Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'un Picard en Luberon
  • Le blog d'un Picard en Luberon
  • : Le blog du grand!!!Cela fait maintenant 14 ans que vous me lisez assidûment et je vous en remercie. Mon but est de faire profiter mes amis des bons moments que je passe en Provence et dans mon activité de Maire,entouré d'une si belle nature ainsi que la rencontre d'amitiés très fortes.Vous avez droit à tous mes états d'âme sur mes lectures , spectacles expos,rencontres. Enfin tout ce que je pense!!!!!Mais avec humour,dérision et poésie.Ce blog a été créé pour donner de mes nouvelles à tous mes amis et tous mes patients de Picardie auxquels je reste très attaché et qui me le rendent bien en m'envoyant régulièrement des mots doux. De nouveaux articles paraissent très régulièrement.Il y en a maintenant plus de 1500. INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER en donnant votre adresse mail à gauche du blog pour être prévenu automatiquement et de façon anonyme de la parution d'un nouvel article .Pour consulter tous les articles , cliquez sur "liste complète " à droite mais vous pouvez rechercher un sujet particulier dans la rubrique"rechercher"(à gauche) Pour voir les albums de photos à droite cliquez dessus et agrandissez les photos.
  • Contact

Recherchez Un Article Avec Un Mot Clé

Avant-propos

Les grincheux ,sectaires, conventionnels et intolérants n'ont pas accès à ce blog.
J'essaie en effet d'y retrouver l'amitié, la tolérance , la dérision , la confidence ,la poésie et l'amour de la nature.

Ceux qui m'acceptent tel que je suis sont les bienvenus.       

Voici des fruits , des fleurs , des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous ,
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux
                                                    Paul Verlaine

 

9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 06:44

Le souvenir,c'est la présence invisible.

 

        Victor Hugo

Pour la première fois depuis 13 ans , je suis remonté en Picardie,chez moi,pendant une semaine.

Ce fut une semaine chargée,chargée de repas,de soirées mais aussi et surtout chargée d'émotion.

Ce fut bien entendu la rencontre à Lesdins avec tous mes anciens patients,les petits et les grands,ceux avec je continue à entretenir une correspondance et les autres ,oui,ce sont ces rencontres qui m'ont émues.Se retrouver en face d'une petite fille ou d'un petit garçon que vous avez quitté à 8 ans et qui en a 21 est un vrai choc,surtout quand ils vous racontent les souvenirs que nous pouvons avoir en commun .Je dis et je répète qu'on est là dans la vraie notion de médecin de famille,le médecin qui connaît tout des heurts,malheurs mais aussi bonheurs familiaux.

L'émotion ce fut aussi la fête ,la brocante,la guinguette,rien n'a changé,tout est figé et,même si Lesdins a bien évolué,la fête reste le même,et j'ai eu l'impression de jouer dans "retour vers le futur".

L'émotion,ce fut aussi de redécouvrir des lieux que nos pieds ont piétinés pendant des dizaines d'années et qui n'ont pas changés mais qui sont imprimés définitivement dans nos neurones:les chemins,le canal,le parc d'Isle que j'ai trouvé magnifique,les rues que j'ai tant sillonnées pendant une trentaine d'années de bonheur.

L'émotion, ce fut aussi de partir en tandem,faire le tour de ma jeunesse,le tour de l'Aisne,par la visite de mon village de naissance mais aussi de jeunesse,avec toujours la même côte à 11%, toujours aussi difficile,la visite de la vallée de l'Aisne,du Chemin des Dames,de tous ces lieux qui m'ont construits mais qui font maintenant partie du passé ,passé qui n'est plus que de la poussière de mémoire,mais qui existent toujours et voient défiler des dizaines de générations sans broncher.

L'émotion ce fut aussi les rencontres au cours de ce périple,les copains,les amis,mes anciens voisins,mes vieux instituteurs,des membres de la famille,les soirées avec les compagnons de route,bref,une piqûre de rappel.J'ai même rencontré mon ancien voisin qui a bercé toute ma jeunesse avec son enclume et son marteau qui ne s'arrêtait que quand la nuit tombait et ce bruit ou plutôt,cette note de musique répétitive,fait partie intégrante de mon enfance.

L'émotion,ce fut aussi de rejouer au golf sur le parcours de mes débuts et que j'ai quitté en 1993 et qui a bien changé.

L'émotion ce fut aussi une petite visite à mon ancien cabinet médical , désormais vide et qui m'a paru bien triste malgré ce décor jaune très gai que j'avais choisi.

Cette semaine s'est terminée par un mariage à la fois grandiose et amical dans un lieu magnifique qui m'a permis de revoir aussi beaucoup de monde qui m'avait échappé.

Alors peut-on parler de nostalgie du passé ? non,pas du tout,car je suis vraiment très bien,ici,en Provence,mais on pourrait parler de nostalgie de la jeunesse quand les années difficiles s'annoncent après 70 ans.Je pense que c'est surtout un constat,le constat de ce que l'on a fait et de ce que l'on a été,le constat d'avoir laissé des traces et la fierté que cela engendre,le constat de l'évidence que je martèle:la bienveillance et la tolérance que l'on essaie de disséminer derrière soi comme des petits cailloux permettent de revenir avec bonheur sur notre passé, même si on ne réussit pas tout.

Vous revoir toutes et tous a été un vrai bonheur et je suis revenu avec beaucoup d'images , beaucoup de souvenirs qui vont alimenter mon album photo cérébral et le prochain voyage est programmé pour le 16 avril 2017 pour le centenaire du Chemin des Dames et son carnage dû à un certain Général Nivelle.

Portez-vous bien et rappelez-vous les petits cailloux!!!!

Retour vers le passé
Retour vers le passé
Retour vers le passé
Retour vers le passé

Partager cet article

Repost 0
Published by sage alain
commenter cet article

commentaires

BIER 09/09/2016 10:09

Maman m'a dit "un sacré drole de vélo qu'ils ont!!!!!!!

BIER 09/09/2016 10:08

Je me doute que ce périple a été chargé d'Emotions..
Maman heureuse de t'avoir revu........

loubieres 09/09/2016 09:08

et moi aussi j'ai été ravi de te revoir au détour du trou n°5 Je t'embrasse Alain JMI

Ma citation

De mes erreurs de jeunesse,ce qui me contrarie le plus n'est pas de les avoir commises mais de ne plus pouvoir les refaire

Philosophie personnelle

Que la dérision nous apporte la légéreté,la modestie et la réflexion sur le sens de notre vie.
                                Juju