Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 21:47
P1010193.JPG
J'ai passé ma première journée sans béquilles et j'avoue avoir eu beaucoup d'appréhension.Je me retrouve tout à coup avec une vie instable,une regard boitillant et un manque de sérénité certain.Enfin je vais ..
Je me lève du fauteuil et cherche partout mes béquilles.Elles m'ont accompagné pendant toute cette période difficile et je les remercie et ,je l'espère,je leur dit adieu.Mon 45 fillette va supporter mes 90 kg dorénavant mais ma faiblesse musculaire  est impressionnante.Enfin,le temps va passer et tout va rentrer dans l'ordre.Je pense pouvoir reprendre mes ballades dans le Luberon et mon VTT en avril.Ce n'est pas si loin.
C'est curieux comme j'avais reconstruit une stabilité du corps mais aussi une confiance de l'esprit avec ces béquilles.Je ne leur parlais pas mais je les appréciait pour leur compétence à me laisser debout.
Maintenant que j'en suis orphelin,je ne fais pas le malin et c'est un peu comme si j'étais sur un vélo sans pédales.Car les béquilles sont un élément de stabilité mais aussi un élément moteur qui donne une certaine puissance artificielle.
Je marche seul mais je n'ai pas une confiance absolue dans ma jambe droite et vous ne pouvez pas savoir comme cela est un handicap car cela donne un manque de confiance en soi.
Même avec un bon moral , on a peur.
Il faut que mon esprit retrouve un schéma corporel traditionnel et cela va demander quelques semaines mais je sens nettement que je suis sur le bon sentier.
Le handicap permanent est tout à fait plus grave et marquant mais ce déficit passager interpelle mes neurones sur la situation des handicapés moteurs que l'on plaint plus que l'on ne soutient.
Merci à mes béquilles que je vais rendre à mon ami qui me les a prêté,non pas avec nostalgie, mais avec une certaine reconnaissance.

Se défaire des habitudes quotidiennes du corps,c'est se donner la chance d'un autre rapport à la pensée.

                  Hélène Grimaud

Partager cet article

Repost0

commentaires

M'ILLUMINO D'IMMENSO 14/01/2010 10:00


Oui, les béquilles sécurisent au m^me titre qu'une chambre d'hôpital...lorsqu'on en sort on se sent un peu perdu : ceci dit, c'est la normalité qui reprend le dessus...et c'est bien.
Je vois quand même que tu veux reprendre des activités à vélo...c'est bien ; et la moto ? tu n'y toucheras plus ?
Moi, je me tate pour reprendre ma vespa au printemps m^me si dans ma famille on me dit que je ne suis pas raisonnable...
C'est peut être une façon d'arréter le temps qui passe...
Amitiés
Alain


Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju