Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 12:22

                               ATTENTION, CECI N'EST PAS UNE PROPAGANDE ELECTORALE

 

Le "care" en anglais , veut dire littéralement "soin";en réalité cela veut dire prendre soin des autres.Quand je me retourne,j'ai l'impression d'avoir passé ma vie à cela: dès le lycée,j'étais Président du foyer et je me décarcassais pour aller chercher des "biscuits roses de Reims" ou des biscuits "Rems" cassés  que tout le monde connaît  pour les revendre et acheter ainsi des jeux pour le foyer.Puis ce fut les études et la fameuse "corpo",mais c'est surtout avec mes patients que j'avais l'impression d'exercer ce fameux "care".

J'étais de garde toutes les nuits et je me vois encore répondre au téléphone à 2 heures du matin,de donner un traitement par téléphone et ensuite de ne pouvoir dormir car l'inquiètude montait en moi  et je me relevais,je m'habillais et j'allais voir le malade;c'était la seule manière pour moi de pouvoir m'endormir du sommeil du juste.

Et puis il y eut toutes les associations que j'ai animé,sportives ou professionnelles,municipales également avec la création d'un centre aéré et une salle informatique avec les emplois jeunes de Martine Aubry que nous avons rencontré avec ma chère Andrée et nous avions été félicité.

S'occuper des autres.... pourquoi ? on a tant à faire avec soi-même,notre esprit évoluant dans tant de contrariétés personnelles,pourquoi aller s'enquiquiner avec les autres ? cela est un mystère.

Les philosophes et les psy vous diront que cela valorise le bénévole,le rend heureux,heureux de l'aide matérielle ou psychologique que l'on apporte à son prochain.Moi,j'irai plus loin, et je pense que l'on ne peux pratiquer le "care " que si on est détaché de toute prétention de retour et que si on aime les gens,quelque soit leur niveau de vie,leur couleur de peau,leur religion,leurs opinions politiques,leur métier et surtout leur pensée.

Je l'ai déjà raconté sur mon blog ,j'avais eu une demande d'une de mes anciennes petites patientes qui voulait faire médecine (en souvenir de moi et j'en suis très fier) et qui voulait des conseils:le seul que j'ai trouvé c'était d'aimer les gens,sans arrière pensée.

Je le vois lors de mes maraudes dans les rues de Marseille avec le camion de Médecins du Monde:tous autant que nous sommes,médecins,infirmières,accompagnatrices,toutes et tous bénévoles,nous aimons les gens et ceux-là même le ressentent et nous font confiance.Je n'ai jamais eu aucun problème avec tous ces fracassés de la terre mais j'en ai eu avec les voisins qui ne comprennent pas qu'on viennent les soigner:

quelle tristesse !!

Enfin,je pense qu'il en est de même pour les habitants de Puget et j'en parlerai lors de la réunion publique,car depuis 10 ans que je vis avec eux je suis heureux et j'ai envie de prendre soin d'eux.Certains vont crier au loup électoral,et bien non,car être Maire n'est pas un but en soi pour moi,c'est une partie de mon activité et de mes projets mais surtout,c'est une partie de ma pensée.Je vous ai déjà dit que j'étais atteint d'un syndrome de Stockolm chronique et cela est traduit par une de mes gentilles conseillères par ceci:"avec toi,tout le monde il est beau,tout le monde il est gentil" qu'elle me répète en boucle.Les seules personnes qui m'indisposent sont celles qui manipulent ou qui mentent.Ce sont d'ailleurs souvent des personnes dont le passé , le présent et sans doute l'avenir sont ou seront marqué par une absence de charisme,une absence du don de soi,bref une absence de "care".Dans le Nord on disait:"grand diseux,petit faiseux"!!!!(traduction:ce qui parlent beaucoup en font souvent le moins) Pour moi,ces personnes n'appellent qu'une réflexion : "tant pis pour eux"!!!

Alors,pourquoi cet article ? et bien quand je vois les réflexions des uns et des autres,quand je vois les hommes politiques dans leur ensemble,quand je vois les conflits des nations,quand je vois le racisme ambiant,quand je vois l'intégrisme,quand je vois l'intolérance..... et bien je suis heureux d'être comme je suis.Et croyez-moi,c'est beaucoup plus facile d'être "gentil" que d'être "méchant",car même si on est quelques fois critiqué pour notre côté "lisse",on est quand même beaucoup,beaucoup plus heureux.

 

                                                      Le bénévolat,
                                  c'est l'art de la gratuité du coeur,
                                            du geste et du temps.


                                                      Le bénévolat
                                           ne connaît d'autres lois
                                           que le besoin de l'autre,
             percevoir avec lui et trouver ensemble les solutions nécessaires.


                                               L'engagement bénévole,
                                  ne serait-ce pas là une façon d'humaniser
                            une société qui s'individualise de plus en plus?


                                                        Le bénévolat,
                                       c'est une fleur que l'on s'offre.


                                                       Le bénévolat,
                                     c'est un cheminement personnel :
                                     c'est une fenêtre ouverte sur le monde.


                                                       Le bénévolat
                                             a tellement de valeur
                                            qu'il n'a pas de prix.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju