Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 08:08
qui suis-je ? Dans quel état j'erre ?

Et oui,je me demande souvent , en voyant avec délectation tout s'agiter autour de moi,je me demande dans quel état j'erre et où cours-je ?

Comment se fais-ce , me direz-vous ?(pas mal mon cher Jacques !) et bien,mon presque double mètre,à quelques dix centimètres près si vous pinaillez ,me permet sans aucun doute,d'avoir un regard acéré (acerbitas me direz-vous ? ) , que dis-je,pénétrant (défense de rire)  sur tous les humains qui sont,qu'ils le veulent ou pas,des compagnons d'autoroute.(c'est sans doute dû au modernisme,et mieux c'est une bi-route pour les amateurs de sémantique)

Qui suis-je,pourtant ?

Vais-je dire ce que je pense être ? Ce que je pense de moi ? Ce serait éviter la question car il est douteux que l’on soit réellement ce que l’on pense être.(je commence à avoir une migraine)
On sera au moins honnête en affirmant ne pas savoir qui l’on est : chacun se trouve différent au gré des situations et des perspectives adoptées par sa conscience troublée, toujours en construction,même si la ligne de conduite ramène souvent vers le centre (n'est-ce pas Emmanuel !)

M'appartiens-je ? (hum) ne pas s'appartenir,ne pas pouvoir se scruter,c'est vraiment inacceptable et j'en arrive quelques fois à douter d'être moi-même.(j'ai déjà pris 3 doliprane)

Là où ça se corse (chef-lieu... Bastia , c'est bien connu)c'est que  je ne sais même pas où je vais. Je comprends vaguement que l’humanité évolue, que je suis un homme (dis-je en baissant la tête), que je suis cette évolution (quelle chance ont mes contemporains)

Dans quel état j’erre ? dans quelle étagère suis-je ? Celle du haut ? Me voilà un parvenu ! Celle du bas ? Me voilà atterré et je finirai par être enterré !

Je suis une histoire. Je suis le résultat d’évolutions formidablement complexes, j’ai des milliards d’années et je ne les fais pas(enfin , c'est ce qu'on dit). Je suis un chromosome sans fin ,avec des télomères en forme de doigt d'honneur (vous savez ce qu'ils vous disent mes télomères ?) Car je suis tout jeune, comme un miroir dans ce présent (car je réfléchis). Mon passé me permet-il d’indiquer ma direction future ? Même pas.(quelle déception;il me manque le don de la voyance)

Comme disait Gainsbarre,je vais et je viens au creux des reins de la vie et j'en ai tiré pas mal de jouissances , jusqu'au 17 septembre dernier.

Je n'arriverai jamais à savoir qui je suis puisque  chaque jour je deviens,chaque jour j'évolue et je passe mon temps à courir après moi (même au marathon de New-York je n'ai pas réussi à me rattraper).Cela a fini par me fatiguer et c'est pourquoi j'ai électrifié mon vélo (là je m'égare)

Longtemps , je me suis pris pour untel,puis l'autre,et encore pour quelqu'un,cela a fini par me fatiguer , alors je me suis pris pour moi.C'est ainsi que j'ai retrouvé ma route,mais que c'est dur,la vie !!

qui suis-je ? Dans quel état j'erre ? qui suis-je ? Dans quel état j'erre ?

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju