Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 16:54
Les frontières

Actuellement ce mot revient à la mode dans notre espace,que ce soit dans la bouche des politiques,mais aussi dans les médias et même de plus en plus dans la bouche des Français.

J'ai l'impression de retourner quelques centaines d'années en arrière .J'ai été passionné au début de l'année 2016 par ma visite de Berlin où j'ai suivi pas à pas les traces du Mur,tombé en 1989 pour qu'un peuple se réunifie.J'admire la muraille de Chine si impressionnante le long de ses 6260 km,avec ses 6m de haut et ses 5 m de large. Cette muraille a été une frontière à une certaine époque de l'histoire de la Chine,comme le Mur l'est actuellement en séparant les Israéliens des Palestiniens et nous avons maintenant le mur Hongrois,etc etc ,bref les murs sont des frontières artificielles construits par l'homme et ayant pour raison la peur et la haine.

La frontière peut être une fermeture,un repli sur soi,une séparation,une division et un obstacle aux échanges .Elle développe un nationalisme agressif,la peur de l'étranger,le refus de l'inconnu et un réflexe identitaire bien entretenu par les politiques.

Mais la frontière a aussi des avantages car elle peut aussi permettre de découvrir l'autre,d'être une source d'échange et déboucher sur le cosmopolitisme.C'est la curiosité de voir ce qui est de l'autre côté de la porte!!nous avons tous connu ce type de sensation.

Une frontière est faite pour être facilement franchie dans notre monde de l'Internet,des nouvelles technologies où il paraît difficile de vivre isolé mais aussi inexistante par des brassages maintenant quotidiens des populations .

Je me pose la question de savoir qu'elle aurait été l'ambiance si les migrations étaient arrivées en-dehors de la période terroriste ??? Car,je peux comprendre la peur mais je ne comprends pas la haine quand elle s'adresse aux plus faibles ,ceux que je vois en consultation ,qui souffrent physiquement et psychologiquement.Pendant toutes mes consultations je me pose la même question :" qu'aurai-je fait à la place de cet homme ou de cette femme qui vit dans la misère au milieu de la guerre? " et ma réponse est toujours la même " je serai venu aussi,j'aurai traversé la Méditerranée ,avec tous les dangers que cela représente,j'aurai tenté "

Je comprends l'inquiétude des Français mais elle n'est fondée que par l'existence du terrorisme dont sont victimes aussi ces pauvres diables.Alors qu'elle est la solution ? J'avoue être un peu sec sur la question.

La frontière existe surtout dans la tête des gens et elle est avant tout culturelle.La période de migration actuelle n'est pas nouvelle et les résistances non plus car l'histoire bégaye.

Peut on rêver d'un monde sans frontières ?certainement pas ,même si l'Homme l'a essayé dans le passé avec le colonialisme mais aussi l'impérialisme , comme avec l'Empire Romain qui avait essayé d'imposer aux étrangers son mode de vie mais aussi qui avait tenté une unification religieuse sans succès.

Condorcet voulait supprimer les frontières mais c'était surtout les frontières de l'inégalité. Aujourd'hui ,certains disent que supprimer les frontières c'est montrer a tous le chemin de la liberté mais d'autres disent que cette limitation de la liberté les protège et la division s'installe alors.

En réalité et c'est mon avis,la frontière ne peut exister que dans notre tête ,dans la représentation que nous nous faisons du monde futur,renfermé ,cloisonné ou au contraire ouvert inévitablement sur le monde ? Vous êtes libres d'imaginer ce nouveau monde mais je voudrai que vous gardiez l'image du futur :des barbelés autour de la France et de tous les pays européens et ,de l'autre côté le tiers monde qui crève de faim ou qui fuit la guerre ,accroché à ces fils ,du mauvais côté ,se contenteront de dire certains et que les fusils garderont à distance Dormirons nous tranquilles ?

Les humains doivent se reconnaître dans leur humanité commune,en même temps que reconnaître leur diversité tant individuelle que culturelle.

 

                                 Edgar Morin

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article

commentaires

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju