Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 14:56
Après cette superbe fête votive où j'ai vu s'activer une trentaine de bénévole que je remercie,je ne peux m'empêcher de vous reproduire le texte ci-dessous qui est on ne peut plus d'actualité.Les bénévoles se meurent dans une société recroquevillée sur elle-même , où l'égoïsme est roi,et malheureusement où les enfants prennent le pli de leur parent.Oui,j'ai admiré la générosité,la disponibilité et le dynamisme de cette équipe qui ont fait de cette fête votive une réussite mais qui ont donné aussi une atmosphère familiale et bon enfant.
Merci à toutes et à tous

LE BÉNÉVOLE

Le Bénévole, du latin « ACTIVUS BENEVOLUS », est un mammifère bipède qu'on rencontre surtout dans les associations où il peut se réunir avec ses congénères. La race se rassemble à un signal appelée convocation. On les trouvent aussi en petits groupes en divers endroits, souvent tard le soir, l'oeil hagard, les cheveux en bataille et le teint blafard, discutant ferme sur la meilleure façon d'animer une rencontre ou de faire des recettes supplémentaires pour boucler un budget.
Les ennemis héréditaires de « l’Activus Benevolus » sont le « YAKA », le « FOKON » et le « IFO » : des noms populaires dont les origines n'ont pu être déterminées actuellement. Ce sont, eux aussi, des mammifères bipèdes. Ils se caractérisent par leur cerveau très petit qui leur permet de connaître deux mots « y a qu'a... », « faut qu’on » et « il faut » ce qui explique leur nom. Le « YAKA », le « FOKON » et le « IFO » bien abrités dans la cité anonyme attendent le moment où l’ « ACTIVUS BENEVOLUS » fera une erreur, un oubli, pour bondir et lancer leur venin qui atteindra leur adversaire et provoquera aussitôt une maladie très grave qu’on nomme « découragement ».
Les "BENEVOLES", décimés par cette maladie, risquent de disparaître et il n'est pas impossible que, dans quelques années, on en rencontre uniquement dans les ZOO, où comme tous les autres animaux enfermés, ils n'arriveront plus à se reproduire. Les « YAKA », « FOKON » et « IFO » avec leur petit cerveau et leur grande langue viendront leur lancer des cacahuètes pour tromper l’ennui. Ils se rappelleront avec nostalgie du passé pas si lointain où le "BENEVOLE" abondait et où il abattait un travail énorme. On pouvait alors le traquer sans contrainte.
Persuadée que, parmi nous, ne circule pas ces animaux étrangers que sont le YAKA, le FOKON et le IFO, nos bénévoles pourront oeuvrer tout à leur aise, et sans crainte d'attraper la terrible maladie du découragement. Il n'est peut être pas trop tard alors encouragez les bénévoles et traquez les YAKAS, les FOKONS et les IFOS !

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju