Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 07:17

J'ai toujours fait du bénévolat depuis mon enfance au lycée où j'étais Président du foyer des internes.Puis cela a été une cascade d'associations tout au long de ma vie.Mais il y a un problème aigu ,c'est que la bénévolat use celui qui le pratique car ce sont toujours les mêmes qui ont le pied à l'étrier.

Je trouve qu'on rend service aux autres mais aussi à soi-même en consacrant un peu de temps à autrui.
Le bénévolat rend incontestablement meilleur la personne qui le pratique avec une fierté justifiée.

Merci à tous les bénévoles de Puget qui oeuvrent pour avoir une vie et une intégration sociale meilleure au sein de la commune.

Rappelez-vous ce petit pamphlet que j'avais publié il y a quelques années.Il est toujours et peut-être plus qu'avant d'actualité!!!!

LE BENEVOLE
Espece menacée a protéger

Le bénévole (Activus bénévolus) est un mammifère bipède que l'on rencontre surtout dans les associations où il se réunit avec des amis.
Les bénévoles se rassemblent à un signal mystérieux appelé "convocation ". On les rencontre aussi en petits groupes, quelquefois tard le soir, le cheveu en bataille et le teint blafard, discutant de la meilleure façon d'animer une manifestation ou de faire d'autres recettes pour boucler un budget.
Le téléphone est très utilisé par le bénévole, ce qui coûte fort cher permettant cependant de régler les problèmes qui se posent au jour le jour. L'ennemi héréditaire du bénévole est le "Yaqua" (nom populaire) dont les origines ne sont pas encore déterminées. Le "Yaqua" est aussi un bipède, mais il se caractérise par l'utilisation de deux mots: Ya et Qua, ce qui explique son nom.
Le "Yaqua" bien abrité dans sa carapace, attend; il attend le moment où le bénévole fera une erreur, un oubli, pour bondir et lancer son "slogan" qui atteindra son adversaire, provoquant chez lui une maladie grave: "le découragement". Les premiers symptômes de cette maladie implacable, sont rapidement visibles: absences fréquentes aux réunions, intérêt croissant pour son jardin, sourire attendri devant une canne à pêche ou un téléviseur..
Les bénévoles décimés par le découragement risquent de disparaître et, il n'est pas impossible que dans quelques années, on rencontre cette espèce dans les zoos où, comme tous les malheureux animaux enfermés, ils n'arrivent plus à se reproduire.
Alors, il ne restera plus aux "Yaqua" , qu'à leur lancer des cacahuétes pour tromper leur ennui.
Ils se rappelleront , avec nostalgie, un passé, pas si lointain où le bénévole abondait et où on pouvait le traquer sans contraintes.
Avec toute leur affection.

Les bénévoles encore valides....
NB: Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé ne serait que pure et involontaire coïncidence.

Partager cet article

Repost0

commentaires

annick 01/08/2007 19:09

les journeaux télévisés nous diffusent souvent et jusqu'à indigestion - les images noires de l'âme humaine, pourquoi ne pas montrer de temps à autre, quelques beaux gestes - ceux du Bénévole, aussi petit puisse t-il paraître , aux Yaca et Fauc'on ?car nous sommes des milliers de petites gens, qui sans bruit, oeuvrons, souvent dans la discrétion...Sans aucun doute cela serait moins commerciale que la fête des grand mères !(bien que j'en sois une)j'ajouterai aux Yaca et Fauc'on les septiques face au Bénévole : comment peut-on s'engager, se "démener" avec pour seul but le bon déroulement et la réussite de l'action entreprise ?. peu importe, je reste dans l'espèce en voie de disparition !

POL 31/07/2007 12:16

Pire que le YAKA, il y a le FAUCON plutôt vrai celui là !YAKA et FAUCON, les deux plaies du travail qui'il soit bénévole, salarié, libéral ou poltique  ....NB : le FAUCON est une forme triviale du  "il faudrait" tournure redoutable pour celui qui l'entend car elle s'adresse bien souvent à lui.exemple : il faudrait faire les travaux d'aménagement du cellier"  s'entend par "arrête de regarder la télé, le tout de france est terminé  et va faire les travaux d'aménagement du cellier"Bonne journée mon cher Alain PO

Monique 30/07/2007 22:10

"Les conseilleurs ne sont pas toujours  les payeurs". Derrière les "yaka", il y a un boulot monstre à effectuer; C'est des ateliers, des expos,... à monter. Des pubs à mettre dans les boîtes aux lettres, les journaux à solliciter, ....;Je suis présidente d'association (la bibliothèque du village) et je vais me lancer comme secrétaire dans une asso de photographes que l'on va créer. Bien sûr, il va falloir que je me coltine les statuts, ....etcTu vois, on est en PAYS de connaissance.Bises et bonne soirée!Monique

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju