Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 08:10

En voyant les copains disparaître,je me suis  demandé quel était le but de la vie.
Est-on là pour travailler,non je ne le pense pas,car on travaille souvent uniquement pour survivre(je reviendrai sur l'article du Nouvel Obs qui m'a passionné:les métiers qui rendent heureux).Je suis toujours étonné d'entendre ,lors de licenciements collectifs comme dans les abattoirs de Bretagne,les employés dire qu'ils aimaient leur travail.Pour savoir si on aime son travail,il faut se demander si on ferait la même chose sans rémunération.C'est le seul marqueur d'un métier passionnant.J'ai eût la chance d'être passionné par mon métier et je continue de l'être et j'avoue être privilégié.Le travail peut être un moteur,sans plus.

Je pense que ce n'est pas le principal car le principal c'est de "Transmettre". C'est à dire avoir des enfants,car nos enfants et petits enfants nous passionnent car ils ont le même patrimoine génétique que nous.Car je l'ai déjà dit et déjà écrit,les enfants des voisins sont aussi sympas et aussi beaux que les nôtres,mais nous n'avons pas le même attachement.Certains vont trouver cela tout naturel mais tout le monde sait qu'il y a des enfants qui font des misères à leurs parents mais que ceux-ci continuent d'aimer. J'appelle cela l'amour génétique.Combien ai-je vu de femmes stériles dépressives.Combien de couples se séparent ou souffrent car ils ne peuvent pas avoir d'enfant.Car dans ce cas ,la transmission s'arrête et c'est toujours une souffrance et une sensation d'échec de la vie,même si souvent ce sentiment est bien caché.

Et puis,je pense qu'il est plus facile de se regarder dans la glace avant son départ,quand on a fait le bien autour de soi,quand on a donné de soi-même pour faciliter la vie des gens,pour leur venir en aide,pour partager.C'est sans doute le plus grand défi de l'homme(car l'homme n'est pas spontanément bon) : avoir un parcours fait de bonté et d'amitié avant de s'éteindre.Ce n'est pas toujours facile car chacun a ses occupations et ses préoccupations. Mais déjà, par exemple,il est possible d'être sympa avec les autres dans toutes formes de communications,ce qui est un point de départ.Puis ,chacun d'entre nous connaît un "vieux" ou un couple en difficulté ou un malade et il est déjà important de prendre des nouvelles .C'est un début!!

A ce propos,je voudrai mettre à l'honneur tous les bénévoles de la  terre car qu'est-ce qu'un bénévole sinon quelqu'un qui s'occupe d'autrui.Les politiques feraient bien de créer une journée du bénévolat,pour sensibiliser notre jeunesse ;les bénévoles ont besoin de reconnaissance.En dehors de mon métier,dans toutes mes occupations associatives,j'ai été aidé par des bénévoles et j'avoue ne pas les avoir assez remercier;je le regrette car ils ont toutes et tous eût beaucoup de mérite de me supporter.

Enfin ( ou en fin !!) quand la vie s'arrête ou est sur le point de s'arrêter, la question qui vient aux lèvres est souvent la même que l'on soit croyant ou non :ai-je fait un bon parcours, ai-je été humain,ai-je donné assez aux autres,ai-je été un bon père et grand-père ,ai-je été un bon compagnon ?? Voilà les questions existentielles qui sont posées en bout de course,voilà les questions que j'ai souvent entendu dans le secret d'une conversation à deux,une dernière conversation,nécessaire car apaisante.

C'est un départ récent qui m'a fait repenser à tout cela et toutes ces "boîtes" qui se referment emmènent toujours dans la tombe la même question : " ai-je fait un bon parcours ??"

 

La mort c'est comme la fin d'une belle journée,quand le soleil se couche et que les draps de la nuit enveloppent  le corps.

 

                   C'est de moi mais ne le dîtes à personne!!!!!!(exytrait de mon bouquin caché sous mon matelas)

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju