Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 21:04
Lettre à notre cher Covid

Mon cher Covid,je ne sais pas si tu tournes autour de moi , je ne sais pas si tes multiples petits bras sont là pour  m'étreindre ou pour m' empêcher de respirer mais je sais surtout que tu as mis un sacré bordel dans le monde mais aussi dans ma vie dont la fin s’annonce un peu plus angoissante.
Sais tu, mon petit Corona ( on commence à être assez intime pour que je t’appelle ainsi, et puis ça me rappelle un breuvage cher à un ancien Président,mais surtout mon breuvage préféré ) donc sais tu que depuis plus d’un mois , grâce à toi,j’ai mal dans le dos et je fatigue ,car je jardine, je trie, je jette, je plante, je sème, j’arrose, je taille,bref,le soir je suis « cassé » et ne peux plus bouger.
Mais cela n’est pas trop grave car je suis privilégié dans ma campagne provençale.

Par contre, je te reproche d’avoir attendu les élections municipales pour te manifester, si bien qu’alors que je devais être en retraite après 12 années passionnantes passées avec les Pugétains , et bien je suis toujours en poste et donc responsable de la gestion de tes conneries,même si je suis particulièrement aidé.
Moi, naïvement, je pensais et j’espérais être libre pour la première fois de ma vie et j’avais projeté Tandem,Golf et Bateau avec « un peu » de jardinage, un peu seulement. 
Au lieu de cette vie espérée , je suis coincé chez moi et j’apprends que cela va durer quelques mois sans doute (pour ne pas dire plus),vu mon grand âge.

Je pensai quitter mon bureau après avoir pris dans mes bras ma fifille qui me succède ainsi que toutes ces jeunes femmes que j’adore,comme un bon papa qui a réussi avec ses enfants et,au lieu de cela,la distanciation interdit la moindre bise ,témoin de l’amitié.
Un vrai désespoir ! Tu as de la chance d’être invisible car j’aurai aimé t’écraser sous mon 44 fillette.
Te rends-tu compte du bordel que tu as mis partout ? Les bars , les bistrots, les restaurants, les cinémas, les coiffeurs,les commerces non indispensables, les transports , les crèches, les écoles, etc,tu as réussi à tout fermer. Bravo,tu dois être content de toi !Tu as réussi à mettre à bas les temples de la consommation,là où les penseurs et les politiques de gauche ont échoué.
Te rends-tu compte que le festival de Cannes, le festival d’Avignon, , tous les festivals de musique comme le festival de piano de La Roque d’Anthéron,le plus grand du monde,toutes les réunions festives sont annulées .Mon cher Trio Mistral devait venir spécialement pour moi et ma fin de mandat donner un concert gratuit dans le Temple.Tu as tout fait foirer.
Mes repères disparaissent avec l’annulation de Paris Roubaix, du marathon de Paris , les reports de Roland Garros et Wimbledon , du Tour de France qui rythme nos journées d’été ,le foot a jeté l’éponge, comme le rugby et on ne donne pas cher des jeux olympiques  et tout ceci est d’autant plus fâcheux que nous sommes confinés .
Pourquoi ? Pourquoi t’en prends-tu à nous? j’avais échappé à la guerre 39/45 car né en 46, aux graves maladies, on avait croqué la vie à pleines dents avec beaucoup d’insouciance, sans doute trop, nous avions connu la traction avant et la voiture électrique, les cabines téléphoniques et le portable, le Minitel et internet, nous avons eu au bout du nez de nos Airbus ou Boeing toute la planète, nous sommes passés de la machine à vapeur au TGV,bref,une vie assez facile ,et ,tout d’un coup ,tu surviens pour ternir les quelques années qui nous restent et qui sont comptées , surtout en bonne santé . Petit Salopard!!

J’ai vraiment l’impression que tu as tout cassé avec jubilation,que la vie ne sera plus jamais comme avant,pour moi,pour nous,mais aussi pour nos enfants et petits enfants : Boire un coup à la terrasse d’un bistrot avec des potes,manger entre amis,assister à un concert,faire la fête,j’ai l’impression que tout cela ne sera plus jamais aussi convivial.

Il paraît que tu colonisais les chauves-souris mais que,insatisfait,tu es passé chez le pangolin,cet animal curieux aux écailles qui attirent les asiatiques.Comment as-tu fait pour passer du pangolin chez nos compatriotes citoyens du monde ?la déforestation n'a t-elle pas fait bouger les chauve-souris ?  !!

Peut-être étais-tu jaloux ou peut-être trouvais tu les hommes trop insouciants,cupides et peu solidaires et que tu as voulu nous infliger une punition ?

Et bien ,mon cher Corona , il est temps de refluer,de retourner à tes chauves-souris,de replier ton ARN,et de foutre la paix à nos poumons qui ne demandent qu’à respirer depuis que la pollution a tendance à diminuer.

Tu as donner une vraie leçon aux hommes et femmes du monde qui pensaient que les arbres grimpent jusqu’au ciel et que le bonheur n’était que matériel.J’entends ça et là que rien ne sera plus jamais comme avant,que la rentabilité ne sera plus un but en soi,que les gens vont se mettre à consommer sur place ,que la santé primera sur l’économie,que les services publiques seront nécessaires,que l’écologie va devenir un vrai projet,que la solidarité devient la quatrième valeur affichée aux frontons de nos Mairies, «Liberté,Égalité,Fraternité,Solidarité » ça aura de la gueule,non?

Tu auras réussi à transformer l’Homme,alors,casse-toi ! Le printemps et l’été arrive avec la chaleur; fais la roue au soleil et imite ton très lointain cousin,le virus de la grippe,en t’évaporant pour quelques mois,car je sais que tu reviendras nous pourrir la vie dès que tu le pourras et qu’il est probable que ton amour pour nous,les femmes et les hommes de la planète bleue,soit définitif jusqu’à ce que tu aies peur du vaccin qui viendra certainement un jour pour te passer l’envie de nous enfiévrer et que nous n’aurons pas la mésaventure de voir arriver ton pote le Covid 20 cette année puis ton cousin le Covid 21 l'an prochain,puis ton beau-frère le Covid 22 ensuite , etc ,etc,etc,!!!!!!

Enfin,COVID signifie COrona,VIrus,Desease (c'est à dire maladie) alors ,tu devrais changer en COndamnation,Vieux,Définitif

Bon retour au pangolin et à la chauve-souris,mon petit Corona.
 

Comme a dit Christophe,aujourd'hui disparu (et je ne sais pas si tu es en cause):

"Aujourd’hui je te dis plus que jamais les mots bleus,

Ceux qui rendent les gens heureux,

Une histoire d’amour sans paroles,

N’a plus besoin du protocole,

Et tous les longs discours futiles,

Terniraient quelque peu le style,

De nos retrouvailles

De nos retrouvailles...”.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju