Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

13 avril 2018 5 13 /04 /avril /2018 12:37

Enfant,je ne faisais pas attention aux bienfaits de la terre,à tout ce qu'elle peut nous donner pourvu qu'on y mette un peu la main.Je voyais les tomates bien rouges de mon père et c'est surtout ce beau fruit mûr qui m'attirait.

Tout ce qui était fait en amont ne m'intéressais pas et,pire,me semblait fastidieux,fatigant et , bien entendu,sans intérêt.

Vers la trentaine,petit à petit,la génétique a repris le dessus,le goût de la terre est remonté lentement le long de mes chromosomes mais certainement dans mes désirs les plus enfouis,pour exploser comme une belle aubergine.

Je me suis très rapidement rendu compte que j'aimais mettre mes mains,non pas sur la terre , mais dans la terre,la tripoter,la renifler,sentir si elle est amoureuse,si elle est chaude (comme on dit en Picardie)et donc comprendre que c'est le moment de semer et de planter.

Alors,alors,le plantoir entre les dents,les bottes aux pieds et la binette à la main,le jardinier attaque les mottes avec affection et quelques rêves.

Car préparer la terre en sortie d'hiver est  un vrai bonheur ,la retourner,la rendre propre comme si on faisait une lessive du chiendent ,l'enrichir avec le compost ou le fumier de cheval et de mouton et la laisser reposer en attendant que le soleil lui chauffe les mottes.Attendre et attendre car le jardinier est souvent quelqu'un de pressé qui n'attend pas les Saints de Glace,véritable top départ du jardinage.

Il faudra alors semer sans avoir la main trop lourde et attendre,attendre que les semis "fassent route" comme disait mon ami Robert,mon compagnon de jardin,et ainsi voir se dessiner les lignes de salades,de radis,d'épinards et d'échalotes qui vont emplir nos saladiers du printemps et de l'été.

Enfin,planter,planter les tomates anciennes et les "coeur de boeuf" charnues à souhait mais aussi les aubergines , les poivrons et les courgettes qui feront un magnifique Tian coloré et goutteux.Avez-vous déjà coupé en tranches une noire de Crimée,mis un filet d'huile d'olive dessus et un peu de gros sel et ensuite porter cela à votre bouche ? un vrai délice de "bouseux" !

La jouissance n'est pas que dans le repas,elle est aussi dans l'action,dans le jardinage,dans l'attente et toute l'attention que nous portons à nos bébés comestibles: un peu d'eau, beaucoup de soleil,un coup de rasette ou de binette selon les régions et surtout , de la patience et du respect pour la terre.

Jardiner c'est aussi ne pas penser et jardiner pendant la période budgétaire est une vraie récréation. Jardiner c'est s'oublier et traverser quelques heures en retrouvant nos racines qu'est la terre.

Médecin généraliste,j'encourageais mes patients à mettre quelques salades et autres plants de tomates sur les bords des pelouses et quand le rouge pointait sur les Marmandes un sourire se dessinait toujours sur les visages au départ sceptiques.J'ai même fait des concours avec des confrères pour avoir le plus possible de plants de tomates et j'ai perdu,oui,perdu,avec 63 pieds de tomates ;battu à plates coutures par un ami médecin qui avait mis 102 pieds.Il faut dire qu'au cours de nos visites à domicile, tous les jardiniers nous donnaient des plants. (souvenirs,souvenirs de mes amis Picards).

Alors,mettez vos sabots ou vos bottes,retournez un bout de pelouse qui ne sert à rien ou choisissez un gros pot et plantez,plantez,semez et récoltez.Et puis vous verrez que,petit à petit,cela vous entrainera vers une forme de méditation qui a indiscutablement des vertus thérapeutiques.

A vos outils !!!!

Vous remarquerez le seau à champagne prêt à servir !

Vous remarquerez le seau à champagne prêt à servir !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju