Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 16:12

Le cannabis est l’une des substances illicites les plus couramment consommées dans la plupart des pays du monde. Environ 20 % des sujets jeunes avouent y recourir au moins une fois par semaine et c’est pendant l’adolescence que les pics de consommation sont atteints, à un moment où le cerveau s’avère particulièrement vulnérable aux toxiques environnementaux les plus divers. Selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies , 12,4 millions de français de 12 à 75 ans ont affirmé en 2005 avoir fumé un joint au moins une fois dans leur vie et 1,2 million sont des usagers réguliers.

L’exposition régulière au cannabis peut entraîner des troubles affectifs et psychotiques, certes légers et en règle transitoires, mais réels. Ces effets aigus doivent être dissociés des désordres chroniques potentiellement associés à cette toxicomanie.

250px-Cannabis-01-bgiu.jpg

Une revue systématique des articles publiés sur le sujet dans la littérature internationale permet d'avancer sur ce sujet

Les résultats ne sont pas rassurants, même s’ils doivent être interprétés avec toute la prudence qui est de mise dans ce type d’analyse. La consommation régulière de cannabis serait associée à une augmentation du risque de troubles psychotiques quels qu’ils soient.

Qui plus est, il semble exister une relation de type dose-effet entre la prise de cannabis et le risque précédent,  Les relations sont nettement moins évidentes quand il s’agit de dépression, d’idées suicidaires ou de troubles anxieux.

De cette revue systématique des données disponibles, il ressort que l’exposition régulière au cannabis augmente significativement le risque de troubles psychotiques à long terme, indépendamment des facteurs de confusion et des effets transitoires de la toxicomanie. Ces résultats émanent d’études longitudinales qui sont la référence dans le domaine de l’évaluation épidémiologique et il est difficile de les dénigrer. Il est d’ailleurs peu probable que d’autres études seront désormais entreprises sur ce sujet.

Force est d’admettre, avec les auteurs, qu’il existe actuellement assez d’arguments pour dissuader les sujets jeunes,  notamment les adolescents, de s’adonner à une toxicomanie qui ne saurait être considérée comme légère. Rien ne permet d’aller dans ce sens, même s’il est évident que le danger concerne en priorité des sujets prédisposés qu’il est difficile de distinguer des autres au moment de l’adolescence, période la plus critique qui soit.

Ma pratique médicale montre surtout le manque de volonté pour affronter les problèmes de la vie des fumeurs réguliers quand ils sont adolescents.(comme l'alcool d'ailleurs)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alain 02/08/2007 16:05

Excellente initiative que d'aborder ce sujet.J'ai toujours eu une peur permanente de " toucher " a ce type de drogue douce...C'est tellement plus agréable lorsqu'on raisonne et affronte la réalité avec ses vrais sens. On en ressort plus fort.AmitiésAlain de Provence

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju