Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 04:18

Mieux que n'importe quel médecin au monde,la nature sait ce qui nous convient.

 

                  Courteline

La Nature

Je viens de repiquer 80 salades dans mon petit jardin et je  suis parti dans mes pensées.J'ai alors réalisé la chance que j'avais de vivre à la campagne depuis ma naissance.

Je suis né dans un petit village de Picardie (Beaurieux), j'ai exercé dans un village également Picard (Lesdins) et je me suis retiré (si on veut) dans un petit village de Provence.Je n'ai vécu en ville que pendant mes études,à Reims,et je me souviens d'avoir eu besoin d'en sortir le plus souvent possible.

Vivre à la campagne n'est pas seulement un problème de qualité de vie,comme je l'entends souvent,c'est pour moi beaucoup plus,comme une sorte d'école de la patience : en effet,regarder ses salades pousser,attendre avec patience qu'elles tournent à coeur,c'est comprendre la terre,c'est aussi comprendre les agriculteurs,c'est vivre avec les saisons,patienter que les feuilles arrivent après l'hiver,mais aussi que les fleurs illuminent le printemps,que les fruits remplissent les paniers et que l'été indien clôture les pièces de Vivaldi.

Attendre,attendre,patienter,s'impatienter quelques fois pour cueillir le fruit mûr ou moissonner c'est ce qui va permettre à l'agriculteur de vivre,simplement de vivre et on comprend l'angoisse des phénomènes météos.Cela va  vous permettre à vous,  de manger,tout simplement.

Quand je vois la vie de fou des citadins,des Parisiens en particulier ,j'ai l'impression que la vie passe sur eux sans qu'ils participent à l'évolution du monde qui est le nôtre.

Mon jardin,ma rivière,l'Aisne,qui a coulée devant moi pendant des dizaines d'années ( pour ne pas dire dans mes veines),les champs Picards et les blés qui blondissent les vallons,les Vosges et la montagne,verte l'été et blanche l'hiver et enfin le Luberon et la Provence toute en couleurs,tout cela a été toujours pour moi une source d'émerveillement.La nature m'a toujours remis à ma place en exerçant sa force et entraînant une certaine humilité.

Les hommes politiques devraient pratiquer l'activité agricole pendant quelques mois pour se rendre compte ce qu'est le temps de la terre,le temps long,le seul temps qui soit universel.Les paroles s'envolent toujours comme les promesses mais mes salades résistent pendant des mois et évoluent tranquillement jusqu'à "tourner" à donner envie.

Si nous voulons respecter la terre,il nous faudra éviter les fuites en avant actuelles,du toujours plus pour des hommes qui sont alors souvent moins biens;le paradoxe de l’époque contemporaine c'est que l'homme évolue sur le temps du projet, de la projection de soi dans l’avenir permettant l’innovation en rupture avec son passé.Les économistes nous y poussent mais les Politiques aussi.

Avez-vous remarqué que les journaux témoignent chaque jour du triomphe de l’homme sur la nature en première page mais ils s’inquiètent de plus en plus des effets secondaires néfastes en dernière page.Et je me rends compte que la dernière page prend petit à petit la place de la première.Je suis pour le progrès(et je l'utilise beaucoup) mais à condition que ce progrès serve à l'homme et respecte la nature.Cela devrait être inscrit dans la Constitution.

La nature sera toujours la plus forte,nous prétendons regarder la nature (pas toujours) mais,en réalité,c'est la nature qui nous regarde passer.Asseyez-vous et regarder !!!!!

“le temps est l’image mobile de l’éternité”

 

                 Platon

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju