Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 16:53

P1190383

Séville m'a permis de me retremper dans l'histoire et le mélange de l'art chrétien,mélangé aux restes de l'art arabe.Quelle beauté !!

Je vous invite à regarder mon album intitulé "Sévilla" qui vous permettra de voyager si vous ne connaissez pas ce merveilleux lieu qu'est l'Alcazar.

Voir Séville et mourir pourrait-on dire. A défaut, pour bien démarrer l'année, la capitale andalouse, l'une des villes les plus festives d'Espagne, est une destination de choix, toute en douceur, à seulement 2 h de Marseille. Au sommet de la Giralda, ancien minaret de la grande mosquée reconverti en clocher culminant à 98 mètres, la vue embrasse le fleuve Guadalquivir et les trésors de la ville, tel le palais de l'Alcazar et ses jardins, classé au patrimoine de l'humanité par l'Unesco. Mais Séville abrite des endroits moins connus et tout aussi passionnants, comme le musée de la danse flamenco, installé dans une superbe demeure organisée autour de son patio andalou. Le centre piétonnier bordé d'orangers (on en compte 80 000 !) et de façades au style néo-mudéjar dégage un charme fou. Perdez-vous dans le dédale des ruelles étroites et pittoresques des quartiers de la Juderia, Santa Cruz et El Arenal, au hasard de petites places et patios fleuris et n'hésitez pas à traverser le Guadalquivir pour vous perdre dans le quartier populaire de la Triana, ancien fief des marins et des gitans. Pour les 12 coups de minuits, rendez-vous sur la place d'Espagne: ambiance garantie !

J'ai passé cette soirée du 31 dans un cabaret flamenco et j'ai vraiment aimé cette danse .

A minuit on avait tous une petite boîte avec 12 grains de raisin et on en avalait un à chaque coup de l'horloge.Tout le monde fait cela à Séville car ce sont "Las doce uvas de la suerte" (les 12 grains de raisins de la chance) que vous devrez manger aux douze coups de minuit !

A l'origine, le flamenco a été un cri de souffrance et de peur, mais aussi de délivrance et d'espoir. De là lui vient le nom de « blues espagnol ». Le berceau du flamenco c'est l'Andalousie. Les gitans par leur nomadisme, ont fortement contribué à la dispersion et la diffusion du flamenco. Les premiers cafés cantantes, apparus vers 1842, reçoivent les groupes de gitan qui chantent, accompagnés à la guitare, l'injustice sociale, la prison, la faim et l'histoire des gitans espagnols. Ces premiers thèmes du flamenco, dans son étape de formation et de diffusion, commencent à être admiré et applaudi. Progressivement, la danseuse ou le danseur de flamenco vient compléter cet art. De nos jours, le flamenco s'organise toujours autour de ses trois axes : le chant (cante), la danse (baile) et la guitare (toques).

Je reste toujours profondément ému par le chant et la danse,cette provocation du corps qui est pour moi un art très pur.

P1190392

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain - dans alain.sage
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju