Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 15:34

J'ai été surpris ce jour par une remarque d'un de mes invités , qui disait que cela ne servait plus à rien de savoir ses tables de multiplication puisqu'il y avait maintenant des calculettes.Cela m'a fait bondir car c'est un des témoins du début de la décadence humaine.

En effet , comment une femme , ou un homme , comprendront-ils que 7 kg de carottes à 3€ font 21€ quand ils feront leurs courses ,à moins que l'on se promène en permanence avec sa calculette ?

Et puis ,si on suit ce raisonnement , on écrit comme le font les jeunes pour leurs SMS , c'est à dire :" c'est " devient "ç"  et tout à l'avenant.La décadence.

On m'a parlé d'énergie à dépenser pour connaître les tables , mais comment avons nous fait ? il suffit de quelques jours de travail et le tour est joué.

Je pense que l'on vit dans une société qui se dégrade et où le goût de l'effort et de la persévérance disparait peu à peu et même les adultes que nous sommes ,sont en train de banaliser l'effort intellectuel de l'apprentissage des bases de notre société et de notre histoire.

L'abandon de la langue française et de l'arithmétique est le début d'une décadence et d'une spirale infernale nous tirant vers le bas.Comment comprendre les équations et les racines carrées sans connaître le B A BA des tables ? comment lire une littérature historique comme Victor Hugo,Verlaine ou Raimbaud sans savoir un minimum de grammaire ?Comment apprendre les langues étrangères sans savoir le Français ?

Je pense qu'il y a un effort important à faire pour mettre en valeur nos bases fondamentales.Ce n'est pas du chauvinisme , c'est de l'instinct de survie.La survie de notre langue et la survie des fondamentaux qui gèrent notre socièté et qu'il faut comprendre pour que notre société perdure.

Ne nous laissons pas aller dans la facilité et notre devoir d'éducation reste intacte.En tout cas , j'y veille pour mes petits enfants comme j'y ai veillé pour mes propres enfants.

 

 

Comment se fait-il que les petits enfants étant si intelligents,la plupart des hommes sont si bêtes ? ça doit tenir à l'éducation !

 

                                Alexandre Dumas fils

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju