Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 19:37

Dumont8avril.jpg

En écoutant les infos et les tempêtes itératives,en écoutant les personnes âgées dire qu'en 40 puis 50 puis 60 ans(et plus) elles n'avaientt jamais vu cela,j'ai repensé à René Dumont,qui m'énervait un peu en 74 lors de la campagne présidentielle(car il me mettait sans doute mal à l'aise en me culpabilisant)et je me rend compte aujourd'hui que rien n'a bougé.

Qui a dit " la voiture, ça pue, ça pollue et ça rend con ",René Dumont, lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 1974.A vrai dire, son programme n’a quasiment pas pris une ride .Car pour les plus jeunes je signale que,en 1974, René Dumont (1904-2001) était le premier candidat « écologiste » à l’élection présidentielle.Je me souviens.Il a fait 1,31% des voix.

Il est sans doute arrivé à une époque où le diesel n'était pas mortel,où le climat ne changeait pas,oùles tempêtes n'endeuillalient pas la France,où les îles du Pacifique n'étaient pas menacées,où le gaspîllage était invisible,où l'on bétonnait les côtes,où les 30 glorieuses ont produit une génération d'égoïstes.

A vrai dire,tout le monde s'en foutait et je ne suis pas fier car je me compte dans le lot.J'étais jeune,en plein boum professionnel,papa heureux,bref,je mangeais la vie par les deux bouts sans m'occuper d'une éventuelle action militante sur la défense de l'environnement.

Alors revenons à René Dumont et essayons de décortiquer son programme:il avait publié un très beau livre que l'on peut encore se procurer:"l'utopie ou la mort". Pour Dumont, « il faudrait aussi changer les hommes », pour leur faire accepter les contraintes « qu’imposera un jour proche la nécessaire croissance zéro de leur consommation globale ».Nous n'en sommes pas loin.

Cette dialectique de l’homme nouveau est, chez Dumont, liée à la nécessité d’éducation de l’individu. Il déplore le rôle de la presse, qui accapare « l’attention des gens du peuple ,non en faveur des grands problèmes du temps, mais pour les amours et les frasques de vedettes et de milliardaires »

La presse, selon Dumont, dépend trop de la publicité , qui incite à la surconsommation et au gaspillage !!!

Dumont est aussi visionnaire quand il indique, à propos du renouvellement trop rapide des biens,(ceci ne s'appelait pas encore l'obsolescence programmée connue aujourd'hui)

On a accusé l'homme au pull-over rouge d'être Maoïste ? peut être mais c'était une autre époque,une époque où les révolutionnaires étaient trotskistes ou maoïstes,une époque où le communisme n'avait pas encore passer la porte de Brandebourg.Cela paraît ridicule aujourd'hui,la Chine étant,avec les USA ,le plus grand pollueur de la planète.

Dumont accusait les armements,l'auto reine et la ville géante voilà les principaux ennemis de cette fin de siècle, les sources premières de gaspillage .Il déplore qu’en 1972 le trafic routier ait dépassé celui du rail.

Il récuse les modes d’alimentation occidentaux et envisage « une austérité alimentaire », privilégiant l’alimentation végétale (protéines de feuilles, tourteaux oléagineux).On répète la même chose aujourd'hui.

Dumont indique clairement que « l’accroissement de la teneur en gaz carbonique (CO2) constitue la plus grave des menaces » ; et, sur un sujet encore peu développé à l’époque, il avertit d’un possible réchauffement climatique dû à la croissance industrielle, qui pourrait se combiner avec « un cycle naturel de réchauffement ».Réchauffement ou pas il y a un cycle indiscutablement dangereux.

On a une impression de déjà lu quand Dumont déplore que « le Japon et la Norvège refusent d’arrêter la pêche à la baleine » : hélas cela ne semble avoir que peu évolué en 40 ans. À l’inverse, d’autres idées de Dumont ont été mises en œuvre : l’arrêt des essais nucléaires à l’air libre, l’essence sans plomb, tandis qu’un impôt international sur les matières premières au profit des pays pauvres n’a pas vu le jour. D’autres idées ont été appliquées : il suggérait que dans chaque gare pût être installé un centre public de location de vélos, de vélomoteurs et voitures électriques.

Finalement, quelles leçons peut-on tirer de la relecture contemporaine de cet ouvrage? Faire revivre cette figure hautement symbolique des années 1970, à usage de ceux qui trop jeunes n’ont pas vu l’homme au pull-over rouge sur le petit écran? sans doute mais surtout montrer que l'on n'a que peu progresser,car nous nous sommes toujours appuyés sur le "tout pétrole" sans imagination et on se rend compte aujourd'hui que l'on est "à la bourre" sur les autres énergies et en particulier l'énergie solaire.

Si René Dumont n’était plus d’actualité, ce serait tant mieux car les mesures auraient été prises ; mais il reste d’actualité, et c’est qu’on est encore et toujours dans l’utopie,comme il disait.

Alors mesdames et messieurs les politiques,écolos ou non,sans être sectaires, avancez !!

 

« Avons-nous le droit de jouer sur des paris l’avenir de l’humanité ?  Il s’agit de savoir d’abord quand la majorité de l’opinion mondiale aura réellement pris conscience de la gravité des dangers qui menacent notre planète ».

 

                                           René Dumont


 


Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju