Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 20:30

Même quand on est entouré et très bien entouré nous avons tous connu des moments de solitude : seul face à ses propres problèmes,seul face à ses propres doutes,seul face à la mort promise,seul face à un monde qui grouille bruyamment.

C'est une sensation qui peut être désagréable mais qu'il faut gérer.

Cette sensation a été exacerbée lors de ma consultation de vendredi à Promosoins à Toulon,où j'ai rencontré beaucoup d'étrangers,beaucoup en situation irrégulière,tous sans droit de santé ouvert,et tous un peu paumé dans notre monde cloisonné.

J'ai vu des hommes et des femmes perdus dans une terre qui leur était promise,qu'on leur avait vanté et qui avaient payé cher pour rêver.Ils sont maintenant seuls au monde,vivant le plus souvent dans la rue ou dans un foyer peu sûr;ils sont utilisés par des entrepreneurs qui les emploient au noir et qui remettent dans la rue le soir venu pour y retrouver l'insécurité et la solitude.

Tous ont été formidables de gentillesse et de respect avec moi et tous sont repartis avec une lueur d'espoir dans les yeux après avoir vu notre groupe s'occuper d'eux: café,biscuit,vêtements, gentillesse, secrétaires ,assistante sociale,psychologue , médecin , pharmacien,tous bénévoles.

Nous avons soulagé leurs maux et calmé leur angoisse générée par leur solitude pendant un petit moment.Je sais car je le sens que c'est très temporaire  et que la solution est difficile.Mais comment ne pas aider les gens dans la détresse,comment ne pas leur faire oublier leur condition précaire en les accueillant au mieux ?

Leur solitude me touche et je ne peux m'empêcher de penser à eux quand la nuit tombe et que les derniers rayons de soleil disparaissent à l'horizon,car je sais qu'ils vont retomber dans leur solitude qui génère leur angoisse.

Ce n'est pas à nous ,médecin et autres bénvoles, de gérer le problème mais aux politiques;nous,nous ne sommes là que pour apaiser leurs maux et les comprendre.

 

Notre grand tourment dans l'existence vient de ce que nous sommes éternellement seuls,et tous nos efforts ,tous nos actes ne tendent qu'à fuir cette solitude.

                                            Maupassant

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju