Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

26 février 2019 2 26 /02 /février /2019 21:14
Il est toujours temps de rêver
Il est toujours temps de rêver
Il est toujours temps de rêver
Il est toujours temps de rêver
Il est toujours temps de rêver
Il est toujours temps de rêver
Il est toujours temps de rêver
Il est toujours temps de rêver
Il est toujours temps de rêver
Il est toujours temps de rêver
Il est toujours temps de rêver

La vie est quelquefois un moment difficile à passer avant la mort! 

Vous avez le choix, nous avons tous le choix d’orienter notre vie, de la faire passer de la médiocrité routinière à des projets d’espérance. 

La vie est longue et se divise ,à mon humble avis,en 3 périodes très distinctes:

La première va de la naissance à l’émancipation des parents et/ou de la famille. Elle peut aller de 0 à 11ans (comme pour moi) mais aussi de 0 à 25 ans et plus dans les cas des « Tanguy » ou de la surprotection familiale.On se construit(ou pas),on vit avec ses copains (ou pas), on est protégé ou surprotégé par ses parents (ou pas), on grandit (ou pas), on essaie de travailler à l'école pour faire plaisir à ses parents au début puis,après une prise de conscience (ou pas) on bosse pour soi pour essayer de bien vivre la deuxième partie ou,au moins,qu'elle soit la moins brimante possible.

La deuxième  correspond aux années où vous avez tous eu (ou vous avez encore,ou vous allez avoir) )la tête dans le guidon, avec métro/boulot/dodo, cette période où le job ,les crédits et les enfants vous font oublier votre condition d’esclave de la société capitaliste le plus souvent, sauf si vous avez un travail qui vous passionne . C'est la période 25/60 ,une étape longue et difficile avec de nombreux cols et beaucoup de soucis,même si la jeunesse et la fougue nous permettent de franchir les portes comme un skieur fou pour arriver à bon port,le jour de la retraite.

Enfin, en attendant la déchéance, nous craignons la troisième partie qui ne sera que ce que vous en faites,passive ou active,faite d'ennui ou de plaisir,une période où vous aller rêver de pouvoir vous élever, de lire tout ce que vous auriez aimé lire auparavant mais vous n'avez jamais eu le temps , d’apprendre ce qui vous a manqué,de rencontrer des gens passionnants et de laisser de côté la routine, non pas pour épater les autres mais pour votre plaisir,rien que pour votre plaisir , de vous imbiber de culture et, selon les goûts, d'aller au théâtre,à l'opéra,voir un ballet,que sais-je encore, de faire des voyages intéressants, bref , de rattraper le temps perdu lors des deux périodes précédentes ,ces choses que vous regrettez de ne pas avoir pu faire et que vous avez zappé car " pas le temps" , "pas d’intérêt"  , "pas d'argent" et puis "on verra plus tard". Alors on sent que le moment est arrivé de s’instruire, de comprendre la terre, de comprendre le corps, de comprendre la relation humaine et la vie.

Si au cours de cette période on reste dans le train train métro /boulot /dodo vu plus haut,qui pourrait s'appelait désenchanté/télé/canapé , on déprime obligatoirement car nous avons la sensation de passer à côté de la troisième période et de rater quelque chose,bref de rater notre vie ,et,comme je le dis souvent, "le bout de la ficelle se raccourcit tous les jours". 

Beaucoup ont si souvent dit : "vivement la retraite "

Attention, tout le monde n’a pas besoin de cette troisième période et certains peuvent se suffire d’une vie monotone et régulière avec un certain bonheur et ils ne se verront pas pour autant déborder par la déprime et le regret de projets qu’ils n’ont jamais eu . C'est cela qu'il faut comprendre pour pouvoir accepter les autres tels qu'ils sont et non pas tels qu'on les souhaite.

Je fais cet article car je regarde vivre les gens. Je ne les juge pas mais j'ai vu et je vois l’évolution de leur vie .Cela a été un des piliers de mes observations de médecin de famille Ceci n’a pas d’influence sur la mienne, car j’ai eu cette chance ,je dis bien chance,d’avoir des projets depuis l’âge de11 ans que j'ai pratiquement toujours réalisé et cela a toujours été un moteur pour moi. Mais j'avoue être un lucky boy (un chanceux pour ceux qui ne pratiquent pas l'anglais)

Je sais aussi que beaucoup n’ont pas eu vraiment de choix pour diriger leur vie car les accidents de la vie sont des obstacles imprévus  qui désorientent le cours de la vie et ses projets.La maladie,bien sûr,la mort d'un proche,l'accident physique,les divorces,le cruel manque d'argent qui,dans notre société fait allonger les jours et raccourcir l'espoir mais aussi la malchance d'être né ou là au mauvais moment.

Je parle surtout de ceux qui peuvent le faire,qui auraient pu le faire et qui subissent une véritable castration de vie quand les espoirs sont déçus ,car nous sommes tous mortels et partir en s'étant "fait chier" toute sa vie doit provoquer une angoisse existentielle majeure.

Enfin,dans la mesure du possible, faites tout cela en couple, car cela amène du débat (pas le grand débat !!),de la confrontation d'idées,de la discussion,de la communion et des souvenirs communs inoubliables.

En ce qui me concerne,j'ai la tête pleine de projets,malgré mes 72 ans.Cela me permet de rêver et de trouver plus facilement le sommeil.Il me reste un an de contrat avec les habitants de mon village et ensuite je pense,si je le peux,faire un grand tour de l'Europe en tandem avec ma coéquipière,sans programme précis,pour rencontrer les gens et puis,très certainement,retourner en Afrique,au Burkina Faso,rencontrer mes amis,travailler au dispensaire de Monique (Braquet) à Koudougou qui me manque depuis 7 ans maintenant.J'ai encore un peu de temps pour faire des rencontres,parler,lire,marcher en montagne, échanger,adopter les us et coutumes de par le monde mais sans passer par les voyages organisés,bien sûr avec mon épouse ,mais aussi avec mon cher tandem qui doit s'apprêter à suivre les chemins et les petites routes qui,toutes,mènent à Rome , mais aussi au Graal.

 Vous , les jeunes vous avez la tête dans le guidon,toutes celles et ceux que j'ai connu enfant en Picardie ,vous êtes  maintenant en pleine bourre,et bien lisez et relisez ce que je viens d'écrire et pensez toujours à vous épanouir dans le rêve éveillé,un rêve simple mais accessible.

Il est toujours temps de rêver

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju