Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 20:17
La santé ou l'économie ???La santé ou l'économie ???

J'aurai pu intituler cet article "la santé de l'économie "ou encore "l'économie de la santé"  !! Je suis frappé par ce qui se passe actuellement en France et dans le monde,par la force tranquille de ce petit,que dis-je,de ce minuscule virus,qui est en train de mettre à bas tout un pan de l'économie mondiale.Les USA,ce temple du capitalisme dans lequel la loi du plus fort (et du plus armé) est toujours la meilleure,ce pays où les habitants eux-mêmes pensent qu'on ne peut les obliger à cotiser pour la santé ou pour le chômage,voit tout à coup,en quelques jours,pointer 30 millions de personnes défiler ,sinon à pôle emploi,au moins aux restos du coeur.étonnant !!

Mais ce ne sont pas les plus à plaindre car je les vois sur notre petit écran faire des km et des km de queue, dans leur immense bagnole américaine qui bouffe 30 litres aux 100,pour quelques boîtes de conserve et quelques légumes,et nous savons tous que la voiture est un signe de réussite sociale.(sic)

Je pense surtout à tous ceux qui étaient déjà dans la merde avant notre ami Covid et qui vont devoir lécher le sol et raser les murs dans un avenir proche.N'oubliez pas que ,avant l'apparition de sieur Corona,il y avait 815 millions de personnes qui souffraient de malnutrition dans le monde et que cela faisait mourir 3 millions d'enfants chaque année et que 1,4 milliards de personnes vivent avec moins de un dollar par jour.Ceux-là n'auront ni masque,ni gel,ni respirateur et il vaudrait mieux que le virus fasse un détour pour éviter ces régions sous peine de carnage.

Alors revenons à nos moutons (ou à nos virus) car le dilemme est difficile à soutenir: faut-il privilégier la santé,ou faut-il favoriser l'économie à n'importe quel prix ?

Bien entendu,moi,comme vous,comme toute personne sensée, nous répondrons la santé,qui, indiscutablement, n'a pas de prix,mais,mais,mais,posez-vous la question: qui financera la santé si l'économie est par terre? qui cotisera si le chômage est roi,si les PME sont toutes à l'arrêt ? les simplistes diront qu'il faut faire payer les riches,peut-être,mais , avec une économie en déconfiture,il y aura de moins en moins de riches.Vous voyez,l'équation n'est pas si simple à résoudre.

Sans doute,il faut une santé performante,financée par une économie différente.

Comment se fait-il que l’Allemagne dispose de huit lits d’hôpital pour mille habitants, contre six pour la France (chiffres OCDE) ? et que l’Allemagne dispose de 6 lits de soins aigus pour mille habitants, contre 3 pour mille habitants pour la France ?

Les médias montrent que l’Allemagne est mieux équipée. Pourtant, la dépense publique en Allemagne s’élève à 44,6 % du PIB, contre 56 % en France !

En pourcentage du PIB, les dépenses de santé en France et en Allemagne sont identiques : 11,2 % du PIB en 2018 . Comme l’Allemagne a un PIB par tête supérieur à celui de la France, cela signifie que les dépenses publiques allemandes sont plus importantes.

Nous voyons là le lien entre le social et l’économie. C’est l’économie qui finance le social. Il est important de favoriser le développement économique pour pouvoir financer la protection sociale, dont la santé.

Mais quelle santé ? et quelle économie ?

En ce qui concerne la santé,je suis très à cheval sur le Serment d'Hippocrate et ,un humain est un humain,sans aucune différence due à l'âge,au sexe, à la couleur de peau et au niveau social.Donc ,on ne regarde pas,on soigne !!

En ce qui concerne l'économie,c'est là que le changement doit intervenir pour que le travail soit enfin mieux rémunérer que la finance,pour évoluer vers une société vertueuse,respectueuse de l'environnement et de la planète,respectueuse des animaux,mais aussi respectueuse de l'HOMME. Et ça,les amis,ce n'est pas gagné.

J'étais optimiste sur ce changement en début d'épidémie,mais j'entends une petite musique qui tend à faire revenir le passé,même si tout le monde jure ses grands dieux que rien ne sera comme avant !! mensonges probables car,comme démontré ci-dessus,l'économie devra financer la santé et la santé a besoin d'une économie florissante.

J'avoue ne pas avoir la solution et je n'exprime qu'un souhait,une espérance pour le bonheur des hommes et des femmes du monde,mais surtout un souhait pour nos petits enfants qui,je l'espère,ne repartiront pas vers une course effrénée vers la croissance qui détruit tout sur son passage,qui réduit l'humain à un consommateur idiot,qui  fait de la consommation un temple vénéré,et qui détruit les plus faibles .

Tout ceci est un voeux pieux mais le confinement sera peut être bénéfique pour nombre d'entre nous,en redécouvrant les jardins,les parcs des villes,les familles avec le téléphone et Skype,le passé avec le classement des photos d'antan,les jeux de société familiaux,la lecture,la musique et l'extraordinaire plaisir de parler,de discuter de confronter nos opinions avec nos compagnons ou compagnes de cellule de confinement.

Et bien,j'espère que tout cela permettra bien sûr de se remettre au travail mais avec un esprit différent sur le but de la vie,sur notre condition d'humain ,sur notre vie en collectivité,avec un esprit renforcé de Solidarité ,avec des horizons plus respectueux de l'environnement comme des vacances plus près de la nature,avec un esprit qui aura percuté sur l'inutilité de la consommation à tout prix :"j'achète pas cher,je jette,j'achète,je jette ",remplacé par j'achète local et je répare,je consomme un peu plus cher mais un peu moins ,meilleur pour la santé et local.Tout ceci débouchera sur une vie très différente qu'il nous faut inculquer à nos descendants à partir de maintenant pour qu'ils ne dérivent pas comme nous l'avons tous fait .Notre génération a croqué la vie à pleines dents , sans se soucier de l'avenir et en particulier de l'avenir de nos petits enfants: mea culpa !!

Bisous à toutes et à tous.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Blandine DUPREZ 23/04/2020 07:21

Merci pour vos réflexions qui provoquent les notres....
Bises du grand nord!

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju