Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 07:46

 

13622879.jpg

Après les événements ,je vous jette mes réflexions en vrac et une lecture importante qui,à mon avis,est la seule et vraie solution pour retrouver la paix entre l'Islam et le reste du monde.Bonne lecture.

Ceux qui me connaissent bien savent tous que je suis un athée convaincu mais je respecte toutes les religions à condition que les croyants n'oublient pas la tolérance vis à vis de leur "conccurents" mais aussi de la laïcité.Oui à l'Islam,oui aux Juifs et oui aux Chrétiens (et oui aux Boudhistes) mais avec l'acceptation de l'autre.

(je suis d'ailleurs très étonné que les personnes Françaises et Juives assassinées à l'hypercasher soient enterrées en Israël;que n'aurait-on pas dit si des Musulmans Français étaient enterrés en Algérie par exemple!!! mais ceci est un autre débat)

Ne soyons pas Islamophobe (et même aujourd'hui je ne le suis pas )car en réalité la plupart des Musulmans subissent l'intégrisme et n'ont rien à voir avec le terrorisme mais essayons de raisonner sur ce qui se passe,en gardant la tête froide et une certaine objectivité en comprenant pourquoi en est-on arrivé là,pourquoi l'éducation est-elle bannie par le terrorisme et comment cela sert-il ses chefs.Notons au passage que les attentats frappent comme jamais les Musulmans avec Boko Haram.Ils s'entretuent au nom de la religion et pour l'asservissement des peuples à l'intégrisme.

Que vois-je aujourd'hui ? un Islam en feu et je me suis posé beaucoup de questions et en particulier celle-ci:que faire pour remédier à cette folie qui embrase le Moyen Orient mais aussi qui s'étend au monde? car supprimer 3 terroristes en appelle beaucoup d' autres car la fabrique est "actuellement"inépuisable.

Tout d'abord ,y a t-il un Islam ou plusieurs Islam ? n'y a t-il pas qu'un seul Coran ? j'entend des Musulmans dire que l'Islam n'est pas la violence,j'entend des Musulmans dire que l'Islam est synonyme de paix et de lumières et que les terroristes sont des voyous intégristes.Mais comment l'intégrisme a t-il volé la vedette aux Musulmans qui transmettent la paix et comment en est-on arrivé là ? le philosophe Abdennour Bidar,Musulman, dit que le problème du monde Musulman n'est pas l'Islam ni la religion mais la politique, l'histoire et l'économie et il a raison.(lire un extrait de son article plus bas)

Car j'entend ça et là qu'il faut plus de services de renseignements,plus d'armée,plus de prisons isolées ,etc..etc.. et je dis d'accord mais cela ne solutionnera jamais le problème car les vagues successives de terroristes bien formés se succéderont et la solution n'est donc pas celle-là,en tout cas pas uniquement celle-là.L'Islam doit évoluer par l'éducation,tout en gardant ses spécificités mais en apprenant la tolérance, l'égalité,le respect des autres religions et de la laïcité. L'Islam doit se prendre en charge pour faire son ménage et si,comme on le dit,seuls 5% des Musulmans sont intégristes,alors les 95% doivent solutionner ce problème.

J'ai déjà eu l'occasion de discuter avec des enfants de Musulmans modérés et je me suis rendu compte que dès le plus jeune âge, ces enfants trouvent normal l'aspect normatif de leur religion et leur embrigadement au nom d'Allah.On a du boulot pour libérer les conscience et les âmes.

Les Chrétiens ont évolué et,même s'ils ont freiné dans l'histoire l'installation de la Démocratie et l'évolution des moeurs,même s'ils sont passés par une période elle aussi belliqueuse il y a 1000 ans( la manif pour tous et l'opposition encore patente de l'Eglise à la pilule sont aussi des exemples,même si le nouveau Pape François laisse quelques espoirs) la tolérance n'est pas très loin en dehors des USA et de la Grande Bretagne où il reste un véritable "intégrisme" catholique (ou moral) mais bien entendu non violent.

L'Islam est resté bloqué et est à l'arrêt complet sur tous les plans.Au départ,les 5 piliers de l'Islam paraissent bons:la prière,le voyage à la mecque,la charité,le Ramadan,et enfin l'affirmation que nul autre Dieu ne peut être adoré et que Mahomet est son prophète:ces piliers sont très acceptables,à condition qu'ils ne soient pas obligatoires et qu'ils ne soient pas récupérés et déformés.

Or que voit-on , même chez les Musulmans modérés ?

-Les pays Musulmans ont installé peu de Démocraties stables ? seuls, mes amis Tunisiens ont réussi à accéder à la démocratie à force de volonté de liberté.Ce sont avant tout les dictateurs et les tyrans qui s'y opposent.

-Pourquoi les états imposent-ils l'islam comme religion politique, sociale, morale, devant régner comme un tyran aussi bien sur l'État que sur la vie civile, aussi bien dans la rue et dans la maison qu'à l'intérieur même de chaque conscience. L'islam est-il synonyme de Soumission alors que  le Coran lui-même proclame qu'il n'y a pas de contraintes en religion.Pourquoi ces états ne sont-ils pas plurireligieux ? j'ai vu des Marocains se cacher pour ne pas faire le Ramadan avec un sentiment de culpabilité importante!!

-comment se fait-il que ces pays n'arrivent pas à améliorer la condition de la  femme ? je vous rappelle qu'en Arabie Saoudite les femmes n'ont pas le droit de conduire mais ce n'est qu'un petit exemple (les femmes et les hommes ne se mélangent pas dans les mosquées mais également dans les repas,au nom de quoi ?) Remarquez que dans notre monde très occidental l'égalité homme-femme n'est pas encore gagnée non plus.On voit donc qu'il y a un long chemin mondial.

-pourquoi l'intégrisme interdit-il l'école alors que la majorité des Musulmans sait que la culture est la seule chance d'échapper à un monde difficile? parce que cela arrange bien l'intégrisme et tous ses chefs en conditionnant dès l'enfance.Amis Musulmans,éliminez tous vos faux Imams ,vos faux prédicateurs et tous ceux qui travestissent l'Islam.

Lisez cet extrait de "Lettre ouverte au monde Musulman" du philosophe Musulman Abdennour Bidar et vous comprendrez peut être mieux mon propos car ce n'est que dans la réforme de l'Islam qu'on enterrera le monde terroriste et non pas en les emprisonnant ou en les supprimant car un terroriste en cache toujours un autre.Prenez le temps de lire et vous comprendrez que la solution d'un Islam apaisé existe:

"trop de croyants ont tellement intériorisé une culture de la soumission à la tradition et aux « maîtres de religion » (imams, muftis, shouyoukhs, etc.) qu'ils ne comprennent même pas qu'on leur parle de liberté spirituelle, et n'admettent pas qu'on ose leur parler de choix personnel vis-à-vis des « piliers » de l'islam. Tout cela constitue pour eux une « ligne rouge », quelque chose de trop sacré pour qu'ils osent donner à leur propre conscience le droit de le remettre en question ! Et il y a tant de ces familles, tant de ces sociétés musulmanes où cette confusion entre spiritualité et servitude est incrustée dans les esprits dès leur plus jeune âge, et où l'éducation spirituelle de tout ce qui concerne de près ou de loin la religion reste ainsi quelque chose qui ne se discute pas!

Or cela, de toute évidence, n'est pas imposé par le terrorisme de quelques fous, par quelques troupes de fanatiques embarqués par l'État islamique. Non, ce problème-là est infiniment plus profond et infiniment plus vaste ! Mais qui le verra et le dira ? Qui veut l'entendre ? Silence là-dessus dans le monde musulman, et dans les médias occidentaux on n'entend plus que tous ces spécialistes du terrorisme qui aggravent jour après jour la myopie générale ! Il ne faut donc pas que tu t'illusionnes, ô mon ami, en croyant et en faisant croire que quand on en aura fini avec le terrorisme islamiste l'islam aura réglé ses problèmes ! Car tout ce que je viens d'évoquer - une religion tyrannique, dogmatique, littéraliste, formaliste, machiste, conservatrice, régressive - est trop souvent, pas toujours, mais trop souvent, l'islam ordinaire, l'islam quotidien, qui souffre et fait souffrir trop de consciences, l'islam de la tradition et du passé, l'islam déformé par tous ceux qui l'utilisent politiquement, l'islam qui finit encore et toujours par étouffer les Printemps arabes et la voix de toutes ses jeunesses qui demandent autre chose. Quand donc vas-tu faire enfin ta vraie révolution ? Cette révolution qui dans les sociétés et les consciences fera rimer définitivement religion et liberté, cette révolution sans retour qui prendra acte que la religion est devenue un fait social parmi d'autres partout dans le monde, et que ses droits exorbitants n'ont plus aucune légitimité !

Bien sûr, dans ton immense territoire, il y a des îlots de liberté spirituelle : des familles qui transmettent un islam de tolérance, de choix personnel, d'approfondissement spirituel ; des milieux sociaux où la cage de la prison religieuse s'est ouverte ou entrouverte ; des lieux où l'islam donne encore le meilleur de lui-même, c'est-à-dire une culture du partage, de l'honneur, de la recherche du savoir, et une spiritualité en quête de ce lieu sacré où l'être humain et la réalité ultime qu'on appelle Allâh se rencontrent. Il y a en Terre d'islam et partout dans les communautés musulmanes du monde des consciences fortes et libres, mais elles restent condamnées à vivre leur liberté sans assurance, sans reconnaissance d'un véritable droit, à leurs risques et périls face au contrôle communautaire ou bien même parfois face à la police religieuse. Jamais pour l'instant le droit de dire « Je choisis mon islam », « J'ai mon propre rapport à l'islam » n'a été reconnu par « l'islam officiel » des dignitaires. Ceux-là au contraire s'acharnent à imposer que « La doctrine de l'islam est unique » et que « L'obéissance aux piliers de l'islam est la seule voie droite » .

Ce refus du droit à la liberté vis-à-vis de la religion est l'une de ces racines du mal dont tu souffres, ô mon cher monde musulman, l'un de ces ventres obscurs où grandissent les monstres que tu fais bondir depuis quelques années au visage effrayé du monde entier. Car cette religion de fer impose à tes sociétés tout entières une violence insoutenable. Elle enferme toujours trop de tes filles et tous tes fils dans la cage d'un Bien et d'un Mal, d'un licite (halâl) et d'un illicite (harâm) que personne ne choisit, mais que tout le monde subit. Elle emprisonne les volontés, elle conditionne les esprits, elle empêche ou entrave tout choix de vie personnel. Dans trop de tes contrées, tu associes encore la religion et la violence - contre les femmes, contre les « mauvais croyants », contre les minorités chrétiennes ou autres, contre les penseurs et les esprits libres, contre les rebelles - de telle sorte que cette religion et cette violence finissent par se confondre, chez les plus déséquilibrés et les plus fragiles de tes fils, dans la monstruosité du jihad !

Alors, ne t'étonne donc pas, ne fais plus semblant de t'étonner, je t'en prie, que des démons tels que le soi-disant État islamique t'aient pris ton visage ! Car les monstres et les démons ne volent que les visages qui sont déjà déformés par trop de grimaces ! Et si tu veux savoir comment ne plus enfanter de tels monstres, je vais te le dire. C'est simple et très difficile à la fois. Il faut que tu commences par réformer toute l'éducation que tu donnes à tes enfants, que tu réformes chacune de tes écoles, chacun de tes lieux de savoir et de pouvoir. Que tu les réformes pour les diriger selon des principes universels (même si tu n'es pas le seul à les transgresser ou à persister dans leur ignorance) : la liberté de conscience, la démocratie, la tolérance et le droit de cité pour toute la diversité des visions du monde et des croyances, l'égalité des sexes et l'émancipation des femmes de toute tutelle masculine, la réflexion et la culture critique du religieux dans les universités, la littérature, les médias. Tu ne peux plus reculer, tu ne peux plus faire moins que tout cela ! Tu ne peux plus faire moins que ta révolution spirituelle la plus complète ! C'est le seul moyen pour toi de ne plus enfanter de tels monstres, et si tu ne le fais pas tu seras bientôt dévasté par leur puissance de destruction. Quand tu auras mené à bien cette tâche colossale - au lieu de te réfugier encore et toujours dans la mauvaise foi et l'aveuglement volontaire, alors plus aucun monstre abject ne pourra plus venir te voler ton visage."

Tout est dit.Je pense effectivement que c'est aux Musulmans à faire le ménage chez eux pour plus de tolérance,pour plus de liberté de penser,de croire ou de ne pas croire,pour considérer LA femme et d'enseigner tout cela aux enfants pour leur laisser le droit de croire ou de ne pas croire mais aussi d'apprendre à tolérer ce qui est différent.(ceci est d'ailleurs valable chez les Chrétiens,les juifs et toutes les religions)Marx a dit: "la religion est l'opium du peuple" !! il est encore d'actualité.

Alors,amis Musulmans,acceptez l'autre ,même si vous ne partagez pas ses idées,même s'il est moqueur,acceptez l'égalité homme-femme,acceptez les religions qui ne sont pas la vôtre,toutes les religions mais aussi acceptez ceux qui sont athées,acceptez la laïcité,accédez à la Démocratie de manière pacifique,soyez libres de penser,d'écrire et bien sûr de dessiner.L'humour n'est pas la qualité la mieux partagée et chacun a un humour différent et qui nous est propre mais acceptons la différence.Quand l'Islam admettra que dessiner Mahomet comme dessiner Moïse n'est pas une insulte mais une reconnaissance ,on aura déjà fait un grand pas.Je ne suis pas un fana de Charlie comme j'ai pu déjà le dire mais il a le droit d'exister.

Tout ceci pourrait d'ailleurs. s'adresser à toutes les formes de croyance et de pensée

Alors seulement ,si la tolérance s'installe ,l'intégrisme disparaitra peu à peu ainsi que le conflit Israëlo-Palestinien et la "une" de Charlie ne choquera plus personne,même si on n'est pas d'accord et même si on réprouve.Le sang n'est pas la solution mais un échec.

Après tout ce baratin,posé un peu en vrac sur le clavier,vous vous doutez que la dernière citation m'amuse!!!

Il faut avoir une religion et ne pas croire aux prêtres:comme il faut avoir du régime et ne pas croire aux médecins.

                                                       Voltaire

13622821.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

commentaires

PEGON² 10/03/2015 11:05

La citation de Voltaire (humaniste), et le dessin qui l'accompagne peuvent résumer tout l'ensemble et servir de feuille de route pour qui aspirent à un monde "juste et parfait".
Bien-sur, rien n'est facile ni acquit mais la foi et la volonté ont toujours fait avancer l'humanité vers des lendemains meilleurs.
S’astreindre à faire des progrès sur soi-même c'est participer à l'évolution de l'ensemble.

Chantal 18/01/2015 09:35


Je partage ton analyse et je pense aussi que les musulmans ont le devoir de ne pas tolérer et de ce fait répérer les intégristes islamiques sans le laisser faire actuel . Malheureusement, on part
de tellement bas sans aucune organisation de la part des dirigeants islamaiques que cela me semble compliqué , pour autant, je pense comme toi que c'est la seule solution de s'en sortir.

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju