Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 08:59

L'entreprise H4D (Health for Developpement), spécialisée dans la télémédecine, la Consult-Stations a présenté une cabine, presque semblable à un photomaton, où l'on prend place devant un écran d'ordinateur équipé d'un logiciel spécifique. En quelques instants, un instantané de certains de vos paramètres santé est disponible : pression artérielle, fréquence cardiaque, taux d'oxygénation dans le sang et les classiques taille, poids et température. A cela peuvent s'ajouter des tests auditifs et de glycémie, la réalisation d'un électrocardiogramme ou encore l'utilisation d'un dermatoscope. Les données obtenues sont soit directement transmises au médecin traitant du patient, soient consignées sur une base sécurisée, auquel le médecin et le patient seuls peuvent avoir accès grâce à un code spécifique.Ne rigolez pas,cette invention existe  déjà

Multiples soutiens…

Les créateurs de cette station l'ont conçue comme un outil susceptible de répondre au problème de désertification médicale et d'améliorer le suivi des patients atteints de maladie chronique. Après une première implantation dans une résidence pour seniors du groupe Sairenor en Bourgogne, une nouvelle Consult-Stations a été installée dans une pharmacie mutualiste dans le centre ville de Roanne. La région est marquée par une importante désertification médicale et l'Agence régionale de Santé (ARS) qui a autorisé le lancement de l'expérimentation y a sans doute vu une réponse partielle à cette situation. Piloté par la Mutualité française, le projet est par ailleurs financé et soutenu par les fonds européens de développement régional (Feder), l'université Jean-Monnet de Saint-Etienne, des élus roannais, l'agence de développement économique et la mutuelle locale Eovi Usmar services et soins.

… mais pas celui des médecins !

Si cette expérimentation bénéficie donc de la participation d'un grand nombre d'acteurs, les médecins eux se tiennent à distance. Quand l'ordre départemental juge avec sagesse qu'il faudra connaître les résultats de l'expérimentation avant de se prononcer, plusieurs médecins interrogés par l'AFP ne cachent pas pour leur part leur colère. « Nous avons découvert l'existence de cette cabine dans la presse. Il n'y a pas eu de concertation. C'est inadmissible et scandaleux » s'irrite ainsi le docteur Bruno Pagès évoquant une « opération commerciale », tandis que d'autres s'inquiètent des conséquences sur la relation avec les patients. Le fait que cette initiative prenne place dans une pharmacie mutualiste n'est guère plus rassurant aux yeux des praticiens, qui y lisent un nouveau signe d'intrusion des mutuelles dans la pratique médicale. Le bénéfice d'une telle expérience pour la coordination entre les pharmaciens et les médecins et plus largement pour renforcer la mission sanitaire des officines ne sont nullement évoqués.

D'autres questions demeurent par ailleurs en suspens, telle la sécurisation des données et l'éventuelle prise en charge par la sécurité sociale si ce type d'offre se généralisait ? Cependant, en dépit de ces questions logistiques et techniques et de la mise en évidence de la difficulté pour les professionnels de s'approprier ce type d'outils (notamment quand la concertation n'a semble-t-il pas été au rendez-vous), la Consult Stations a déjà démontré son utilité. A Cluny, dans sa phase d'expérimentation, elle a ainsi contribué à la prise en charge précoce d'une pneumopathie : les données collectées par la cabine ayant permis une intervention rapide d'un praticien.

Après les faits,mon analyse:

Je suis un adepte de la relation humaine,de la consultation en tête-à-tête ,de l'immersion du médecin de famille dans sa patientèle. Je pense que la moitié des pathologies est due à l'équilibre psychologique du patient alors qu'en est-il de la Consult Stations ?

D'un autre côté ,le problème de la désertification des campagnes n'a pas été réglée et nous sommes en face d'une vraie inégalité par rapport à la santé.De même , le monde aurait peut être besoin de cette machine,l'Afrique en particulier,même avec ses imperfections.

J'ai rencontré il y a 3 jours un médecin Picard que je connaissais et qui n'a pas non plus trouvé de remplaçant,même gratuitement.La Politique c'est une vision,la Politique c'est prévoir l'avenir.On voit ce que cela a donné.Pas assez de médecins formés il y a 10 à 20 ans,3500 par an à l'époque,alors que,quand ces 3500 seront diplômés,7000 sont partis en retraite.Si j'ajoute l'ultraspécialisation (plus personne ne veut faire de médecine générale à la campagne et travailler jour et nuit) ainsi que la féminisation de la médecine (20% de fille pendant mes études,70% actuellement) avec des femmes qui veulent des mi-temps (et elles ont raison) et bien ,en raison de tous ces oublis ,nous sommes en passe d'être remplacés par des Consult Stations.

Quel malheur !!! car quel plaisir de rencontrer,de parler,d'être en empathie,et puis,bien sûr,de rendre service et quelques fois plus encore,de dépister et de sauver.Ce beau métier,ce magnifique métier,sans doute le plus beau métier,se brise,s'ampute et disparaît.

Je suis triste!!

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article

commentaires

charlet 15/02/2017 10:59

Que je vous comprends Doc, c'est la même chose en kiné malheureusement, on ne trouve plus de remplaçant ni d'assistant collaborateur. Je souhaite garder un travail unique avec mon patient et non le laisser dans une salle seule à travailler mais de ce fait la liste d'attente pour obtenir des rdv augmente (2 mois et demi à ce jour). comment voulez vous qu'on puisse faire face à la demande si le numérus clausus n'est pas augmenté. De plus, les études sont passées à 4 ans +1 an de médecine avant. En, 2018, il n'y aura pas de kiné diplômé. Bref, je vois bien la création d'une télécabine de kiné aussi!!!! ça promet

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju