un Martiniquais  de 10 ans mon aîné à la pêche.Déjà,un Martiniquais dans un petit village de Picardie dans les années 50,c’était un ovni,mais ce que je vais vous raconter n’est pas innocent.Donc , nous sommes partis bras dessus,bras dessous avec mon Edmond et une fois installés dans la barque, je prépare ma gaule et ma ligne en faisant le malin et en jouant au professeur et que ne fut pas ma surprise en voyant mon compère jeter sa ligne dans l’eau,regarder le fond d’un mètre cinquante environ et,quand il voyait un poisson mordre à son appât,il tirait un grand coup sur le fil et , le comble,c’est qu’il attrapait du poisson de cette manière.J’étais surpris,joyeux et jaloux.C’était l’habitude de pêcher qu’il avait en mer en Martinique avec en plus,dans MA rivière,le bonheur de l’eau claire et donc de voir les poissons.

Cette anecdote est révélatrice de la pollution intense des rivières puisque vers l’âge de 45 ans,j’ai voulu  montrer à mon épouse cette rivière que j’avais tant aimée et nous sommes allés en barque de Beaurieux à Vailly , soit une vingtaine de kilomètres et là,ce fut pour moi un choc : on ne voyait pas le fond et les cailloux à la plage avec 20 cm d’eau tant l’eau était sale,on ne voyait d’ailleurs le fond nulle part mais ,pire encore,les bancs de roseaux avaient disparus , mangés par les rats musqués,les nénuphars n’existaient plus et ne donnaient plus cette magnifique touche colorée que j’aimais tant,les herbiers de fond qui m’avaient causé tant de souci avec ma ligne n’étaient plus là non plus,bref,l’Aisne n’était plus celle que j’avais connu et je me suis mis à plaindre tous les petits du village qui ne connaitront jamais le bonheur de la botte de roseau,du gardon qui frétille,du brochet qui résiste et de la belle fleur de nénuphar qui illumine le soir l’eau qui s’écoule avec une sérénité devant laquelle on ne peut que devenir philosophe et s’incliner.

Je me demande dans quel état est aujourd'hui ma plage,je me demande si elle voit des enfants qui piaillent mais je ne me fais guère d’illusions,ils sont devant leurs tablettes et jouent à une noyade virtuelle avec un sauveur qui, muni de ses super pouvoirs,les extrait de l’eau,sans botte de roseaux  et sans mon nénuphar sacré.

 

La rivière où la gloire de mon père (à l’attention des habitants de Beaurieux 02160 en particulier,mais pas seulement)

Partager cet article

Repost0
24 mars 2019 7 24 /03 /mars /2019 08:12
Roquefraiche est en haut de la colline et vous avez également le beau village de LaurisRoquefraiche est en haut de la colline et vous avez également le beau village de Lauris
Roquefraiche est en haut de la colline et vous avez également le beau village de LaurisRoquefraiche est en haut de la colline et vous avez également le beau village de Lauris

Roquefraiche est en haut de la colline et vous avez également le beau village de Lauris

Je dois tout d'abord expliquer ce qu'est Roquefraiche à mes amis de Picardie qui me lisent régulièrement: Roquefraiche , c'est un ancien sanatarium,ouvert après donation d'un domaine de 40 hectares,le 1er mars 1942,en pleine guerre et devenu centre de pneumologie car la tuberculose sévissait à cette époque,mais qui pratiquait également la rééducation,qui possède un EHPAD ou maison de retraite,donc un véritable hôpital de proximité,situé au coeur du Luberon,dans la bonne petite ville de Lauris (4000 habitants) ,notre voisine (je parle de Puget).

Roquefraiche est rattaché à l'hôpital de Cavaillon. Roquefraiche affiche toujours complet et nous avons toujours beaucoup de mal à trouver une place pour nos habitants.

Roquefraiche , c'est un hameau situé en pleine montagne,comme l'étaient jadis les sanatoriums,avec, autour,quelques logements et une porte d'entrée signifiant que vous rentrez dans une propriété,dans un centre de pneumologie.Partout depuis la plaine de la Durance,on aperçoit Roquefraiche dont les bâtiments dominent les falaises et les pins.

Je connais particulièrement bien Roquefraiche puisque j'y ai été hospitalisé 2 mois lors de mon accident de moto de 2009.J'y ai appris à remarcher malgré toutes les ferrailles que j'ai eu dans une jambe (et que j'ai encore) et où on m'a surveillé mon hémo pneumothorax (sang et air répandus dans la plèvre du poumon)

Malgré me difficultés,ce fut un séjour pendant lequel j'ai été cajolé,très bien soigné,ce qui me permet aujourd'hui de faire 1000 km en 10 jours en tandem avec ma compagne.Résultat probant de l'efficacité du service.

Je ne veux pas vous raconter ma vie mais cette explication ne sert qu'à vous décrire combien cet hôpital de proximité fonctionne bien.

"Actuellement, la rééducation fonctionnelle a disparu au profit d'une unité de soins de suite indifférenciés et les soins de longue durée sont devenus des lits d'EHPAD.

En revanche, le site conserve sa spécificité et son savoir-faire historique concernant les affections respiratoires avec 47 lits de SSR spécialisés en pneumologie."

Les services administratifs,suivant la logique comptable et sans état d'âme,ont décidé de fermer Roquefraiche et c'est un véritable traumatisme pour Lauris mais aussi pour la région, énormément de monde travaillant à Roquefraiche (on m'a parlé de 150 personnes)

Je voudrai donc pousser un coup de gueule car j'ai entendu nos dirigeants mettre en exergue la ruralité trop longtemps délaissée pour favoriser les villes et maintenant les Métropoles,c'est à dire la course aux monstres,j'ai entendu ces mêmes dirigeants dire combien les Maires des petites communes étaient importants dans le maillage national, comprendre la désespérance des habitants des campagnes qui n'ont droit à rien,pas de TGV,pas de TER,pas de services publics,de moins en moins d'écoles , de moins en moins de banques,de moins en moins de commerces,de moins en moins de bistrots (importants pour les rencontres) etc etc mais ils continuent de paupériser ces mêmes campagnes en continuant de supprimer et toujours supprimer les services de proximité,même si ces ruraux payent les mêmes impôts que les citadins qui ont droit à tout.

Tout ceci est fait dans une logique comptable puisque c'est devenu le crédo de notre société: "il n'y a plus d'argent et il faut tailler dans les dépenses" Arrêtons Roquefraiche , vendons l'Aéroport de Paris,tout ceci relève de la même idéologie,celle de Bercy et de ses haut-fonctionnaires qui font la pluie et le beau temps .

Donc,je résume,d'un côté on nous dit qu'il faut revenir à la proximité,qu'il ne faut pas abandonner la campagne,qu'il faut lutter contre la désertification des territoires ruraux,qu'il faut également lutter contre la désertification médicale,qu'il faut revenir à la consommation locale,aux circuits courts etc etc et de l'autre on supprime un hôpital qui fonctionne,qui est toujours complet,qui emploie nombre de personnes qui restent donc à la campagne,bref,on marche sur la tête et , surtout , on ment aux Français.

De plus cette décision et , en général,ces décisions,se font SANS la consultation des élus,des Maires , des représentants du Département et de la Région,du Député,mais aussi des habitants,des employés,donc sans aucune consultation,à l'ère du soi-disant Grand Débat,et de façon autoritaire:" circulez,il n'y a rien à voir" ou plutôt "circulez , il n'y a pas à discuter" !!

Dans un premier temps,j'ai pensé qu'il serait possible d'en faire un très gros Ehpad ,bien situé, tranquille, mais c'était sans compter encore une fois sans notre chère administration qui a décidé que "niet" , ce n'était pas possible.Pourquoi , me direz-vous ?

Et bien parce que nous sommes soumis au PPRIF (Plan de Prévention contre le Risque d'Incendie de Forêt) et qu'il serait dangereux d'amener des retraités là-haut.On croit rêver ! cela fait des dizaines d'années que Roquefraiche existe mais il faut ouvrir les parapluies,qui ne sont plus des petits parapluies mais des protections immenses car tout le monde fuit les responsabilités dans notre monde procédurier.

Je me suis alors dit :" il suffit de déboiser tout autour , dans un rayon de 100 mètres ou plus,en laissant quelques arbres paysagés,MAIS NON!! pourquoi ? et bien parce que en montant à Roquefraiche,dans la colline,en voiture,on pourrait se retrouver coincé par les flammes.

On oublie que les déboisements pourraient être des abris mais surtout , on oublie que toute la colline est peuplée de multiples maisons et même d'un grand hôtel 4 étoiles,et que tout le monde,dont votre serviteur,se balade dans les sentiers merveilleux du Luberon.

Quelle ineptie !!En réalité je pense que cela ne reste qu'un prétexte et que la vraie raison provient de la logique comptable qui nous enferme dans nos provinces délaissées , malgré les dires au plus haut sommet de l'état.

Le Maire de Lauris,André Rousset,est parti hier matin en courant ,pour monter à Paris rencontrer la ministre de la santé et défendre sa commune en faisant le buz.courage André et bravo.(voir vidéo ci-dessous)

Voilà,mes amis,une fermeture de service public de plus,programmée à deux ans,en contradiction complète avec ce qui va ressortir du Grand Débat ,et dans le sens de l'abandon complet de la ruralité!!

Amen !!

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 mars 2019 6 23 /03 /mars /2019 13:53

C'est vrai ,et ce n'est pas une intoxication médiatique,il me semble que la planète brûle et il y a encore des gens qui regardent ailleurs.

Je ne suis pas un écolo modèle mais j'essaie d'arrêter les conneries.Je vais vous mettre en vrac tout ce que je pense de l'écologie et vous mettrez de l'ordre dans mes idées,si toutefois cela vous intéresse et si vous allez au bout de cet article.

Indiscutablement,depuis quelques années,quelque chose a changé dans ma perception de la planète et des hommes kangourous qui la peuplent.

Pourquoi je parle des hommes kangourous , me direz-vous ? (je fais les questions et les réponses car je suis seul à mon bureau) Et bien parce que les humains naissent avec une poche qui les obsède et qu'ils ne pensent qu'à remplir avec des sous,comme on disait quand j'étais petit.

Cette situation a toujours existé mais elle s'aggrave et les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres.Quel rapport avec l'écologie me direz-vous ? (toujours les questions et les réponses ) Et bien l'appât du gain des multinationales est maintenant à son maximum,enfin j'espère, et la pollution est dorénavant partout: dans la PUB qui nous envahit et qui consomme énormément d'énergie,dans les pesticides répandus au nom du profit et qui nous tuent à petit feu,dans les jeux vidéos qui polluent la moralité des enfants,dans l'hyperconsommation,dans l'obsolescence programmée,dans les achats Kleenex où tout est maintenant jetable,dans l'éducation polluée par les lobbies,etc etc tout cela,mes amis est dû en grande partie à la recherche du profit éternel.L'argent est devenu roi et a remplacé Dieu dans beaucoup d'esprit.

Les dirigeants des grands pays sont tous des populistes qui rament uniquement pour la recherche de voix,sans véritable courage pour éviter le désastre qui ne saurait tarder. Regardez les Américains qui ont permis la remise en route les milliers de puits à la recherche de gaz de schiste par fracturation,Amazon qui est prêt à couler des petits commerçants sans état d'âme et qui participe aux achats kleenex,Apple qui fabrique en Chine par des enfants (Eux c'est la pomme , nous c'est la poire !!) Notre ami Carlos,le roi de Renault/Nissan qui gagne 20 millions d'euros par an mais qui triche quand même,j'arrête là car ça m'énerve quand je vois toute cette population mondiale qui souffre et tous les gens qui vivent dans la rue en France.

Et l'écologie,Alain,Bordel !! et bien l'écologie va nécessité d'arrêter cette course folle à la croissance à tout prix et là est le lien avec la monnaie.Cette croissance à tout prix laisse forcément de côté tous les faibles ou ,plus simplement,participe à leur exploitation.

Attention,je ne suis pas forcément un adepte de la décroissance mais nous devons revenir à une consommation raisonnée,les appareils ménagers ou informato-numériques,les voitures ,etc ,doivent durer plus longtemps ,on doit manger mieux et consommer mieux.

L'agriculture doit arrêter de marcher sur la tête.Nous devons manger local , mieux et moins (combien d'obèses aux USA avec,parallèlement une espérance de vie qui commence à baisser pour la première fois.Comment comprendre qu'à Puget les poires de l'agriculteur se vendent 60centimes le kg pour ressortir à plus de 3 euros au supermarché ? Pire encore,les poires du Chili sont moins chères,malgré le carbone nécessaire au transport!!!on croit rêver.Vous tous qui me lisez,vous avez une responsabilité énorme quand vous achetez.Achetez local,en circuits courts et si possible au moins en agriculture raisonnée.

Vous allez me dire:" il faut avoir les moyens financiers " (questions/réponses)  Je vous signale que toutes les statistiques montrent que 30% des achats finissent à la poubelle lors des achats en supermarchés. Alors mangez mieux mais aussi mangez mieux.Mangez moins de viande car un kg de viande consomme 13500 litres (vous avez bien lu)  alors mangez en moins mais uniquement de la bonne viande,mangez également un peu de poisson gras mais pas trop de poissons qui disparaissent peu à peu,et mangez beaucoup de légumes et cuisinez.Enfin,ne mangez que des fruits de saison.Quelle est cette idiotie de manger des fraises à Noël ?

Faites un potager si vous le pouvez mais surtout,comme déjà signalé, cuisinez.Cuisinez simple mais cuisinez.Il n'y a rien de pire que les plats préparés qui ont TOUS les défauts: ils sont pleins de sel,de graisses toxiques,tout comme les brioches industrielles remplies d'acides gras trans,les plus toxiques pour l'organisme.Vous mettrez moins de sel (préférez l'Herbamare qui est un sel mélangé aux herbes aromatiques),vous pourrez mettre des épices,extraordinairement bons pour la santé et tous les bénéfices seront pour vous(alors qu'avec les plats préparés,ils vont dans les poches des grands groupes qui salent à mort pour que vous y reveniez car le sel est un exhausteur de goût )

Tout ceci favorisera l'écologie et si,en plus,vous triez vos déchets (je signale à mes amis de Puget qu'il y a maintenant un très important composteur devant le jardin partagé) et si vous faites attention à l'eau (avec des embouts qui mélangent l'air à l'eau) et si vous faites attention à votre consommation d'électricité en installant des LED et des lampes solaires (j'en ai trouvé des super pour mettre autour de mon poulailler et dans les allées,très fortes,très efficaces) bref,si vous faites tout cela vous aurez votre conscience pour vous.

Enfin essayez de convaincre un voisin et un ami,vous aurez fait le job.

J'entends certains dire:" oui,mais il y a tellement de pays comme à l'est ou en Chine qui ne font rien". Vous avez raison mais si personne ne s'y met nous allons droit à la catastrophe.

Mon propos ne repose pas sur la température extraordinairement élevée aujourd'hui(25° à l'ombre),non,elle repose sur des faits: la pollution des grandes villes et maintenant des campagnes(bientôt on ne verra plus les montagnes noyées dans les particules fines),l'augmentation extraordinaire du nombre des asthmatiques, les trous qui s'agrandissent dans la couche d'ozone,les déchets plastiques dans toutes les mers avec les poissons qui meurent,ces poissons de moins en moins nombreux et qui disparaissent peu à peu comme tous les animaux sauvages,la disparition des "cui cui "des oiseaux que je percevais chaque matin auparavant car ils meurent avec les pesticides,la disparition progressive des abeilles,notre pollinisateur naturel, les inondations à répétition,qui avait entendu parler de tsunami il y a 20 ans? , les déforestations pour produire de l'huile de palme qui vous tue peu à peu,la résistance aux antibiotiques qui est une vraie pollution due aux lobbies pharmaceutiques,etc etc

Après un tableau pareil,je vais aller boire un bon demi pression,excellent pour la santé et le moral,quand c'est fait avec modération.Mais attention,je ne suis pas un écolo sectaire mais un simple écolo de base qui voudrait faire un effort pour nos descendants.

En conclusion,même si nous ne sommes pas de parfaits écolos ,nous faisons un effort que je me dois de transmettre  en essayant de vous convaincre en regardant les vidéos ci-dessous très instructives (je n'ai pas pu éviter les PUB qui les précèdent mais à ignorer en 5 secondes)

Bises

 

 

Partager cet article

Repost0
14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 21:48
  Pi = 3,141 592 653 589 793 238 462 643 383 279 ... etc..
  Pi = 3,141 592 653 589 793 238 462 643 383 279 ... etc..
  Pi = 3,141 592 653 589 793 238 462 643 383 279 ... etc..
  Pi = 3,141 592 653 589 793 238 462 643 383 279 ... etc..
  Pi = 3,141 592 653 589 793 238 462 643 383 279 ... etc..

Quel est l'esprit si compliqué qui a réussi à inventé ce fameux Pi=3,1416  ou presque !!

La notation   est due à Adrien Romain , au XVIe siècle . Il  a choisi   car c’est la première lettre du mot grec  «  »  ( se lit « peripheria ») qui signifie circonférence .

  3,141 592 653 589 793 238 462 643 383 279 ... etc..

Tous ces chiffres après la virgule ont été trouvés par Archimède,vous savez ,celui qui disait que tout corps plogé dans l'eau en ressortait mouillé (ah,non,ça c'est Coluche,car Archimède lui,parlait de la poussée de bas en haut)

Un ordinateur américain a calculé jusqu'à la 150.000e décimale de , sans jamais tomber sur un chiffre rond !

Ce   nous a vraiment empoisonné la vie toute notre jeunesse.Vous savez tous que ce signe vous a aidé à calculer rapidement la surface de votre camembert préféré à partir de son rayon (R2,pour ceux qui auraient un trou de mémoire) ou la circonférence de votre roue de bagnole,toujours à partir de son rayon,comme si on avait l'habitude de mesurer le rayon de sa roue de voiture,sauf pour les plus malins,qui prendront le diamètre et diviseront par deux et appliqueront ensuite la formule   2R !

On disait régulièrement "Trois quatorze cent seize" : ceci mérite une bonne explication car c'est une valeur fausse (je n'ai pas fini de vous enquiquiner)  car il manquait X chiffres après la virgule.Je mets X car cela est illimité et certains s'amusent à apprendre le plus grand nombre de ces décimales.Un jeu de chien savant, en tout cas pour moi.

Revenons plus simplement à ce 3,14 que l'on peut appeler aussi "trois quatorze SANS seize "  ,vous saisissez la subtilité ? De toutes façons,3,1416 restera toujours un chiffre arrondi et j'adore cela car ça emmerde tous les esprits rigides.

J'ai déjà assisté à une bataille de .Pour moi les Pi sont souvent méchants car les Pi rates.Leur méchanceté vient du fait que le Pi sans lit dort peu.(ça,c'est pour les jardiniers).Les pi allaient ou les pi tètent quand soudain  les pi R se brisèrent sur les pi lotis, tout ceci était bidon car le pi ment.J'arrête mon délire.

Je ne parle pas de Pie et de tous ces papes qui ne signifient pas 3,1416 mais tout simplement " pieux".

Ah, les maths, ce charme indiscret, cette torture intellectuelle, qui vous fait penser tout à coup, alors que vous avez 14 ans, que vous êtes bête, car votre copain comprend ce que vous ne pigez  pas. 

Je me suis toujours débrouillé en maths sauf en géométrie descriptive, abandonnée depuis longtemps car trop virtuelle.

Je me souviens de mon prof de maths en Maths Elem au lycée Clemenceau de Reims (l’équivalent du bac C) On l’appelait Yoyo.Il suçait une craie en permanence. Tous les jours il faisait , sans s’en rendre compte, le même gag : " prenons un point au hasard " disait-il en tournant le dos au tableau et en se tortillant pour que son petit bras aille au dessus de sa tête et fasse un point sur le tableau . Il se retournait alors pour voir son point et , systématiquement, disait : " ah non celui là ne va pas "  et il se retournait pour recommencer. Le hasard fait bien les choses dit-on , à condition de le guider , a toujours été ma réponse.

Sacré Yoyo !!

Mais revenons à ,ce sacré farceur,ce joli emmerdeur d'ado,je me demande comment les cerveaux d'Archimède et de cet Adrien Romain ont de connexions,et j'aurai aimé lui faire un scanner pour voir si leur   fut un coup de pot.(pour ceux qui ne comprennent pas:si Pi est un coup de po(t) !!pas mal,non ?)

Les mathématiques nous permettent de cuisiner,de choisir le bon angle au basket ou en VTT dans un virage,mais aussi à étudier la médecine,l'architecture,la médecine,mais encore de gagner aux dominos,faire ses courses avec les additions mais aussi les codes barres,ou encore lorsque nous regardons les journaux télévisés, comprendre les graphiques qui apparaissent à l'écran. Et bien pour piger le reportage, nous analysons ces graphiques inconsciemment (vu dans le programme de mathématiques lors de la scolarité). Autres domaines : les travaux à la maison (rénovation, construction etc ...). Pour effectuer des travaux chez soi, il nous faut analyser la situation, calculer les surfaces, calculer le coût du matériel à utiliser, prévoir la quantité, ou bien encore évaluer la solidité du matériel par rapport à quoi il va servir. Également, si l'on veut faire des économies il nous faudra comparer les prix des matériaux dans les catalogues ou dans les différents magasins. Mais ce n'est pas ici que les mathématiques sont le moins visibles. Par exemple des populations entières les utilisent sans s'en rendre compte pour calculer les horaires d'un trajet pour arriver à l'heure, pour calculer un budget, des prix, vérifier une facture etc ...

Bref,sans les maths nous marcherions sur une seule jambe ou nous n'utiliserions que la moitié de notre cerveau.Et sans notre ,qui nous aide à l'insu de notre plein gré comme l'a dit un sportif célèbre,les roues tourneraient moins bien.

Certains se demanderont pourquoi je me jette tout à coup sur le , et bien,tout bêtement parce que j'aime le   (promis,je n'ai rien fumé)

Bonne nuit les petits !!!!!

 

BONUS: ÉVOLUTION DES MATHS

1950

Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Ses frais de production s'élèvent à 4/5 du prix de vente. Quel est son bénéfice ?

1960

Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Ses frais de production s'élèvent à 80 francs. Calcule son bénéfice.

Enseignement moderne des années 70

Un paysan vend une quantité de pommes de terre (Q) pour une somme d'argent (S). S vaut 100. Chaque élément "s" de S vaut un franc. Dessine cent barrettes représentant l'ensemble S ; une pour chacun de ces éléments. L'ensemble des frais de production (P) compte 20 barrettes de moins que l'ensemble S.
Représente l'ensemble P comme un sous-ensemble de l'ensemble P.
Tu fais ainsi apparaître le sous-ensemble (R) représentant la réponse à la question suivante : quel est le bénéfice réalisé ?

Rénové 1980

Un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 100 francs. Les frais de production s'élèvent à 80 francs, le bénéfice à 20 francs.
Devoir : souligne le groupe de mots "pommes de terre" et discutes-en avec ton voisin.

Réformé 1990

Un peïzan kapitalist privilégié sanrichi injustement de 20 francs sur un sac de patat, analiz le tekst et recherche les fote de contenu de gramère, dortograf, de pontuassion et ansuite di se que tu panse de cet manière de sanrichir.

Enseignement assisté par ordinateur 2010

Un producteur de l'espace agricole ciblé consulte en conversationnel une data-bank qui display le day-rate de la pomme de terre. Il loade son progiciel de computation fiable et détermine le cash-flow sur écran bit-map (sous MS/DOS avec config floppy et disque dur 40 Mo). Dessine avec ta souris le contour intégré 3D du sac de pommes de terre. Puis logue-toi au network par le 36-15 code BP (Blue Potato) et suis les indications du menu.

Enseignement 2019

Qu'est-ce qu'un paysan ?

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju