Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 08:32

La quantité massive de données dont nous disposons sur tous les sujets, des sciences sociales aux systèmes environnementaux, nous laisse espérer la possibilité de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons.

Les seules raisons pour lesquelles certaines civilisations se sont développées pour créer des institutions complexes (ce qui ne signifie pas meilleures) sont à chercher dans les conditions matérielles aux origines de l'Histoire. Ainsi le développement des pays de la zoneallant de l'Europe à l'Asie  s'expliquerait, entre autres, par leur situation sur un axe est-ouest (grosso modo l'itinéraire de la "route de la soie" et je vous invite à lire le livre "La longue marche" de Bernard Ollivier qui a été un des livres qui m'a le plus passionné) sur lequel les techniques d’élevage et d'agriculture peuvent aisément transiter. En effet cet axe ne connait pas de différences climatiques majeures (les transferts se déroulent à peu près sous la même latitude), ce qui évite une acclimatation trop difficile des plantes et des bêtes. Au contraire, l’Afrique et l’Amérique du sud sont structurées sur un axe nord-sud, qui rend les communications et le transfert de technologies plus difficile. Prendre en compte ces aspects matériels est la seule manière d'éviter une vision raciste de l’histoire, comme lorsqu’on imagine que certaines cultures ont bloqué l'innovation. Dans cette vision à très long terme, les différences culturelles se voient gommées et on ne perçoit plus qu'une humanité unique en relation avec son environnement.

Ces observations peuvent permettrent d'anticiper l'histoire et c'est ce que certains veulent appeler "la psychohistoire" qui permet d'anticiper les remous de la planète.Mais cette manière de voir les choses a ses limites : on a analysé les durées de vies de 41 empires qui se sont succédés au cours de l'histoire et on a projeté les résultats sur une courbe. On constate que leur longévité moyenne est de 215 ans. Rappelons que l'actuel empire américain en compte quelque 225 depuis l'adoption de sa constitution en 1787. Doit-on le considérer en fin de vie ? Non, car cette "moyenne" ne permet en aucun cas d'effectuer la moindre déduction.

Car, comme pour l'homme qui,plus il vieillit,plus il a de chances de mourrir,il en est de même des sociétés.

Une analyse de plusieurs siècles des cycles d'activité solaire ou de l' histoire de la déforestation,on y apprend que cette habitude de détruire l'environnement forestier, loin d'être une nouveauté due à l’industrialisation, est présente depuis les débuts de l'histoire et pour cause. L'homme des anciennes civilisations détestait les forêts, endroits dangereux et mystérieux par excellence. Certes, notre capacité à la destruction s'est considérablement accrue aujourd'hui, mais il est intéressant de comprendre que les racines de nos comportements remontent aux origines de l'humanité.

Bon,je vous prend la tête ? si si je le vois!! tout ceci est pour amener une réflexion sur l'évolution de notre monde qui ,il me semble,s'accélère en particulier à cause des nouvelles technologies.Aujourd'hui,tout le monde a accès à la connaissance et les découvertes sont mutualisées par les chercheurs,ce qui permet d'avancer rapidement vers ce qui paraissait impossible encore il y a quelques années : anticiper l'évolution de notre monde.(vous avez vu comment on a rapidement calculé la trajectoire de la météorite il y a quelques jours,et bien il en sera de même sur l'évolution de notre planète)

MAIS,c'est sans compter sur la bêtise des hommes,leur aptitude au terrorisme et à l'autodestruction.

 

Ah! que le monde est grand à la clarté des lampes !

Aux yeux du souvenir que le monde est petit !

 

                           Baudelaire

 

Prochain article : les rythmes scolaires (article plus pragmatique mais aussi plus polémique)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju