Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 12:16

Il y a un an ,le 5 septembre à 13h15 ,ma vie a basculé sur la route à 500 mètres de ma maison.

Je vous ai déjà dit que j'avais la faculté d'oublier les moments difficiles de ma vie mais là,la cicatrice est trop récente et je me revoie sur la route en train de faire le bilan de toutes mes fractures en attendant les secours.

J'ai vécu des heures sombres en réanimation où vous êtes un numéro,celui de votre chambre,et,bien qu'en étant du métier , les soignants passent devant vous sans un salut et sans un petit signe qui peut amener un peu de soleil dans ces ténèbres.

Il faut être fort physiquement et moralement pour en sortir ,mais en réalité on est impuissant et obligé de se laisser aller dans les mains des médecins qui ne regardent souvent que le tableau électronique où toutes vos constantes sont affichées en permanence,car on est relié par des tas de fils et de perfusions,percé partout et immobilisé sur le dos 24h sur 24.C'est difficile pour ne pas dire insupportable.Les aide-soignantes ne sont pas sympa sauf une vieille marocaine et une jeune sénégalaise qui m'ont lavé et nettoyé sans pudeur et avec gentillesse.Les autres m'ont laissé dans "ma merde" au propre comme au figuré et ont failli compromette  tout en m'abandonnant lors de mon premier lever qui m'a occasionné un malaise .J'ai été sauvé par les copains qui venaient me rendre visite à ce moment là.Pour moi , les copains ont toujours,toute ma vie,été les piliers de ma vie avec ma famille évidemment.

Je viens de lire sur le "JDD" les confessions de Jonnhy sur sa sortie de l'enfer et mes yeux sont devenus humides car il y a de la similitude et Rondeau(ambassadeur de France à Malte et écrivain) qui explique cela le fait très bien.

Aujourd'hui je suis un homme neuf mais différent et la tolérance,la gentillesse,la convivialité,la réincarnation dans mes enfants,l'écologie au sens noble sont tous devenus encore des idées plus accentuées et plus belles.

J'ai des tas de projets pour moi,pour ma famille et pour mes amis.

Mais maintenant je termine en vous l'avouant.J'ai mis un an à me reconstruire même si je ne l'ai jamais avoué.

DSCN4999

Partager cet article

Repost0

commentaires

MARIE JO 06/09/2010 15:18



He oui Dr un an déjà il est vrai c'est court et c'est long hier j'ai pensé encore plus à vous car j'ai effectué pour la
1ère fois une balade en moto( courte mais très bien )


Je n'ai pas eu peur mais j'ai pensé à votre accident.


Je vous comprends également pour l'hôpital il y a 10 ans maintenant mon séjour a duré 2 mois ce sont des moments que l'on n'oublie pas mais nous sommes là et c'est merveilleux de profiter des
siens malgré les séquelles avec lesquelles on doit dontinuer.


Gros bisous


Marie Jo


 



sage alain 06/09/2010 09:05



Oui un an c'est court dans la vie et je ne me plains pas ;je revis à peu près normalement et c'est inespéré.Oui la vie est belle et plus riche dans nos pensées


 


Alain



mijo 05/09/2010 22:48



Un an c'est à la fois long et court pour la reconstruction du corps. Je viens de terminer le livre de Victor Lanoux qui explique tout son parcours après son intervention sur un anévrisme qui lui
a laissé des séquelles pendant des mois. Une vie au quotidien dans les hôpitaux, un geste à récupérer après des semaines de rééducation, et combien la présence de la famille proche est si
importante. Mais le jeu avec la vie n'est jamais fini. Profitez mijo



francine kolb 05/09/2010 14:12



c'est bien vrai Alain, mais malgré ce que l'on a perdu (et que l'on continuera toujours à regretter), la vie "d'après" est plus belle, plus pleine et plus riche que celle d'avant


francine



Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju