Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 13:11

Je suis indiscutablement quelqu'un de curieux et tout m'intéresse quand je découvre quelque chose qui m'était jusque là inconnu.Cela a été le cas avec la Mairie car , comme je le dis souvent,quand on est médecin on ne connaît pas grand chose en dehors de la médecine que l'on fait matin midi et soir,même dans les lectures du soir et du week end;j'ai ainsi découvert la gestion de personnel,les finances publiques,la vie des collectivités,l'urbanisme et le code civil mais aussi tous les détails de la construction d'une école,d'un plateau sportif etc etc.Cela a véritablement boosté ma curiosité préexistante.

Car cette curiosité , je l'ai depuis toujours,en particulier avec les parcours.J'adore les gens qui ont des parcours  originaux,qui sont partis de loin ou qui cheminent un peu à côté de notre société si conformiste. C'est ainsi que les voyageurs,les inventeurs,les bâtisseurs,les marins,enfin tous les gens qui ont tracé un parcours,non pas pour l'argent mais par pur plaisir,par passion,par curiosité du monde me passionnent.

La curiosité peut être malsaine quand elle débouche sur des calomnies ou un intérêt personnel, mais celle-là je ne la connais pas et elle m'indiffère , même quand je ne suis pas ou peu concerné.

Certaines personnes n'aiment pas les curieux ;je me souviens que dans mon exercice de Médecion de famille ,mes premières questions à un nouveau patient allaient toujours vers leur parcours,leurs intérêts,leur bonheur (ou leur malheur) familial ; un jour,j'ai rencontré un nouveau patient qui construisait seul sa maison et cela m'a passionné,l'abreuvant de questions sur ses motivations et ses compétences car c'est aussi cela connaître bien son patient; et bien je ne l'ai ensuite plus vu et j'ai su par la suite qu'il n'aimait pas les curieux.Ma curiosité n'était pourtant pas malsaine , elle était plutôt admirative mais je ne fus pas compris.

Je me sens souvent débordé par ma curiosité car, quand j'entend parler d'un livre,il faut que je le lise instantanément et c'est la même chose pour un bon morceau de musique que je télécharge au pas de course,quand je lis un article faisant référence à un site internet je suis rapidement devant mon ordinateur pour assouvir cette curiosité,quand je rencontre un nouvel administré , je lui fais raconter son parcours et vous voyez donc que je suis très curieux de nature mais sans l'esprit tordu des gens qui cherchent dans les poubelles de la vie,comme j'en ai rencontré tout au long de mon parcours.

Je tiens sans doute cela de mon adolescence car , faire le tour des USA en voiture avec de bons hôtels est sans doute un bon souvenir qui donnent de belles photos mais le faire en stop , sans un sou en poche,avec des rencontres quotidiennes,toutes plus intéressantes les unes que les autres m'ont donné le goût de la curiosité car les gens que j'ai rencontré étaient tellement intéressants.

Pour étayer ce discours je vous narre une rencontre que j'ai fait à cette époque : j'étais avec mon pote (2 grands barbus avec des longs cheveux) dans les rues de la Nouvelle Orléans et nous regardions une affiche concernant le jazz (Dans Bourbon Street,pour ceux qui connaissent) et nous discutions en Français évidemment.Un vieux monsieur noir nous a alors abordé dans un français impeccable et nous a raconté que dans sa famille à La Fayette (près de la Nouvelle Orléans) quand il était jeune on parlait Français à table et nous sommes partis dans une discussion sur sa vie et son histoire (parallèle à la grande Histoire des USA) et cela se termina chez lui avec le gîte et le couvert:quelle découverte pour les petits jeunes que nous étions et que de questions ont fusé de notre bouche:c'est cela la curiosité bien ciblée: c'est la source des rencontres entre les individus du monde.

Bref,c'est le contraire de l'indifférence.

 

On ne force pas la curiosité,on l'éveille.

 

                         Daniel Pennac

Partager cet article

Repost0

commentaires

kader 02 30/01/2016 14:32

j'aime ce magazine

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju