Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 15:29

Il se trouvera toujours des Esquimaux pour donner aux habitants du Congo des instructions sur la façon de lutter contre les grandes chaleurs.

 

                 Nouvelles Pensées Échevelées

Dès les premiers jours de juin et même souvent un peu plus tôt,mi-mai,la chaleur nous enrobe d'une sensation particulière,une impression de respirer près d'un radiateur,impression souvent déplaisante pour les gens comme moi,qui viennent du Nord.

C'est surtout le matin  que nous sentons la différence car la fraîcheur matinale nous donne une espèce d'énergie,avec le corps que l'on adore laisser libre et qui semble respirer de toutes ses pores ,cela donnant une véritable impression de liberté et de vacances.

C'est cette sensation que j'ai eu chaque matin de Mai,Juin,Juillet,Août et Septembre depuis 2003 et que j'ai encore,14 ans après.

Je me souviens que beaucoup me traitaient de fou quand nous partions jouer au golf dès 5h et demie le matin,mais quel régal ,tout en tripotant le balle à l'aube,de voir le roi soleil monter dans le ciel azur et nous éblouir jusqu'à perdre de vue notre petite balle blanche que nous espérons retrouver en marchant vers le green.Maintenant,les amis m'accompagnent dans une véritable randonnée golfique,où le jeu alterne avec le plaisir du matin mais aussi avec des vues superbes sur les montagnes toutes proches.

Faire une petite dizaine de kilomètres le matin,mais aussi jardiner,arroser,bricoler,tout ceci à la fraîche ,est un véritable bonheur tous les jours renouvelé.

Dîner tard le soir,voir arriver la lune et les étoiles ,sentir la température qui ,baissant progressivement ,nous permet de faire un barbecue accompagné d'un petit rosé bien frais , tout cela me rappelle les bonnes heures des vacances passées.

La chaleur du zénith ne m'incommode plus du tout car j'ai compris qu'il fallait l'accepter,sans nervosité,sans mouvement intempestif,et attendre que le carillon sonne 17h pour reprendre ses activités.

Pour affronter le midi-seize heures,il y a quelques règles à respecter: manger peu,ne pas boire d'alcool,ne pas s'énerver ni s'agiter et faire la sieste une bonne heure à l'ombre et si possible dans un endroit ventilé.Ces quatre heures de cagnard ,il faut les gérer "tranquilou",au frais,pourquoi pas sur l'ordinateur,où devant le Tour de France,ou encore à méditer sur les bonheurs passées mais aussi sur les projets du futur.Avez-vous remarqué que les Provençaux sont tout blancs alors que les touristes sont tous dorés et plus encore ? cela m'a toujours amusé,moi qui ne s'expose jamais au soleil en dehors du sport et du jardin.

Cette vie inhabituelle me paraissait surréaliste en 2003 mais évident en 2017.Dormir de minuit à 6heures plus une heure de bonne sieste récupère autant que 7 heures d'affilée, l'expérience le prouve.

Ah,j'oubliais,tout ceci est plus facile avec l'eau bleue du bassin qui miroite sous les rayons de notre étoile personnelle ,eau qui nous rafraichît le corps et l'âme qui s'échauffent sur le coup de midi,si on ne les laisse pas tous les deux tranquilles et nonchalants.

Bises ensoleillées et bien chaudes.

PS: cette photo ne correspond pas aux incendies actuels mais à un merveilleux coucher de soleil,un véritable embrasement de l'horizon,vu de mon canapé.

L'été en Provence

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju