Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 12:58

Blaise,

 

Tu nous avais habitué à tes balades Lourmarinoises en short,été comme hiver ; tu faisais la cuisine le mardi soir avec les grands chefs ; tu étais un bosseur extraordinaire qui nous avait tous étonnés.

La CCPL (Communauté de Communes des Portes du Luberon ) te doit énormément et tous les Maires ,mais aussi tous les habitants de nos villages te portent une reconnaissance mais aussi une admiration car tu as été leur leader.

Et que dire des viticulteurs qui perdent un de leur principaux défenseur.

Mais c'est surtout Lourmarin,ce petit village de 1200 habitants qui va pleurer son Maire .Un Lourmarin transformé,un Lourmarin devenu la coqueluche du sud Luberon.Je fais souvent le tour du Luberon en vélo en passant par tous les villages connus et c'est TON Lourmarin qui remporte la palme du village le plus fréquenté.Le Marché du vendredi matin est devenue sans doute le must  des marchés de PACA.Et que dire de la Fruitière Numérique devenue un lieu habituel de rassemblement de toutes les entreprises , avec ses imprimantes 3D et ses innombrables ordinateurs qui nous tendent les bras.Les travaux continuent d'ailleurs avec une grande salle de spectacle qui était devenue nécessaire par la fréquentation.

Le petit marché du mardi soir va être bien triste sans toi,Blaise,son aide-cuistot bien aimé.

C'est pour nous tous,tous ceux qui sont ici une catastrophe et je suis très triste ce soir.

Puisque tu es parti,Blaise,je peux raconter le repas que nous avons fait en tête-à-tête avant que tu ne sois très malade, il y a quelques mois,repas qui m'a marqué.

Tu m'as surtout raconté ton Sénégal,le pays où tu te sentais vraiment bien le pays que tu espérais rejoindre ; tu m'as raconté comment tu espérais marcher dans la brousse , combien tu aimais le calme de ce pays ; tu m'as dit que tu aimerais retourner au Sénégal quand tes enfants n'auront plus besoin de toi et y rester.

Tu m'as raconté ton enfance,tu m'as raconté l'empreinte extraordinaire de la saga familiale.

Tu m'as expliqué et décrit toute la famille  avec bien entendu Blaise , ton grand père , premier député noir de l'Assemblée Nationale et c'était un grand honneur ,tout noir comme tu as aimé en plaisanter, mais aussi ton oncle Raoul grand footeux et enfin,bien entendu,Adolphe,ton père,médecin militaire ayant fait une carrière extraordinaire que tu tairas le plus souvent.

Petit à petit ,au cours du repas,en regardant tes cheveux bouclés,je t'ai dit que tu étais le seul véritable Africain blanc que je connaissais,avec sa cordialité,avec son sens du partage,avec sa tempérance et sa familiarité.

Je relis les messages que nous avons échangé et je vois que je t'ai écrit que tu étais un vrai noir tout blanc et tu as apprécié ,tu en as été heureux et tu me l'as dit car l'Afrique résonnait en toi.

Blaise,tu as été un modèle pour moi, et j'avais l'habitude de te demander des conseils et sans doute il en est ainsi des autres magistrats et,même si tu avait un caractère tranché,tu as toujours privilégié le collectif à l'individuel.Ta force, c'est celle de n'avoir jamais eu aucune ambition.

Nous avons ,tous les deux l'habitude depuis des dizaines d'années de lire"le Canard enchainé " et nous en discutions avec humour.C'était ton côté contestataire que j'adorais.

Pour toi,l'administration était un frein à l'esprit d'entreprendre mais aussi au développement d'un village.Tu as fait de Lourmarin un lieu où il fait bon vivre ?Je dis toujours à mes amis du Nord ou plutôt des Hauts de France que j'habite près de Lourmarin et tout le monde connait  ce lieu et c'est grâce à toi.

Tes enfants et tes petits enfants peuvent être fiers d'avoir eu de tels phénomènes dans la famille et un tel père.Pour nous les Maires,même si nous sommes très heureux de t'avoir croisé,nous sommes  en deuil d'un être généreux et déterminé,d'un être tellement novateur , dynamique mais aussi bienveillant et cordial ,et pour moi, d'un autodidacte exceptionnel.

Adieu Blaise

Blaise
Blaise
Blaise

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju