Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 23:10

Je sors du film d'Haneke :"AMOUR" et je suis bouleversé.Ce film sur la fin de vie,je l'ai vécu plusieurs fois:tout d'abord avec mes patients puis avec Mamie.Pourquoi faut-il mourrir ? mais surtout comment faut-il mourrir? Bien sûr on est tous renvoyés à notre propre mort que l'on ne choisit pas mais que l'on va subir.

Jean louis Trintignant et Emmanuelle Riva sont extraordinaires de vérité.Haneke a fait un montage splendide qui suspend le temps, laisse galoper l'imagination vers des rives lumineuses. Ce film porté par une foi dans l'homme et dans le libre arbitre accueille aussi une forme de mystère. C'est là toute sa beauté.Je n'ai que rarement vu de film aussi humain,aussi proche de la vérité.La lenteur prend là tout son sens car vers la fin,le geste devient rare et la parole aussi.Haneke a réussi à dépouillé le film de tous ces gadgets qui encombrent le cinéma pour transformer cette histoire somme toute banale en film inoubliable.

Je n'ai pas regardé ce film avec désespoir ou émotion mais plutôt avec respect .Car ,mesdames et messieurs,comme je le dis quelques fois avec humour : "nous allons tous mourrir" ;cela nous le savons et c'est ce qui nous différencie de l'animal mais nous ne savons ni comment ni quand.Et là surtout après ce huis clos,je plébiscite la mort subite.

Bien sûr on regarde ce film avec notre âge et l'on ne tient pas compte de la nécessaire adaptation à la vieillesse et c'est pour cela que nous sommes encore plus touchés car il est difficile pour un adulte sain de se mettre dans la peau d'un vieillard en fin de vie.Car chez ces gens là on s'est habitué à apprivoiser la mort que l'on finit par attendre avec une certaine sérénité.

Haneke a touché juste;tout y est,de la déchéance physique à l'épreuve morale;de l'épreuve des couches aux petits moments de joie partagée dans un essai de chant rééducatif;de l'aide soignante affreuse à la famille qui ne comprend pas;de l'essai du fauteuil roulant électrique à la caresse d'une main en recherche de réconfort.

AMOUR est un grand film,un film immense qui touche à ce que l'humanité a de plus secret et tragique.J'ai admiré les visages et leur détérioration ,j'ai admiré le respect de la lenteur des prises,j'ai admiré les tableaux et en particulier le premier tableau d'Anne dans son fauteuil roulant prés de son mari dans la bibliothèque avec une lumière témoignage,j'ai admiré les peintures et la musique si importante chez ces anciens profs de piano,j'ai admiré 2 acteurs qui sont sublissimes.

Courez voir ce film en sachant que vous n'en sortirez pas indemne.

20121556.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120528_085831.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju