Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 07:51

Je ne vais pas vous détailler mon voyage mais plutôt vous raconter le pays et ses habitants.

Je savais que j'allais au "pays des hommes intègres" mais je ne me doutais nullement de l'accueil que j'allais avoir ou plutôt que nous allions avoir ,nous les huit petits français débarqués "chaudement " de l'avion.

Le Burkinabé est un homme bon et généreux ,nous l'avons mesuré de multiples fois:et même s'il est pauvre ,il nous invite et nous donne des cadeaux et ce,sans arrière pensée.(j'en vois venir certains)

Le premier jour se résume à une invitation qui a failli tourné au cauchemar:nous sommes invités par le conseiller personnel de l'ambassadeur du Burkina en France .Panne d'essence de notre minibus pour y aller et panne générale d'électricité dans Ouagadougou.Nous avons passé une soirée à discuter dans le noir et la maitresse de maison avait mis les petits plats dans les grands.Nous sommes rentrés fourbus par le voyage mais content de cette première invitation.

Vous vous posez sans doute la question :pourquoi cette invitation ? et bien parceque l'ambassadeur et son épouse sont originaires de l'école que nous allons aider à Nédialpoun près de Koudougou.Le Burkinabé a la mémoire de ce qu'il a été avant ,le respect de ses voisins,le respect de sa famille,des valeurs qui disparaissent dans notre société occidentale.

Je dois préciser qu'à mon grand étonnement,en dehors des zones touristiques,nous n'avons jamais été mendié,car ces gens là sont fiers :ils ne demandent pas et ils offrent ce qu'ils peuvent offrir.

Le salaire d'un Burkinabé à l'usine est d'environ 60 à 70 euros par mois et un instituteur de 150 euros.

Un permis de conduire coûte 800 euros ,une mobylette 700 à 800 euros et une voiture n'en parlons pas.

Au Burkina ,il y a le goudron,les pistes et la brousse.Nous avons fait tout cela avec un chauffeur très gentil,un peu rustre mais très serviable et prévenant qui nous laisse un souvenir ému.Les pistes nous ramène à la pension avec des cheveux et un visage tout rouges.La piste est très inconfortable et la route (le goudron) dangereux car tout le monde se balade à pied et sans lumière,les chèvres et les moutons traversent sans arrêt.

Je vais arrêter là pour aujourd'hui et je vous décrirai demain par le menu mes émotions les plus fortes en commençant par l'école et son directeur , Maxime qui est devenu un ami très rapidement,puis les rencontres les plus insolites et enfin la GENEROSITE des habitants de ce pays.

Je continue de préparer un album photo mais c'est beaucoup de boulot avec également le film.

P1040191.JPG

P1040196.JPG

P1040202.JPG

P1040226.JPG

P1040312.JPG

P1040335.JPG

Partager cet article

Repost0

commentaires

mamie france 09/02/2011 21:35



une aventure émouvante et passionnante...............j' attends la suite avec impatience !


bien amicalement


M. France


 



marcelli 09/02/2011 09:18



merci alain de nous faire partager ces moments intenses ; j'attend impatiemment la suite. Quelle belle leçon ! bisous ; CLO



Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju