Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 17:28

Extrait d'une de mes dernières lectures médicales:

Associée à tort, dans le sillage des hippies puis des rastas, à une philosophie festive, pacifique ou mystique (cf. l’image de certains chanteurs de reggae comme Bob Marley), la consommation de cannabis a explosé ces quarante dernières années, attirant une nouvelle « clientèle » d’adolescents. Un rapport de l’Académie nationale de pharmacie (11-2007) évoque « la pandémie cannabique ». Et, une étude finlandaise (avec participation d’un praticien britannique) confirme le danger de cette popularité croissante du « joint » chez les jeunes. Portant sur 6 330 adolescents âgés de 15 à 16 ans, elle constitue la plus vaste enquête réalisée, à ce jour, sur ce thème dans la population générale.

Pour souligner la nocivité spécifique du cannabis en psychiatrie, les auteurs ont pris la précaution d’écarter l’influence propre d’autres facteurs susceptibles d’interférer aussi avec des prodromes psychotiques (autres drogues, antécédents psychiatriques, problématiques familiales). Et leurs conclusions sont sans appel contre « l’herbe » ou/et la résine de cannabis : « les jeunes en ayant déjà consommé (5,6 % de la population étudiée) présentent plus souvent des signes précurseurs de psychose ». Avec la constatation d’un parallèle entre l’importance de la consommation de cannabis et l’intensité de ces troubles confirmant la similitude alarmante de ce produit avec une substance toxique.

Certes, des « prodromes psychotiques » ne sont pas forcément synonymes d’entrée dans la schizophrénie : « Il est évident que la symptomatologie psychotique se trouve plus répandue dans la population que les seuls cas de psychoses diagnostiquées ». Mais on est frappé par cette tendance du cannabis à « booster » l’apparition des traits psychotiques dans une population déjà vulnérable psychologiquement, les adolescents.

Corollaire inquiétant de cette étude : « À cet âge sensible (vers 15 ans), l’usage du cannabis constitue un facteur de risque plus puissant pour une psychose de type schizophrénique qu’une exposition ultérieure à ce même produit ».
Autrement dit, le message concret à transmettre aux jeunes est : « plus tôt vous y toucherez, et plus vous en souffrirez ».



La drogue est au bonheur ce que la masturbation est à l'amour : une fermeture sur soi-même,nécessaire à certaines périodes,qui devient apprauvissante si elle coupe le contact avec le monde extérieur.



                                                                            Albert Jacquart

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alrisha 19/07/2008 19:58

Cette déchéance prouve que nous vivons dans un monde qui va mal. Beaucoup trop de repères ont disparu.
Bonne fin de soirée Alain

Laure 19/07/2008 19:37

Es-ce ton anniversaire peut-être pas assez fêté qui t'incite à rappeler la misère des quelques adolescents ? Le monde entier est plus schizophrénique que jamais !Regarde le site de ma fille Anouk (recemment complété), ses créations pleines de poésie... et tu retrouveras peut-être l'envie d'écrire et de penser aux choses plus rigolottes !Surtout en regardant ses créations pour les enfants: http.//www.anouk-art.com

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju