Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 00:03

Nous allons commencer la campagne électorale avec la rédaction d'une plaquette destinée aux Pugétaines et Pugétains.Certains diront que c'est sans doute la plus belle période des promesses et ils n'auront pas tort,sauf à Puget où le programme de 2008 a intégralement respecté sans augmenter la pression fiscale.

Mais mon sujet n'est pas vraiment de convaincre mes administrés ( la campagne n'est pas commencée)mais plutôt d'essayer de donner ma version de la vie d'un village.

Tout d'abord qu'est-ce qu'un village ? est-ce un problème de population ? certains me diront que oui mais savez-vous que beaucoup de villes ont des quartiers qui fonctionnent comme un village;c'est le cas de Marseille qui est la réunion d'une quinzaine de villages qui sont devenus maintenant des quartiers où tout le monde se connaît et qui ont gardé un certain esprit dit "village".

Pour moi c'est un état d'esprit , c'est un lieu ou se développe la solidarité et la convivialité,c'est un lieu où l'organisation dite sociale s'occupe aussi bien de la jeunesse que des plus vieux,c'est un lieu où on connaît ses voisins,bref c'est un lieu où la mission de ceux qui organisent la vie ont principalement comme préoccupation de leur donner du bonheur.

Je suis toujours très désolé de voir souvent les villages se transformer en véritable dortoir : les gens rentrent en fin d'après-midi,ferment leur porte à clé ,allument la télé où se mettent devant leur ordinateur et basta !!! chez ces gens là .... comme disait Jacques Brel,le grand Jacques,on vit seul mes amis,on vit seul.

J'ai connu le village dans mon enfance ,à Beaurieux,dans le département de l'Aisne,un village où tout le monde se connaissait,où les garnements que nous étions faisaient des farces,où le patin à roulettes,ancêtre du skateboard,le vélo et la canne à pêche étaient un véritable motif de lien social chez les jeunes , où les potagers et le banc devant la porte permettaient le soir des échanges.

Que s'est-il passé pour en arriver à cette transformation des villages? et bien les citadins,avec l'esprit citadin (le style laissez-moi tranquille ou moins poli,foutez-moi la paix) se sont déplacés dans un premier temps en périphérie des villes , puis, devant la flambée des prix,se sont exportés à la campagne , mais en gardant leur esprit citadin:ce sont les fameux villages dortoirs,où les cloches de l'église et le coq qui chante le matin gênent leurs habitants .

La recherche du bon vivre,du bien vivre,du bonheur pour tous,de l'entraide,de la solidarité,du lien social,la recherche aussi du développement culturel,bref , la recherche du confort doit être le seul motif qui anime un élu de la République.Pour moi,la recherche d'une place ou d'un titre n'ont pas lieu d'être; on pourra me dire que si j'ai voulu et si je veux encore être Maire c'est bien que je recherche une place ou un titre !! et bien pas du tout et si quelqu'un s'était imposé je me serai effacé,car les années passent et j'ai encore tant de choses à faire.Je pense qu'on se doit de présider aux destinées d'un village comme un bénévole ,exactement comme pour mes consultations à Médecins du Monde qui se font toujours dans une superbe ambiance rassemblant des bénévoles qui n'ont  qu'une seule idée dans la tête : rendre service.Et rendre service est bien plus facile quand il y a un esprit village,avec le souffle de la solidarité dans notre société du chacun pour soi,dans notre société de l'égoïsme.

La mayonnaise prend bien à Puget depuis quelques années.Certes , tout n'est pas parfait et on fait avec les moyens de la commune,mais les associations multiplient à l'infini les activités;certes il y a encore trop de parents qui viennent à la sortie de l'école et qui disparaissent avec leurs petits sans nouer de relations,certes trop de couples ne participent jamais à aucune manifestation du village,certes on voit encore des personnes âgées s'isoler sans demander l'aide que nous sommes prêts à leur accorder ,mais tout cela à tendance à diminuer progressivement,même si les bénévoles sont toujours les mêmes et finissent par s'épuiser. Néanmoins nous réussirons à installer l'esprit village avec la persévérance de celui qui pense que reconstruire une identité avec un brin de chauvinisme tolérant correspond sans doute aux prémices de l'installation du lien social intergénérationnel.

Tout cela est mon voeu le plus cher et correspond à l'idée que je me fais de l'évolution de notre village, même si certains me trouveront un peu idéaliste .Il y a encore du travail,beaucoup de travail qui doit se faire dans la bonne humeur et la gentillesse mais je pense que nous sommes sur la bonne voie ,sur la bonne carraire (chemin) comme on dit en Provençal.

 

Dans ce coin du monde qu'est un village,il y a à peu près toute l'humanité.

 

                                     Jules Renard

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju