Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

29 avril 2019 1 29 /04 /avril /2019 09:36
Il vaut mieux avoir la santé
Il vaut mieux avoir la santé
Il vaut mieux avoir la santé
Il vaut mieux avoir la santé
Il vaut mieux avoir la santé

Je vais sans doute jeter un pavé dans la mare mais marre en ont tous les gens qui se sentent dépossédés d'un système de santé qui part tout doucement à vau-l'eau.

Que se passe t-il ?

- Il n'y aurait plus de médecins généralistes,je dis bien,il y aurait,car il y avait 120000 généralistes et 200000 aujourd'hui,tous en activité.Il y avait 1,25 médecins pour 1000 habitants en 1970 et il y en a actuellement 3,30 !!mais il y a 5 médecins pour 1000 habitants dans les Alpes Maritimes et 2,2 dans l'Aisne !! que dites-vous de ces chiffres officiels ?

- Quand il y a un médecin généraliste ,il ne veut plus faire de visites à domicile même si vous avez 40 de fièvre et ne prend plus que sur rendez-vous.

- À 18 heures il faut appeler le 15 , comme la nuit, comme le vendredi très tôt,comme le week-end bien sûr,et vous finissez aux urgences pour souvent peu de chose et vous rassurer.

- Les infirmières sont débordées.

- Dans les maisons de retraite,il vaut mieux ne pas être malade,car on ne fait que distribuer des médicaments.Les pensionnaires doivent se retenir pour uriner car ce n'est jamais l'heure (ce qui entraîne des vieux qui se retiennent de boire et qu'on retrouve déshydratés)

Je pourrai en rajouter comme cela des lignes et des lignes et je pense qu'en dehors des services de pointe et de la pédiatrie et , bien sûr ,de toutes les personnes ayant leur conscience professionnelle exacerbée quelle que soient les fonctions  et qui ne doivent pas se sentir concernées et cela existe heureusement encore,et bien pour beaucoup c'est devenue la chienlit.

Je vais vous raconter quelques expériences personnelles lors de deux hospitalisations: après mon séjour en réanimation après mon accident de moto de 2009,on m'a mis dans une chambre seule,en me demandant si on pouvait laisser la fenêtre ouverte.Ce fut pour moi une offrande car la réa n'offre que des boxes livrés à la lumière artificielle.Il était 18 heures.Le temps passa doucement et je respirais l'air de septembre en Provence.Vers 21 h,ne voyant rien venir,je cherchais la sonnette,introuvable ! on ne m'avait pas mis de sonnette alors que 2 heures avant j'étais en réa.Vers 22 h,ayant mon téléphone,j'appelais ma fille qui téléphona à l'hôpital.Je vis arriver une dame peu amène qui me dit qu'elle allait venir,referma la fenêtre et me promis une tisane qui arriva à..... minuit moins le quart.

Deuxième expérience: lors de mon premier séjour au fauteuil,au bout de 10 minutes,étant encore très faible,je sentais que j'allais faire un malaise.J'appelais l'infirmière.Une élève infirmière arriva et me dit que l'équipe allait venir.Heureusement deux copains sont arrivés et m'ont couché alors que tout mon corps était fracassé et que je les guidais.L'équipe arriva 20 minutes après !!

Troisième expérience , décrite dans un article précédent: en trouble du rythme cardiaque et connaissant le traitement mais aussi les risques,je vis arriver un médecin vers 22 heures  qui disparut très vite.Il ne revint jamais et je dus rester avec ce trouble dangereux toute la nuit et ce n'est que vers 11 heures du matin qu'un cardiologue me vint en aide.

Que dire de nombre de pensionnaires que j'ai connu en maison de retraite et  qu'on laissait dans leur pipi et qui nous interdisaient d'aller nous plaindre à la direction de peur des représailles!!

Enfin,mais je pourrai en ajouter des caisses,pourquoi n'y a t-il plus de médecins généralistes dans mon village où j'ai exercé alors que SOS médecins situé en zone franche à 5 km compte un nombre pléthorique de médecins généralistes. Attention,je ne critique pas SOS médecins qui est un service d'urgence utile mais 30 Médecins qui remplacent les bons médecins de famille,est-ce raisonnable ?

Alors que se passe t-il dans le domaine de la santé ?

Certes il y a peut être une pénurie de personnel mais là n'est pas le fond du problème et je pense surtout qu'une certaine idée de la conscience professionnelle a disparue,que la notion de service à la personne n'est plus vraiment la priorité,que la réduction du temps de travail a donné d'autres idées aux gens et que ce qui était un beau métier rêvé,un métier de vocation,un métier reconnu de la population , et bien ce métier de la santé est devenu un métier comme un autre,avec un poste de travail, et pas plus,avec un temps de travail,et pas plus,avec un salaire ou un revenu,et beaucoup plus !!je vais le répéter encore et encore,la relation médecin-malade a été remplacée par un entretien technique.La médecine est devenue un métier comme un autre,comme le plombier ou l'électricien,c'est devenu un service sans déplacement, même si les visites à domicile étaient trop nombreuses à mes débuts mais s'étaient réduites à 20% à la fin.

De toutes parts j'entends les gens se plaindre de s'entendre dire d'un médecin:" je passerai dans deux jours" alors que ce pauvre vieux a 39,5 de fièvre,je vois des patients qui redoutent d'appeler de peur de se voir refouler.

Et le service au patient, bordel,quelque soit l'heure du jour et de la nuit ? et la gentillesse vis à vis de cette pensionnaire de la maison de retraite qui a perdu la tête et qu'on laisse mariner dans son pipi???

Que se passe t-il ? on accuse sans arrêt le manque de personnel,d'accord,mais qu'est devenue la conscience,qu'est devenu le serment d'Hippocrate,qu'est devenu l'amour des gens, le geste au service de l'humain ???

Je pense vraiment qu'on se trompe de problème ou de solution car il y a 3,23 médecins pour 1000 habitants en France mais 2,97 en Belgique,2,81 en Angleterre,2,48 au Canada,et il est vrai un peu plus que nous en Allemagne mais surtout les jeunes ne veulent plus sacrifier leur vie privée.Ils ont peut être  et même sans doute raison mais ne pas rendre service à une famille qu'on soigne depuis 30 ans parce qu'il est tard ne relève t-il pas d'un abandon de poste au combat contre la maladie  et l'empathie ?

Je pense vraiment que le problème est dans la tête des soignants et non pas exclusivement dans leur nombre.Je sais que mon article ne va pas plaire à tout le monde,je sais qu'il y a encore beaucoup de soignants qui ont leur conscience chevillée au corps mais ils perdent tous pied peu à peu car une génération de techniciens est à nos portes et moi qui répète à souhait que pour faire ce métier il faut aimer les gens,je pense que j'ai perdu.La médecine de Papy,c'est terminé et le médecin qui était au centre des soucis familiaux disparait peu à peu et ça,ce n'est pas dû à un manque mais à un état d'esprit.

J'ai entendu un confrère me dire qu'il n'était pas là pour s'occuper des problèmes de couple,des problèmes financiers,des problèmes de famille,non,certes,mais la santé des gens n'est-elle pas intimement liée à leurs propres soucis ?

Quel dommage de voir se transformer ce superbe métier car j'ai adoré faire cela et je plains ceux qui travaillent seulement pour un revenu !!

Cet article ne s'adresse pas à tout le monde car il reste des médecins de famille ,des infirmières et des aide-soignantes au top mais cela devient rare et leur disparition est programmée.

Bises et bonne journée

La morphine a été inventée pour permettre aux médecins de dormir tranquille.

 

               Sacha Guitry (bien sûr)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju