Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 08:16

En matière de sport je sens qu'il y a un transfert pour moi de l'acteur au spectateur.C'est une sensation étrange,un peu frustrante,demandant de l'adaptation mentale.

En effet dimanche matin , c'était le marathon de Paris que j'ai fait 5 fois,l' après-midi c'était Paris Roubaix que j'ai fait également dans son intégralité et le soir football à Marseille,sport que j'ai pratiqué dans ma tendre jeunesse  et donc j'ai regardé les deux premiers depuis mon confortable canapé et le troisième des tribunes.

Cela fout incontestablement un coup de blues et cette maudite nostalgie remonte au premier plan.

Je me souviens surtout de mon premier marathon de Paris après seulement 4 mois d'entrainement,sans m'être testé sur une plus petite distance,et c'est pour moi un souvenir magique.Participer à cette ambiance du départ,ce déplacement de plus de 30 000 coureurs est une vrai fête populaire comme je les aime.Ma copine Bernadette François m'avait accompagné gentiment pour un bon temps.Une vraie joie à l'arrivée en même temps qu'une délivrance:j'avais 48 ans!!

Pour Paris Roubaix ce fut plus tôt vers 35 ans avec mon ami Patrick Limpens,nous sommes partis de bon matin (3heures) du départ .La nuit au milieu de peloton de 200 ou 300 coureurs (6000 au départ) nous entendions les mécaniques bruisser dans la nuit .Nous avon eu tout de sorte d'aventures:des plaisantes ,d'autres plus tristes avec une fracture du crâne pour un coureur Belge,mais aussi des fou-rires quand on a fait le premier secteur pavé et que l'on a perdu boyaux,pompes et bidon que l'on avait omis de bien attacher.Le retour de Roubaix se fit dans les bras de Morphée.

Et puis un peu de foot pour finir avec les potes.On devient alors sélectionneur,critique et imaginatif dans le déplacement de la balle et des joueurs. 4 à 1 hier soir:carton plein pour l'OM

Une bien belle journée!!! une journée où le corps reste au repos et où l'âme du sportif resurgit comme à 20 ans .On ne se refait pas,on reste compétiteur et l'on fait un transfert sur les autres en repensant aux sensations que l'on vait eu jadis.Le corps est ainsi fait qu'il refuse avec l'âge les efforts violents ou longs et éprouvants,mais le souvenir reste intact.

La vie reste une belle aventure ,même si bien sûr elle ne se résume pas aux sports,mais ceux-ci contribuent au plaisirs partagés , mais aussi à une certaine jouissance personnelle.Les hommes et les femmes ont toujours quelque chose à se prouver ; leur jeunesse!!


Le sport consiste à déléguer au corps quelques-unes des vertus les plus fortes de l'âme.


                          Jean Giraudoux

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju