Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 10:18
Je n'ai jamais cru aux signes du destin et je pense que la vie n'est qu'une série de conjonctions,de rencontres,bonnes ou mauvaises,et de croisements humains mais aussi minéraux.C'est ce qui modifie la vie ,la fait avancer ou la stoppe.
Mais mon accident m'a fait réfléchir.En effet je devais faire deux jours après cette chute de moto, l'ascension du Mont Blanc avec descente en parapente.Huit jours avant , lors d'un entraînement forcené (5 heures de marche commando) j'ai chuté et me suis abimé le pied et transpercé le bras avec une branche morte.J'aurai peut-être du pensé qu'il y avait là une alerte.Je suis reparti de plus belle et le deuxièeme avertissement a été le bon puisque je me suis retrouvé broyé,laminé mais en vie.
Est-ce un signe du destin? ne fallait-il pas que je fasse cette ascension ? J'avoue que je trouve cela troublant.
Bien sûr la construction de l'école m'a bouffé mon temps et mon esprit  .Est-ce un hasard si j'ai fait la rentrée des classes et si je suis tombé le lendemain ? devoir accompli et relâchement ?
J'avoue que toutes ces interrogations viennent du fait  de la nature de ma chute: je suis tombé à 500 mètres de chez moi sur une zone facile avec quelques gravillons situés sur le milieu de la chaussée.Je n'ai aucun souvenir du dérapage de la moto , seule la chute et le guidonnage m'ont "réveillé".
Cela retera un mystère mais qui aura des conséquences pour moi toute ma vie.
Le destin m'avait-il averti ? cela peut paraître puéril à certains comme je l'aurai pensé auparavant mais quand on est concerné on se pose vraiment des questions,surtout quand l'accident est inexplicable.
Voilà ,merci de me donner vos sensations sur ce sujet délicat et personnel.


La tragédie et la mort est en ceci qu'elle transforme la vie en destin.

                                 Malraux

!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cat Berthier 08/11/2009 15:53


 Bonjour Alain, oui je suis persuadée, tout comme toi, que certains signes résonnent comme des avertisseurs mais
la nature humaine est ainsi faite que, même si nous en avons conscience, nous ne les écoutons pas car nous avons toujours une bonne raison et ce n'est qu'au 2ème voire même 3ème avertissement que
l'on réagit. Tu en as fait la douloureuse expérience ; je pense également (et tu le dis toi-même) que le corps nous impose aussi sa propre mise au repos quand on refuse de l'écouter :
accident, maladie, chômage parfois, voilà que la bête humaine (ou l'humain bête ??!!) est obligée de se calmer et prendre (enfin !) soin de sa mécanique. 
J'avais de tes nouvelles par Yolande et je suis heureuse de constater que tu récupères.Puisse ta bonne humeur revenir aussi et alors que l'hiver pointe son nez, s'il n'est plus qu'un
oiseau qui siffle dans notre belle campagne, je souhaite que ce soit toi ! Je t'embrasse.  


Annick 07/11/2009 09:09



destin ou coïncidences? dernier dimanche d'octobre 1985, n'ayant pas les enfants,je décide d'aller danser à Hinacourt (80).Je ne connais pas la route, je n'ai qu'une vieille 4L peu sûre, un
épais brouillard recouvre la ville: je change de destination et me rends aux "Champs Elysées" où "AZUR 100" anime une après midi dansante.J'entre dans une grande salle presque vide, j'hésite, une
personne vient vers moi et m'encourage à entrer. je décide alors que je ferai la même chose pour la prochaine personne qui arrivera...la porte s'ouvre, un homme..visiblement il va faire demi
tour, comme promis je vais vers lui......bien sûr vous avez compris qu'il s'agissait de mon époux. Il devait lui aussi aller Hinacourt, avait lui aussi une mauvaise voiture,ne connaissait pas
l'itinéraire  et le brouillard avait changé son programme.  Alors, rencontre programmée, coîncidences ? nous aurions pu être dans la même salle et passer l'un à côté de l'autre.....
j'ai tendance à pencher pour le destin peut être parce que la suite m'a remplie de bonheur... Affecteusement Annick




Patrick Roux 01/11/2009 15:27


Je ne pense pas personnellement que le destin existe.. Par contre il est vrai que plus on a d'activités et d'occupations les déplacements (cause majeure des accidents) sont plus nombreux. Ce qui
t'es arrivé à quelques centaines de mètres de chez toi est un enchainement de conséquences gravier, esprit occupé par plein de choses et quelques secondes d'innattention... cela aurait pu être
pire.
Je n'ai pas encore fait d'article dans La Provence sur la nouvelle école de Puget car c'est avec toi que je dois le faire, comme c'était prévu.....
@mitiés


Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju