Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 08:00
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir
Le coronavirus , le superflu et l'avenir

Pour nombre de Français,en particulier les retraités,mais aussi tous ceux qui n'auront pas leur feuille de paie amputée par le chômage partiel ou par une activité zéro comme pour les artisans,les commerçants non indispensables,les petites PME,toutes ces personnes verront sans doute un peu plus d'argent sur leur compte en banque à la fin du mois car nous avons presque tous éliminé le superflu de nos habitudes.

En effet,nous ne sortons plus,nous dépensons peu,seulement le strict nécessaire,nous ne circulons plus,donc pas de frais de pompe à essence,et la télé,l’ordi ainsi que les livres numériques sont devenus gratuits comme à la Fnac ,les concerts et opéras gratuits également,nous cuisinons de nouveau au lieu du resto ou des plats préparés plus chers,et donc,indiscutablement , nous faisons des économies en éliminant le superflu.

« Et le plaisir,bordel » , me direz vous !!! Oui,je suis d’accord mais le constat est là et la libération risque d'ailleurs de coûter cher à votre portefeuille,si les conditions du déconfinement nous portent à faire la fête,ce que je ne crois pas,car cela risque d’être très dur ,un déconfinement que je vois durer jusqu'à ce qu'un vaccin ou un traitement soient efficaces,et on n'y est pas.

Néanmoins,je pense que ce confinement aura eu des vertus indiscutables,comme le plaisir de retrouver sa maison ou son appartement,avec ses occupants,c'est à dire son compagnon ou sa compagne,son conjoint ou ses enfants,le plaisir de manger en famille et à table,comme avant, et le plaisir d'innover en cuisine,le plaisir de rejouer aux jeux de société avec ses enfants,le plaisir de lire,le plaisir de bricoler,le plaisir de jardiner,le plaisir de faire l'inventaire et le classement des photos accumulées qui rappellent tant de souvenirs,le plaisir des corps,le plaisir d'écrire,le plaisir de l'humour avec toutes ces vidéos qui affluent montrant l'inventivité de nos compatriotes,et je dois en oublier,en fait , nous réapprenons à vivre simplement.

Le confinement est un vrai rendez-vous avec soi-même,le moment de faire le bilan de sa vie,que l'on ait 20 ans ou 80 ans,ce n'est pas le moment des regrets ni le moment de regarder son nombril,non,c'est surtout le moment de penser et de s'occuper des autres ,ceux qui sont en grande difficulté,mais aussi tous ceux que vous aimez.

Bien entendu,je pense aux personnes seules,aux personnes très âgées,à toutes celles et ceux qui vivent dans les Ephad , aux personnes qui vivent à 4 dans 30 m2,aux étudiants isolés,aux couples violents,à toutes celles et ceux qui souffrent de cet isolement contraint,mais ,malgré tout,je sens pointer une solidarité retrouvée,et nous avons tous les jours des exemples,à Puget où nos anciens sont pris en charge de A à Z ,mais aussi sans aucun doute dans toutes les villes et villages de France.

Certains vont me dire que j'essaie de trouver du bon dans le malheur qui se propage au travers les postillons et des gouttelettes imprégnées de Covid 19 ! c'est vrai et c'est important car je suis effrayé par une petite musique qui monte doucement de l'ultra libéralisme,de certains milieux économiques,qui commencent à distiller des mots que je traduis par:" ne faut-il pas mieux avoir 50000 morts de plus dus au coronavirus plutôt qu'un effondrement économique ? " et,pour adoucir ce propos,ils ajoutent:" cet effondrement économique provoquerait des suicides ".Ils sous entendent que les 50000 morts ou plus du coronavirus seraient pour la plupart des "vieux" alors que les suicides seraient plus jeunes.

Je ne sais pas si , comme moi,ces propos vous révoltent et vous révulsent,mais ils existent et cela va à l'inverse de mon précédent article très optimiste sur l'après coronavirus ,dans lequel j'écrivais que cela allait,en somme,bonifier la société qui partait sérieusement en couilles,excusez l'expression,depuis quelques dizaines d'années avec le capitalisme fou et le nouveau Dieu,l'argent.Malheureusement,cette petite musique,je l'entends à nouveau avec l'impression d'avoir à l'oreille des mots déjà entendus après chaque crise économique comme "le travailler plus" pour rattraper le retard !!

N'ont-ils pas compris que le monde va changer après cette crise ? n'ont-ils pas compris que l'humain doit primer sur le rendement économique ? certes il faudra retourner au travail mais ce ne sera jamais plus comme avant car le Covid va changer l'esprit des hommes et des femmes,surtout quand ils vont toutes et tous comprendre que cet "accident" va durer et qu'il reviendra,peut être sous une autre forme,mais,comme l'a si bien dit Bill Gates en 2015,le danger ne semble plus être nucléaire mais sanitaire.

L'économie est importante,certes,mais il faut,pour nos dirigeants,avoir le courage d'imaginer un autre mode de société,une société qui prendra en compte les PME et les TPE,les circuits courts,les services publics,les grands groupes relocalisés,et , peut être,réfléchir sur le revenu universel qui existe partiellement déjà avec le RSA,bien sûr avec les contraintes qui s'imposeront.

La réforme des retraites va être abandonnée,France 4 sera maintenue,la dette va s'accroître comme avec un puits sans fond ( qui remboursera ?),contrairement au dogme des 3%,les relocalisations vont s'accélérer,les Français redécouvrent leurs commerces de proximité,le monde qui était à nos pieds s'éloigne car les voyages seront plus compliqués,la culture est en faillite,le sport confiné n'a pas d'intérêt,les transports publics ne seront plus jamais comme avant,et,quid de l'école,du lycée,des universités ? le Covid 19 a mis un sacré bordel ,comme un coup de pied dans la fourmilière humaine de 7 milliards d'hommes et de femmes qui pensaient que nous étions les maîtres du monde.

J'ai 74 ans cette année,je ne me sens pas vieux du tout,mais j'espère le devenir.Or,quand on voit le carnage des maisons de retraites,on a le droit d'avoir peur de l'avenir,même si le bout de la ficelle devient de plus en plus court naturellement.Comment a t-on pu laisser nos vieux mourir seuls,sans famille,comme des chiens.

Le monde changera,de gré ou de force,car je ne pense pas que nos compatriotes se laisseront guider encore longtemps vers le vide ou vers le passé qui nous a mené au crash.Ce temps de confinement,propice à la réflexion,amènera la population à penser qu'il va falloir protéger notre planète et ses habitants, autrement que comme un chef d'entreprise,ou au pire,revenir à un certain paternalisme bienveillant pour aller vers une économie plus vertueuse.

Tout cela coûtera cher,me direz-vous ? sans aucun doute et il faudra sans doute que les retraités aisés ainsi que les ménages les plus riches mettent la main à la poche et je pense qu'ils le feront,mais à condition que ce ne soit pas pour recommencer comme avant,pour reproduire cette course à la croissance qui écrase tout sur son passage,tout,jusqu'à notre planète bien aimée.

Je vous ai mis quelques photos de notre ami le virus,un ami qui nous aime bien,un ami qui nous aime trop.

Bises à toutes et à tous.

 

Ce qui est naturel,c'est le microbe.Le reste,la santé,l'intégrité,la pureté,si vous voulez,c'est un effet de la volonté et d'une volonté qui ne doit jamais s'arrêter.L'honnête homme,celui qui n'infecte presque personne,c'est celui qui a le moins de distraction possible.

 

Albert Camus (La Peste)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju