Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 08:58

Je comprend toutes les orientations individuelles de chacun,que ce soit le libéralisme ,le socialisme ou l'écologie s'il y a une intelligence ,s'il n'y a pas de sectarisme mais surtout si on n'oublie pas l'humain dans la bataille.Et c'est le grand reproche que je fais à notre société du "chacun sa merde" que j'entend trop souvent ça et là.

Notre pays avait comme tradition un modèle social historique qui a fait la spécificité de la France,avec l'inventivité et la culture qui venait s'ajouter aux grands projets industriels : le TGV,Airbus,les voitures (Peugeot n'a t-il pas été en avance à une certaine époque),les autoroutes.......

Malheureusement,nous vivons dans la mondialisation et notre modèle est petit à petit en train de voler en éclat.

Je ne parle pas de la sécu ou il y a indiscutablement du gaspillage,de cette sécu généralisée qui a fait tomber Obama,de cette sécu décriée aussi par ceux qui l'utilisent à tour de bras en vieillissant(comme moi en ce moment).

Je ne parle pas non plus de la retraite,trop faible pour les uns mais aussi vilipendée par ceux qui en profitent par leur très grosse retraite issue des trente glorieuses et "cotisée" en partie par les entreprises (ce qui n'est pas le cas des libéraux qui paient la part salariale+la part patronale pour n'obtenir qu'une retraite modeste).

Je ne parle pas des aides sociales qui ne distribuent que 700€ aux bénéficiaires du RSA!!!!!(comment peut-on vivre avec 700€ ?? pourquoi pas 1000 avec un service civique dans les collectivités ce qui remettrait en route une socialisation.

Je ne parle pas des services publics qui,par souci d'économie,volent en éclat les uns après les autres:la Poste,les trésoreries publiques,les hôpitaux,regroupement des gendarmeries....la liste s'allonge sans cesse.

Non ,je parle d'une chose très précise qui me choque:chaque humain,chaque action,chaque entreprise bien entendu,chaque service,chaque objet,chaque fruit,chaque légume,chaque exposition,chaque mouvement associatif,chaque manifestation culturelle,enfin  tout est devenu maintenant chiffrés et évalués en euros ou en dollars,même les idées sont maintenant "eurotisées".La "personne " a disparu au profit de son évaluation.

Aux USA on ne dit plus : "Bonjour,comment vas-tu ?" mais "bonjour,combien tu gagnes ? ou combien tu pèses ?"

Ceci est un constat et débouche sur une observation: l'économie domine le monde et le politique n'a plus aucune influence sur le cours de l'évolution des pays et des hommes.Il lui reste à gérer les gaspillages mais comme les politiques sont des hommes avec toutes leurs faiblesses,ils mettent souvent la main dans le pot de confiture,car ils en ont fait un véritable métier.

Où sont les grandes idées républicaines,qu'est devenue la période où la pensée culturelle était dominante et où l'économie suivait ,où les politiques traçaient un sillon devenu une ligne directrice.... non,maintenant les politiques sont à la remorque de l'économie et n'ont plus qu'à gérer les miettes.

N'oublions pas qu'il n'y a pas que des producteurs et des consommateurs,il y a aussi des services à la personne,mais aussi des bénévoles dont la générosité n'est pas quantifiable en euros.

Je suis bien entendu un fervent défenseur de la facilité de la création d'entreprise,car c'est elle qui crée de l'emploi et  je suis aussi un défenseur ardent de la formation professionnelle lâchement abandonnée par les politiques,mais quand tout devient absurde ,quand tout devient monnayable,quand le libéralisme devient fou,quand l'argent est devenu roi,et bien les sentiments,la générosité,la tolérance disparaissent sous les coups de boutoir du "tout économique".

Quand l'état baisse trop,les" chapelles " montent et la principale est bien entendu l'économie.(en dehors des religions mais aussi des sectes politiques)

Alors il faut trouver une juste milieu avec un état présent sans être trop fort et une économie brillante et libre sans être dominante.C'est sans doute là pour moi l'équilibre idéal,mais faudrait-il encore que nos politiques ,quels qu'ils soient,aient des c...... !!!!!!  de l'imagination et de la culture sans oublier l'histoire.

  resize-2.2.jpeg

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju