Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 21:24

Il a fait beau mais pas trop chaud.La brise de mer venait nous caresser le visage.Notre maison d'hôtes était dans la campagne au milieu des chevaux camarguais , si beaux et si gentils.

La première surprise est venue lors de notre visite aux Saintes Maries de la Mer:c'était le week end du rassemblement des gitans de toute la France pour célébrer leurs Saintes,les sortir de l'église, leur faire prendre un bain et  les ramener lors d'une belle procession.

La ville était en fête et les chants gitans nous ont accompagnés pendant 2 jours,à tous les coins de rue,toujours improvisés et repris par les uns et par les autres avec un certain talent.

Nous n'étions pas venu pour cela mais ce fut indiscutablement un bonus de joie bienveillante.

Pendant 3 jours nous avons pédalé sur toutes les pistes,les digues,les chemins tortueux, toujours avec des panoramas splendides,des bras de mer,des salicornes,des marais salants,des manades de taureaux,des chevaux camarguais par bandes,des flamants roses,bien sûr,mais aussi des aigrettes,des cormorans,des hérons,des bécassines,des chevaliers,des sarcelles et j'en passe...

Je suis retourné à Beauduc que j'avais fréquenté il y a 30 ans avec ses cabanons et ses poissons grillés ; tout a disparu et la plage a été rendue aux touristes et aux kitesurfeurs.Mais que la digue est belle,tournicotant dans les étangs,elle nous donne une grande impression de liberté et surtout d'être seuls au monde.En effet,nous étions seuls,vraiment seuls,un we de l'ascension,ce qui paraît inimaginable car la ville était bondée et les touristes nombreux.

Nous sommes allés à l'est , visiter Aigues-Mortes,la ville carrée plantée au milieu des marais,nous sommes allés baptiser le bateau d'un couple de Pugétains,bateau qu'ils construisent depuis plus de 20 ans:une belle leçon de vie,une belle leçon d'abnégation.Nous nous sommes perdus dans les chemins menant aux manades de taureaux (mais pas trop près),nous nous sommes approchés des bandes de flamants roses qui se sont désintéressés de notre présence et qui ont continué à sonder le fond à la recherche de ces fameuses crevettes qui leur donnent "les joues roses",bref,nous avons exploré la région,même si nous la connaissions déjà très bien mais c'est toujours un bonheur quand il souffle un petit mistral de liberté.

Bien sûr,nous avons testé le soir les gardiannes de taureau,les paëllas,les marmites du pêcheur et autres parilladas.C'était la récompense des 100 km quotidiens.

Et puis le quatrième jour,(je suis plus paresseux que le" Bon Dieu" qui s'est reposé le septième jour) nous nous sommes reposés en allant re re re visiter Arles la magnifique Romaine et nous avons ajouté à notre circuit habituel la Fondation Van Gogh que nous ne connaissions pas car elle est récente et nous vous conseillons de voir ce beau lieu avec quelques toiles du maître mais aussi une expo curieuse et surprenante d'Alice Neel.(tableau ci-joint)

Ces Week End permettent de décrocher,de s'évader,de s'oublier et,si la mère nature nous remet toujours à notre place,elle nous permet aussi de savoir que l'homme ne fera toujours que l'accompagner.              

Bien entendu,je vous joins une petite série de photos.                                      

Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue
Quatre jours en Camargue

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju