Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 07:32

En rangeant une vieille malle,j'ai retrouvé mon livre de bord,mon carnet de voyage écrit en 1970 au cours d'un périple fait tout autour des Etats Unis pendant plus de 2 mois et cela sans beaucoup de moyens (il me semble avoir dépensé l'équivalent de 150 euros)!! ce journal,que j'ai rempli tous les jours,fait 73 pages(une page environ par jour )et j'y retrouve tous les états d'âme du jeune homme de 24 ans que j'étais.J'y détaille mes rencontres,j'y étale mes troubles te mes certitudes.

N'oublions pas que c'était en pleine période "hippie" et mon "trip" fut très spécial pour cette raison.D'ailleurs je décris très bien dans mon journal les rassemblements d'hippies au dessus de San Francisco, rassemblements auxquels j'ai participé pendant plusieurs jours(voir photo).C'était vraiment une époque particulière et les plus anciens se souviendront sans doute du sigle "Peace and Love" que j'ai d'ailleurs porté à cette période.

Je me souviens aussi d'avoir fait du stop à 7 personnes et un chien et ,cela peut paraitre invraisemblable,on était à chaque fois pris dans les fameux combi Volkswagen.De même je me rappelle avoir fait beaucoup de "stop" (un très grand barbu d'1m90 devait pourtant faire peur) et les gens m'invitaient alors à dormir chez eux.Je ne pense pas que cela soit possible en 2012.Plusieurs m'ont même laissé seul dans leur maison pendant qu'ils allaient travailler après m'avoir invité.

C'était vraiment une époque de grande tolérance et de grande confiance.

Je relis cette aventure incroyable qui m'a fait rencontrer un homme noir au coin d'une rue et dans la discussion il m'a raconté que chez ses parents on parlait encore français à table:nous étions à La Fayette près de la Nouvelle Orléans où la colonie française a été importante.J'ai passé une journée chez lui:un merveilleux souvenir avant de passer plusieurs soirées à "Bourbon Street" dans le temple du Jazz.

Et puis faire le Grand Canyon à pied et dormir au bord du Colorado fait partie des grands moments de ce voyage(photo 2),tout comme la rencontre avec un Grizzli à Yosémite,ce qui m'a flanqué une peur bleue,mais également le passage au Mexique à El Paso qui fut un véritable choc,la halte à Cap Canaveral(photo 2),les nuits sur un banc ou dans des foyers pour SDF,les petits boulots qui me rapportaient un peu d'argent pour pouvoir avancer etc..

Je retrouve une multitude d'aventures,une foule de rencontres,un nombre important de moments forts comme la rencontre avec les derniers indiens avec lesquels j'ai passé quelques jours.Ils étaient très alcoolisés, et vivaient dans des conditions  précaires.

Enfin,la rencontre la plus improbable:au coin d'une rue de la Nouvelle Orléans,un jeune homme me dit "qu'est ce que tu fais là?" j'avoue que son visage ne me disait rien ou pas grand chose.C'était en réalité la personne se trouvant devant moi à tous les examens de médecine à Reims (son nom est Sadowski et Sage arrive juste derrière  et je n'avais jamais vu que son dos lors des examens).On n'avais pratiquement jamais parlé ensemble ou si peu et le hasard nous a fait rencontré si loin de chez nous.Incroyable!!!

Ce vieux journal un peu moisi sent bon l'aventure.Il est dommage que ,à l'époque,on n'ai pas eu d'appareils photos numérique pour immortaliser toutes ces rencontres qui ont laissé,42 ans après une image un peu floue dans ma mémoire,même si les moments ont été inoubliables.

Je vous joins 3 très vieilles photos retrouvées avec mon journal,un peu défraichies mais représentatives.On me voit au dessus du grand canyon;la photo 2 montre cap canaveral et la 3 le rassemblement permanent des hippies au dessus de San Francisco.Ces photos sont de mauvaises qualités mais il faut dire que je faisais mes développements  moi-même et elles ont 42 ans !

aaaaaa-0009-1-.jpg

aaaaaa-0011.jpg

aaaaaa-0010.jpg

 

Et voici les photos retouchées par un ami.Vive Photoshop!!

 

aaaaaa-0009-1--1-.jpg

aaaaaa-0011-1-.jpg

aaaaaa-0010-1-.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Christine C-T 20/05/2012 19:05


quels souvenirs !.... J'ai découvert les Etats unis plus tard (1978)mais je retrouve l'état d'esprit de ces années 70....


Et quelle chance d'avoir gardé ce témoignage !J'imagine l'émotion à sa relecture !

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju