Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 21:36

dyn002_original_427_341_jpeg_15398_065629f0dd8440cef33d5a39.jpg

Ne me parlez pas de la santé:c'est une vraie "salope",comme aurait François Morel à propos du bonheur.

C'est une ennemie qui se cache,une dissimulatrice qui ne joue pas carte sur table,une véritable manipulatrice qui se cache et qui sort de chez vous sans votre autorisation.

La santé est un véritable artifice et un maquillage permanent.Pourquoi ne naît-on pas malade pour finir en bonne santé ? on s'habituerai et surtout on vivrait avec espoir,l'espoir de retrouver celle qui se cache en vieillissant,celle qui fait défaut aussi bien aux enfants qu'aux vieiliards,celle à qui on porte un toast entre amis,en famille,celle que l'on souhaite à toutes et à tous le jour de l'an,celle qui s'effrite qoi qu'il arrive et qui déserte les hôpitaux,celle qui permet de faire du sport,de faire vibrer le corps mais aussi l'esprit,bref celle qu'on envie toujours au voisin bref celle qui est notre meilleure amie.

C'est elle que j'ai essayé de retrouver chez tous mes patients alors qu'elle était cachée au fond du lit,cachée dans le sac de médicaments,cachée derrière la prise de sang ou le scanner.

Cette sacrée santé n'a aucune reconnaissance pour ceux qui ne fument pas , qui ne boivent pas,qui sont sportifs et qui mangent sainement ; non, elle cède à n'importe quel petit virus rabougri comme Ebola,elle cède aussi sous le poids des ans et laisse se développer les rides et l'arthrose,quelle ingratitude !!

"Tant qu'on a la santé " est sans doute un des dictons le plus connu ,oui,surtout des malades qui l'ont perdu et qui ne la retrouve pas.Car ,autant elle se laisse quelques fois reconquérir comme une amoureuse transie,autant elle peut se consummer comme une cigarette mal éteinte pour finir dans la cendre et la poussière.

Car elle a ses têtes ,la santé et vous avez intérêt à être copain avec elle car elle a un ennemi elle aussi qu'elle laisse cheminer dans les corps,doucement,sans bruit,quelques fois sans véritable lutte ,sans prévenir,pour surgir comme un coup de massue :je veux bien sûr parler de la maladie.

J'ai souvent assisté à la rencontre de la santé et de la maladie et j'ai trouvé la santé bien faible,capitulant pour un oui pour un non devant l'agressivité toute naturelle de la maladie.Elle la laisse faire ,elle la laisse s'installer dans les cellules (aussi faibles que les cellules du Parti Communiste en 2014,mdr),elle coule dans le flot sanguinolant de la circulation pour laisser place à des globules malades:les rouges ne sont plus assez rouges et les blancs deviennent bien pâles,elle disparaît même dans l'esprit et les tentacules des neurones pour laisser place à la dépression,elle cède sous le poids d'une manifestation de cellules tueuses pour former une tumeur,bref elle est quelquefois bien faible.

Promenez-vous dans les parcs,dans les rues et regardez les visages :vous y verrez le témoin de mariage de l'Homme et de la santé;ce témoin s'appelle le sourire qui disparaît souvent quand cette satanée santé s'affaiblit.

La santé est un véritable état de grâce qui nous fait oublier que depuis notre naissance nous sommes en péril La santé c'est ce qui nous sert à ne pas mourrir chaque fois que l'on est gravement malade me direz-vous ? et oui,et comme elle ne peut s'acheter ,c'est un capital inestimable,bien mieux que n'importe quel chèque, assurance vie,palace ou que sais-je encore car comme me disait souvent une copine:"on n'a jamais vu un coffre fort défiler derrière un cercueil"

J'ai vécu toute ma vie grâce à l'ennemie intime de la santé,cette maladie que j'ai côtoyé depuis mon premier stage à l'hôpital,contre qui j'ai lutté ,souvent avec succès mais aussi quelquefois avec désespoir.Je vais devoir continuer à lutter.La vie n'est-elle pas une lutte perpétuelle ????

 

La médecine est une science des pannes,celles de l'organisme humain....Mais si la médecine est un dépanneur,rien de plus , rien de moins,il est le dépanneur d'une machine dont il ne possède pas l'intégralié des plans

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju