Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 19:38

75,92,42,08,25,59 ...... non rassurez vous,ce n'est pas le tirage du loto mais les plaques minéralogiques vues ce matin en allant au marché.Oui,les touristes sont bien là et ont envahi le Luberon depuis le début de l'été.On les voit partout,en vélo sous la chaleur provençale,vers 11h ou 15h alors que c'est l'heure de l'apéro ou de la sieste.On les voit aussi bizarrement vêtu,en caleçon de bain,jouant au tennis torse-nu,les femmes pédalant en soutien gorge dans un cagnart à ne pas mettre un provençal dehors.Les boutiques de Lourmarin,notre charmant village voisin,font des affaires,les galeries d'art aussi .Enfin on voit des attroupements devant les agences immobilières qui se portent bien dans le Luberon.Enfin il y a une effervescence qui contraste avec la tranquilité de l'hiver et c'est tant mieux pour les emplois et nos maraîchers dont les étals de melons et autres fruits ne désemplissent pas
Mais il y a des questions que je me pose: pourquoi les vacances changent-elles autant les gens ? Pourquoi les corps s'exposent-ils soudainement au moindre rayon de soleil ? Je connais des gens qui sont cravatés tout au long de l'année , qui ne se dépouilleraient pas ainsi dans leur commune ,même avec de fortes chaleurs et qui arrivent dans le sud transformés.Quelle en est la raison ?
Je pense que la notion de vacances alliée à celle du soleil et du midi,agissent comme du Prozac sur les individus ,provoquant ainsi une desinhibition ,déclenchant ainsi de véritables salves libératoires.
Je me suis demandé ce matin si j'avais été ainsi ,en venant en vacances  et ma réponse est formelle:c'est non car  la vie dans mes villages de Picardie n'inclinent pas à de tels comportements.
Mais,à la limite,je comprend et ne désapprouve pas cette libération car ce qui est le plus grave ,c'est le carcan dans lequel vivent un bon nombre de Français le reste de l'année.Au boulot,la décontraction n'est pas toujours de mise et le temps que passe à se préparer un monsieur ou une dame chaque matin n'a rien de comparable s'il travaille ou bien s'il est devenu touriste.
Ici, même dans ma fonction de Maire,même en recevant le Préfet comme la semaine dernière,aucune cravate à l'horizon.Everybody is cool !!!! Alors peut-être qu'il n'y a pas que les touristes que la Provence détend,je pense que cela influe aussi très fortement sur le tempérament des autochtones.
Bien sûr,notre petit village de Puget vit en dehors du tourisme et garde une belle tranquillité .Car nous ne rencontrons personne dans le massif en dehors de quelques hurluberlus qui se promènent en tongs et que l'on doit ramener près de leur voiture car ils sont souvent en perdition dans une chaleur torride.
Je suis aussi souvent un touriste et je vais l'être à nouveau en septembre avec une traversée en tandem duPérigord,des vallées de la Vézère,de la Dordogne et du Lot,mais je ne me vois pas pédalant à moitié " à poil" car en dehors de la tenue il y a un incontournable en médecine , c'est le capital soleil qui s' épuise à la vitesse grand V.N'oubliez pas,mes amis,que les cancers de la peau progressent à toute allure et que notre corps n'est pas destiné à absorber les rayons du soleils,si forts en Provence.Nous ne sommes pas des Africains et n'avons pas leur caryotype.Amis touristes,les tenues légères mais protectrices sont fortement conseillées.Vous êtes tous les bienvenus dans notre région,terre de culture avec le festival d'Avignon,d'Aix en Provence et de la Roque d'Anthéron,mais ne gâchez pas la belle fête des vacances par des comportements "colonisateurs de passage" (ça,c'est pour les Parisiens) qui donnent la chair de poule aux colonisés !!

Un pastis très léger sous un platane dans le calme du Luberon au milieu du chant des cigales et des lavandes en fleur n'est-il pas le plus beau cliché de la Provence ? mais je vous rassure,ce n'est pas qu'un cliché.

 

Un touriste se reconnaît au premier coup d'oeil.C'est un individu habillé d'une manière telle que,s'il se trouvait dans son propre pays,il se retournerait dans la rue en se voyant passer.

 

                 Philippe Meyer

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju