Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 21:12
J'ai connu  tout au long de ma vie diverses formes de fatigue :
La fatigue d'une journée de travail bien remplie en restant à l'écoute des malades,des dépressifs,des tristes,des mal en point etc.. je rentrais ,je m'allongeais un quart d'heure avant de pouvoir manger et discuter avec ma compagne ou avec les enfants.Puis tout rentrait dans l'ordre.
Il y a eu la fatigue des journées de jardinage avec les courbatures qui vous guettent et une sensation de plénitude après avoir mis ses mains dans la terre qui quand elle est "amoureuse" est tiède et attend la plantation.
Il y a la fatigue du sport ,après un match de tennis ,une bonne partie de 4 heures de golf,une randonnée vélo et bien sûr un marathon.Je me suis endormi en racontant à mes enfants mes randonnées dans le massif du Mont Blanc.Ne dépassons pas les limites de notre corps.
Aujourd'hui c'est une toute autre fatigue à laquelle je dois faire face,c'est la fatigue du corps blessé et de l'esprit chahuté par des pensées contradictoires.Le matin , après un dérouillage matinal, je me sens en pleine possession de mes moyens et j'ai envie de jeter mes béquilles qui m'accompagnent toujours et qui vont le faire jusque la fin de l'année.L'après-midi la fatigue envahit le corps insidieusement,vicieusement,sans crier gare et finit par recouvrir le courage et la volonté.Les soirées sont courtes et le sommeil  avance doucement dans mes lobes cérébraux pour gagner le cortex et me réduire à néant.Et tout cela sans somnifère,moi qui en ai tant demandé lors de ma longue hospitalisation.
Je n'ai jamais connu une telle dégradation du corps mais je sais qu'elle n'est que passagère et mon esprit reste vif et pointu.
La fatigue du soir est quelque chose de nouveau pour moi et je comprend mieux tous ces malades qui n'ont eu cesse de me dire tout au long de ma vie médicale : JE SUIS FATIGUÉ


La mort semble bien moins terrible quand on est fatigué.

                  Simone de Beauvoir


Partager cet article

Repost0

commentaires

Claudine 07/11/2009 17:21


Heureuse de vous savoir  revenu chez vous . L'arrivée de votre petite fille Alice doit vous rendre encore plus fort pour vous rétablir,je pense. Amitiés


Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju