Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 16:25

Je vais regarder encore ce soir les Tontons Flingueurs et ce,sans doute pour la 20ième fois.Je connais les répliques par coeur et cela ne m'ennuie jamais.Cinquante ans après,Lautner nous laisse orphelin avec un cadeau inestimable en héritage:les Tontons Flingueurs.Alors,même s'il a fait beaucoup d'autres films comme le Guignolo,Flic ou voyou,Le Professionnel,Joyeuses Pâques etc..etc.ce sont les Tontons Flingueurs qui resteront dans la cinémathèque comme un grand moment de comique servi par des acteurs impayables,un sommet de parodie de film policier jamais atteint où Ventura,Blanche,Lefèbvre et Blier incarnent un quatuor détonant.

Quelques répliques cultes vont vous rafraîchir la mémoire:

 « Non mais t’as déjà vu ça ? En pleine paix ! Il chante et puis crac, un bourre-pif ! Il est complètement fou ce mec. Mais moi, les dingues, j’ les soigne. J’ vais lui faire une ordonnance, et une sévère… J’ vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu’on va l'retrouver, éparpillé par petits bouts, façon Puzzle. Moi, quand on m’en fait trop j’ correctionne plus : j’dynamite, j’disperse, j’ventile ! »,

« Patricia, mon petit… Je ne voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier… l’homme de la pampa, parfois rude, reste toujours courtois, mais la vérité m’oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menues ! »,

« Les cons, ça ose tout ! C’est même à ça qu’on les reconnaît  et puis bien sûr , touche pas au grisbi,salope!!»,

Toutes ces répliques sont signées Michel Audiard.Il est à noter que Ventura a remplacé Gabin qui était en désaccord avec Lautner.

Regarder ce film est toujours un moment jubilatoire et je me retrouve comme tous ces enfants qui peuvent voir 20 fois le même film,connaître la fin mais resté toujours captivé en regardant à chaque fois des choses différentes  sur tous les plans du film , en savourant les dialogues et en regardant ce jeu extrordinaire des acteurs.Je retrouve alors mon âme d'enfant et je me surprend quelques fois à réciter les dialogues qui sont devenus de grands classiques.

L'ambiance sur le tournage des Tontons Flingueurs était des plus cocasse. En effet,Francis Blanche, qui venait du café-théâtre, aimait à manier l'autodérision jusqu'à l'excès, et ce, au grand désarroi de son partenaire Lino Ventura qui lui préférait les choses écrites et établies à l'avance. Ayant compris cela,Georges Lautner resta sourd aux complaintes de Ventura et encouragea au contraire Francis Blanche dans cette voie.

""Alors, y dors le gros con ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule. Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban. J'vais l'renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux."

Le Terminus des Prétentieux devrait faire réfléchir certains quidams qui nous dirigent ou nous entourent!!!!

627689_0203117153872_web_tete.jpg




Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju