Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 09:54

P1040537.JPGLa musique du Burkina existe partout:c'est aussi bien le bruit de la rue,que les rires des enfants,où le djembé et le balafon qui retentissent dans une case ou mieux devant les maisons.

Nous avons assisté à un concert magnifique ,un peu improvisé , mais avec des joueurs très professionnels qui jouent dans le cadre d'un centre dédié à la réinsertion sociale par la musique et la danse.Ce fut fantastique pendant une demie heure ,une communion entre nous huit et les musisciens.

Les rires et le bruissement des 550 enfants de l'école de Nédialpoun m'ont aussi marqué, bien que le silence et la station debout se soit imposée à notre arrivée.Mais le contact avec les enfants est si facile ! il est déjà aisé avec les parents et tous les Burkinabés en général.

Les bruits du marché m'ont aussi marqué avec les odeurs d'épices.Les femmes qui vendaient étaient très sympathiques et après l'achat d'un peu d'épices on se voyait proposer un petit cadeau.

Nous avons aussi assisté à l'improvisation d'un Griot qui raconte la vie et l'histoire du pays avec de formidables envolées.

Je ne terminerai pas cet article sans vous narrer le bruit de l'orphelinat et du CREN (soins des enfants) ainsi que les pleurs des petits lors de la consultation que j'ai effectué.

Je ne sais pas si mes différents articles vous ont fait sentir combien le Burkinabé faisait partie d'un peuple gentil et sympathique,avenant et généreux,avide de proverbes amusants  et enfin sans aucune mendicité.

Le Burkinabé ne demande pas , il donne une partie de ce qu'il possède  même s'il possède peu.    

Mon prochain article traitera de la médecine au Burkina  et j'avoue que ce fut pour moi quelque chose de difficile et ma consultation ,même si elle fut simple et avec une relation de confiance immédiate,je fus frustré par le peu de moyens que j'avais à la pharmacie,pour les examens complémentaires et j'ai retrouvé l'importance de l'examen clinique approfondi que l'on pratiquait autrefois.

P1040510.JPG

P1040182.JPG

P1040064.JPG

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

marcelli 17/02/2011 17:52



Merci beaucoup Alain pour toutes ces magnifiques photos et tes commentaires si chaleureux qui m'ont passionnés ; continue c'est un grand réconfort que de te lire et découvrir ce peuple si
généreux. Merci et gros bisous mon grand CLO



Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju